Whatcom voit 35 cas de COVID, les hospitalisations doublent

Le comté de Whatcom a vu 120 nouveaux cas de COVID-19 signalés la semaine dernière, contre 165 la semaine précédente, selon le tableau de bord des coronavirus du département de la Santé de l'État de Washington, mais les hospitalisations locales sont passées d'un minimum de huit le samedi 29 mai à 17 le Mardi 1er juin.
Le dernier rapport de l'État a montré que le comté de Whatcom comptait 35 nouveaux cas de COVID-19 et aucun décès lié le vendredi 28 mai. L'État n'a pas publié de chiffres pendant les vacances du Memorial Day.

Dans l'ensemble, le comté de Whatcom a vu 9 047 cas confirmés, 427 hospitalisations – une augmentation par rapport au dernier rapport – et 98 décès liés pendant la pandémie, selon les données de l'État. 371 cas probables supplémentaires – aucun changement par rapport au dernier rapport – ont été signalés dans le comté de Whatcom pendant la pandémie, résultant de tests d'antigène positifs non confirmés par un test moléculaire.
Avec les 35 nouveaux cas signalés le samedi 29 mai, la moyenne quotidienne des nouveaux cas signalés par le comté de Whatcom au cours de la semaine dernière est passée à 31,4, supérieure à la moyenne de 27,9 d'une semaine plus tôt.

L'hôpital St. Joseph de Bellingham a indiqué qu'il traitait 17 patients liés au COVID le mardi 1er juin, contre huit, neuf et 11 patients le week-end de vacances.
Pendant la pandémie, 1,0% des 9 418 cas totaux de Whatcom (cas confirmés et probables combinés) ont entraîné la mort – mieux que la moyenne de 1,3% du total des cas à l'échelle de l'État.

Le dernier rapport de vaccination, du vendredi 28 mai, a montré que le comté de Whatcom a administré 187 758 doses de vaccin et a estimé que 61,92 % des résidents du comté de 16 ans et plus ont commencé la vaccination, tandis que 54,42 % l'ont achevée. À l'échelle de l'État, ces moyennes étaient de 61,79 % en commençant la vaccination et de 52,31 % en la terminant.
Le 18 mai, tous les comtés de l'État sont revenus à la phase 3 du plan Healthy Washington — Roadmap to Recovery du gouverneur Jay Inslee.

De plus, Inslee a annoncé le 13 mai que l'État rouvrirait complètement d'ici le 30 juin – plus tôt si 70% de tous les résidents de 16 ans et plus initient la vaccination.
Bien que les données autres que les vaccinations ne soient plus mesurées dans le plan de réouverture, le comté de Whatcom échouerait toujours aux deux mesures que l'État utilisait auparavant pour déterminer s'il resterait en phase 3.
▪ Le comté a un taux d'infection de 210,1 cas de COVID-19 pour 100 000 habitants entre le 7 et le 20 mai, les dernières données disponibles, selon le tableau de bord d'évaluation des risques de l'État, ce qui signifie que Whatcom n'aurait pas respecté la directive de l'État de 200 ou moins à restent en phase 3.

Whatcom est l'un des 16 des 39 comtés de l'État qui échoueraient.
▪ Le comté a enregistré en moyenne 5,77 hospitalisations liées au COVID pour 100 000 habitants du 12 au 18 mai, selon l'analyse du Herald des données épidémiologiques de l'État, ce qui signifie que Whatcom aurait manqué la directive de l'État de 5,0 ou moins pour rester dans la phase 3.

Les bus WTA reprennent leur service régulier

Les bus du comté de Whatcom reprennent leur service régulier plus tard ce mois-ci, mettant fin à leur exonération tarifaire à mesure que la pandémie s'atténue et que le nombre de passagers augmente.

Le service de bus régulier reprend le dimanche 13 juin et le tarif de 1 $ par trajet reprend le 1er juillet, a déclaré la porte-parole de la Whatcom Transportation Authority, Maureen McCarthy, dans un communiqué mardi 2 juin.
« Les demandes de niveaux de service pré-COVID ont augmenté et l'augmentation de la demande devrait se poursuivre jusqu'à la fin de l'été et à l'automne. De plus, la WTA est désormais confiante dans sa capacité à prédire la disponibilité du personnel et d'autres ressources », a déclaré McCarthy.

Les masques seront toujours requis dans le cadre d'un mandat fédéral pour les transports publics, a-t-elle déclaré.
Les élèves du secondaire et ceux de 17 ans et moins voyagent gratuitement.
La WTA, qui fournit un service de bus régulier et du transport adapté à Bellingham et dans le comté de Whatcom, a réduit le service d'environ un tiers et a rendu les trajets gratuits au printemps 2020 dans un contexte d'incertitude alors que la pandémie s'aggravait.

L'achalandage a chuté et les responsables de la WTA n'étaient pas certains de la disponibilité du personnel et des autres ressources, a déclaré McCarthy.
« La volonté de la WTA de reprendre la collecte des billets est basée sur l'exigence fédérale actuelle de port de masque dans les transports publics, l'installation de barrières de protection claires dans tous les bus WTA, un pourcentage élevé de chauffeurs de bus vaccinés et des niveaux croissants de vaccination parmi les membres de la communauté, " elle a dit.
— Robert Mittendorf, rmittendorf@bhamherald.

com

Des chiffres ailleurs

Nouveaux cas et décès de coronavirus selon l'Université Johns Hopkins mardi matin :
▪ Les États-Unis ont plus de 33,27 millions de cas signalés, plus de 594 718 décès – la plupart de tous les pays – et 294,8 millions de doses de vaccin administrées, juste derrière la Chine, qui signale 661,46 millions.
▪ Dans le monde, il y a plus de 170,83 millions de cas signalés, 3,55 millions de décès et 1,92 milliard de doses de vaccins administrées.
L'État de Washington a rapporté ces chiffres du ministère de la Santé samedi après-midi :
▪ 401 526 cas confirmés, en hausse de 911 par rapport au dernier rapport.

▪ 34 323 cas probables, en hausse de 155 par rapport au dernier rapport.
▪ 24 131 hospitalisations liées au coronavirus, en hausse de 56 par rapport au dernier rapport.
▪ 7 154 082 tests moléculaires totaux, en hausse de 14 883 par rapport au dernier rapport.

▪ 5 765 décès liés au COVID-19, avec des décès non signalés le week-end.

Suivez plus de nos reportages sur Couverture complète du coronavirus à Washington

Voir toutes les histoires

Julie Shirley dirige la couverture médiatique du Bellingham Herald et en est la rédactrice en chef depuis 2003. Elle est rédactrice en chef en Floride, en Californie et à Washington depuis 1979.