Home Masques Covid

Masques FFP2

Un an après la découverte du Covid19 en Chine, la crise du coronavirus est loin d’être terminé, au contraire, de nouveaux variants du virus venant de différents pays dans le monde inquiètent de plus en plus les gouvernements. En France, le port du masque est obligatoire dans les lieux publics, les magasins et les transports, d’autres pays européens vont encore plus loin en exigeant les masques FFP2. Quelles sont les caractéristiques de ce type de masque ? Pourquoi est-elle si recommandée ? comment est-elle fabriquée ?

Les caractéristiques des masques FFP2

Le masque FFP2 se reconnait par sa forme de bec de canard qui est réservé au personnel de santé du fait de sa protection optimale. Il permet de filtrer les aérosols et autres particules fines à plus de 94 %. C’est pourquoi il est fortement recommandé aux personnes dans des situations de forte exposition aux virus comme le Covid 19. Par rapport aux autres maques, il épouse parfaitement la forme du visage, ce qui rend son port assez difficile, car il faut faire plus d’efforts pour respirer avec. Étant donné que son système de filtrage est le plus efficace, il est le plus cher sur le marché. Avec l’apparition des nouveaux variants du virus en France, considéré comme plus contagieux, le Haut Conseil de la santé publique ou le HCSP recommande vivement aux Français de porter ce type de masque.

Une augmentation considérable de la demande de masques

Les Français sont de plus en plus conscients du danger causé par le coronavirus, surtout depuis les recommandations du gouvernement sur l’utilité du port des masques, et plus précisément les masques FFP2. La demande dans les pharmacies explose alors que le paquet de 20 masques coûte 24,90 euros. Ce qui réjouit la population, c’est que c’est moins cher par rapport à l’année dernière. Certains fabricants de masques FFP2 ont vu leur vente se multiplier par 6 depuis l’annonce de l’arrivée des nouveaux variants. Beaucoup de questions se posent alors chez les fournisseurs, les utilisateurs et les autorités : « la production des protections FFP2 sera-t-elle suffisante pour tous les Français pour limiter la propagation du coronavirus ? »

La solution « made in France » pour répondre à la pénuries de masques FFP2

Les autorités encouragent les entreprises françaises à produire en masse des masques FFP2 pour faire face à une éventuelle rupture de stock. Parmi ces entreprises qui ont répondu à l’appel, on peut citer La Coop des Masques qui envisagent d’augmenter la vitesse de ses machines ainsi que le nombre de son personnel. Paul Boyé Technologies, implanté à Toulouse, assurera une production de 600 000 masques par jour en fonctionnant en 3x8 au lieu de 2x8. Il est à noter que les entreprises françaises n’achètent que des matières premières provenant de fournisseurs français pour fabriquer les masques FFP2. Le ministère chargé de l’industrie est en étroite collaboration avec les entreprises françaises depuis le début de la crise sanitaire pour les soutenir et veiller à ce qu’elles ne rencontrent pas de soucis majeurs. D’ailleurs, les résultats sont prometteurs, la production française de masques atteint déjà les 100 millions par semaine en début d’année 2021, contre 3,5 millions en janvier 2020. Le nombre de producteurs se compte aujourd’hui par vingtaines, le quart de masques produit concerne les FFP2. Ce chiffre ne relate que la production française, pour le moment, on n’a pas de données officielles sur la part de la production étrangère sur le territoire français.

Les bons gestes à faire pour utiliser les masques FFP2

Il ne suffit pas de porter un masque et de se sentir en sécurité face au covid 19, il faut surtout respecter la durée d’utilisation et certaines pratiquent pour assurer votre sécurité ainsi que celle de votre entourage. Ces pratiques concernent tous les masques et tous les individus à partir de 6 ans. Sur ce, vous devez :

  • Avant de mettre le masque, lavez-vous les mains à l’eau et au savon, vous pourrez utiliser une solution hydroalcoolique pour plus d’efficacité. Faites le même geste avant de l’enlever
  • Couvrez bien votre nez et votre bouche en l’ajustant au mieux sur votre visage. Nous avons tendance à le mettre sur le menton pour pouvoir mieux respirer
  • Si vous sentez que votre masque devient humide, changez-le
  • Retirer à chaque fois votre masque par derrière par les lanières. Vous ne devez surtout pas toucher le devant

Ces gestes sont additionnels avec ceux déjà connus comme tousser dans son coude, respecter les mesures de distanciation sociales, changer régulièrement de vêtements une fois rentrés à la maison, etc.

Dans quels endroits les masques sont-ils obligatoires en France ?

Tout individu se trouvant dans un lieu public ou recevant du public doit porter un masque. Ces lieux concernent les hôtels, les centres commerciaux, les établissements de culte, les entreprises recevant des clients, les gares routières et aéroports, les marchés ouverts, etc. Dans les écoles, les enfants âgés de 6 ans et plus doivent également porter des masques. Dans les entreprises, les masques sont obligatoires à la charge de l’employeur.

Depuis l’arrivée des nouveaux variants du coronavirus, le HCSP recommande aux citoyens de ne plus porter les masques artisanaux en tissu qui s’avèrent être peu efficaces.

Bref, en France, le port du masque FFP2 n’est pas obligatoire, bien que cela puisse le devenir dans quelques semaines si les autorités jugent l’idée pertinente. Pour connaitre si le masque FFP2 est authentique, il doit porter les indications suivants : le sigle CE, le numéro et l’année de la norme correspondant au type d’appareil ainsi que la classe d’efficacité FFP2. Mieux vaut acheter les masques en pharmacie où le prix est en moyenne entre 1 et 2 euros l’unité bien que les ruptures de stock sont fréquentes. Sur internet, méfiez-vous des revendeurs qui pratiquent des prix très bas, à moins de 1 euro.

Masques CE 2841