Les hospitalisations COVID dans le Maine augmentent avec un nombre record de patients en soins intensifs

Le nombre de patients COVID-19 remplissant les hôpitaux du Maine a atteint 201 vendredi, un niveau dépassé seulement une poignée de fois lors du pic de la flambée de janvier dernier.

Et 76 personnes se trouvent désormais dans les unités de soins intensifs du Maine, le nombre le plus élevé depuis le début de la pandémie. Le précédent record de 72 personnes en soins intensifs a été atteint le 11 septembre.

Alors que la vague de janvier a culminé avant que les vaccins ne soient largement disponibles, le pic en cours survient alors même que 64,5% de la population de l'État a été entièrement vaccinée, dont 73% des personnes de plus de 12 ans et assez âgées pour être vaccinées. Il est entraîné par la variante delta hautement contagieuse, qui pèse principalement sur la population non vaccinée dans le Maine et dans tout le pays.

Entre 70 et 75 pour cent des patients de l'hôpital du Maine, et presque toutes les personnes en soins intensifs, n'ont pas été complètement vaccinés, selon des responsables de l'État et des administrateurs d'hôpitaux.

Le Maine a signalé vendredi 715 autres cas de coronavirus et deux décès supplémentaires alors que l'État continue de se frayer un chemin à travers un arriéré de résultats de tests positifs.

Au total, il y a eu 83 322 cas de virus depuis le début de la pandémie et 981 décès. Le nombre de cas signalés a submergé le personnel du Maine Center for Disease Control and Prevention et a entraîné un décompte quotidien des cas, y compris certains cas d'il y a plusieurs jours par rapport à une seule période de 24 heures.

Cela semblait également être le cas vendredi, les données du CDC montrant que les cas signalés vendredi remontent au 8 septembre. Une grande partie des nouveaux cas – 200 – ont été signalés dans le comté de Penobscot.

La moyenne sur sept jours des nouveaux cas quotidiens était de 485 vendredi, contre une moyenne de 371 il y a deux semaines.

Une augmentation de la demande de tests met à rude épreuve les fournitures et crée des limites d'éligibilité et des temps d'attente pour les rendez-vous. Il s'accompagne d'un taux croissant de résultats de tests positifs, indiquant que le virus continue de se propager dans les communautés du Maine. Tous les comtés du Maine sont désormais classés comme ayant une transmission élevée ou substantielle.

L'augmentation survient alors que les jeunes retournent à l'école et au collège.

Les écoles du Maine ont signalé 1 390 cas de COVID-19 au cours des premières semaines de cours, selon une nouvelle base de données sur les cas de coronavirus et les épidémies dans les écoles.

Les chiffres publiés vendredi par le ministère de l'Éducation du Maine couvrent les 30 derniers jours et montrent des dizaines d'écoles avec des enquêtes ouvertes sur l'épidémie, y compris une épidémie de 25 cas à l'école élémentaire communautaire de Piscataquis, 22 cas à l'école Mildred L. Day à Arundel et 34 cas. au lycée Hermon.

Le système de l'Université du Maine a annoncé jeudi qu'il reprendrait les mises à jour quotidiennes sur COVID-19 à partir de lundi et y compris le nombre de cas connus actifs dans chaque université, l'espace d'isolement et de quarantaine disponible et les données de test COVID-19 agrégées.

Jeudi, il y avait 57 cas connus actifs de COVID-19 dans le système universitaire. Quatre-vingt-dix-sept pour cent de l'espace de quarantaine administré par l'université était disponible et 91 % de l'espace d'isolement administré par l'université était disponible.

Dans l'ensemble de l'État, 64,5% de la population du Maine de 1,3 million de personnes sont entièrement vaccinées et 73% des personnes de 12 ans et plus éligibles sont entièrement vaccinées. Pourtant, des disparités existent entre les tranches d'âge et les zones géographiques. Seulement 56 pour cent des jeunes âgés de 12 à 19 ans sont complètement vaccinés, tandis que 90 pour cent des Mainers dans la soixantaine et plus sont complètement vaccinés.

Le comté de Cumberland a le taux de vaccination le plus élevé, à 75,7%, tandis que le comté de Somerset est le comté le moins vacciné à 51,9%.

Dans tout le pays, la vague de nouveaux cas semble ralentir. Vendredi, 154 897 nouveaux cas ont été signalés à l'échelle nationale pour une moyenne de sept jours de nouveaux cas quotidiens de 150 366. C'est en baisse par rapport à une moyenne sur sept jours de 164 382 il y a deux semaines, selon le New York Times.

Nom d'utilisateur / mot de passe invalide.

Veuillez vérifier votre courrier électronique pour confirmer et terminer votre inscription.

Utilisez le formulaire ci-dessous pour réinitialiser votre mot de passe. Lorsque vous aurez soumis votre e-mail de compte, nous vous enverrons un e-mail avec un code de réinitialisation.

" Précédent

Les amis de la victime de la fusillade de Biddeford disent qu'il avait hâte de devenir père

Prochain "

Le Maine signale 1 390 cas de COVID-19 dans les écoles au cours des 30 derniers jours

Histoires liées