Le Maine Center for Disease Control and Prevention a signalé samedi 417 nouveaux cas de COVID-19 et cinq décès supplémentaires, un nombre de cas élevé dans un contexte de déclin général, car près de 50% des Mainers ont été vaccinés contre le virus.

La moyenne sur sept jours des nouveaux cas quotidiens était de 297,7 samedi, contre 381,9 il y a une semaine, mais toujours supérieure à la moyenne mobile de 260,7 nouveaux cas signalés pour la semaine se terminant le 3 avril. motivé par des infections chez les jeunes, ce qui a suscité des appels du directeur du Maine CDC, le Dr Nirav Shah et d'autres, pour que les plus jeunes Mainers se font vacciner.

Le CDC du Maine signale 417 nouveaux cas de COVID-19, cinq décès supplémentaires

Quarante-neuf pour cent des 417 cas signalés samedi sont survenus chez des personnes de moins de 30 ans, et deux personnes dans la vingtaine sont décédées dans le Maine ces dernières semaines après avoir contracté le COVID-19.

Les hospitalisations continuent également de remonter lentement après avoir culminé au début de janvier et chuté régulièrement au début du printemps. Il y avait 126 personnes hospitalisées dans le Maine samedi, le nombre le plus élevé depuis début février, 51 de ces patients étant traités dans des unités de soins intensifs et 15 connectés à des ventilateurs.

Mais le Maine continue de vacciner les gens à un rythme plus rapide que la plupart des autres États.

Samedi, le Maine avait le pourcentage le plus élevé du pays (39,3%) de résidents qui ont reçu les vaccins nécessaires pour une inoculation complète contre le COVID-19. Ce chiffre grimpe à 46,3% lorsque l'on se concentre sur la population de 16 ans et plus actuellement éligible à la vaccination.

Le Maine s'est également classé cinquième au niveau national - derrière les voisins de la Nouvelle-Angleterre, le New Hampshire, le Massachusetts, le Vermont et le Connecticut - en termes de pourcentage de la population qui a reçu au moins un coup de feu, selon le suivi de Bloomberg.

L'Agence fédérale de gestion des urgences offre des photos sans rendez-vous au parc des expositions de Fryeburg dans le comté d'Oxford, après avoir fermé une clinique qui a fonctionné pendant une grande partie de la semaine dernière à Biddeford. Malgré le taux de vaccination élevé du Maine, la demande est à la traîne, de sorte que les cliniques de vaccination offrent de plus en plus d’options sans rendez-vous.

Les vaccins contre le COVID-19 sont gratuits, que le bénéficiaire ait ou non une assurance maladie, et sont disponibles dans le Maine pour tout résident âgé de 16 ans ou plus. Pour une liste complète des centaines de sites de vaccination dans le Maine et des informations supplémentaires sur l’obtention d’un vaccin, rendez-vous sur maine.gov/covid19/vaccines/vaccination-sites ou appelez la ligne communautaire de vaccination de l’État au 1-888-445-4111.

Les cas cumulatifs de COVID-19 dans le Maine sont passés à 61 616 samedi. Parmi ceux-ci, 45 868 ont été confirmés par des tests et 15 748 sont considérés comme des cas probables de COVID-19.

Les cinq décès liés au COVID-19 qui ont été signalés samedi sont survenus entre le 17 et le 27 avril, mais ont été découverts lors d'un examen de routine des registres d'état civil par le personnel du Maine CDC. Les quatre femmes et un homme résidaient dans les comtés de Kennebec, Penobscot et Sagadahoc. Deux des personnes décédées avaient 70 ans et trois 80 ans.

À ce jour, le Maine CDC a signalé un total de 789 décès liés au COVID-19 depuis le début de la pandémie dans le Maine.

Pendant ce temps, les surintendants des écoles du Maine demandent aux responsables de l'État de clarifier les restrictions qui pourraient être nécessaires pour se protéger contre le COVID-19 cet automne. Alors que l’année scolaire tire à sa fin, il y a déjà des tensions sur les exigences de distance dans les écoles qui ont limité les capacités en classe de certains districts.

Dans une lettre aux responsables de l'éducation de l'État, la Maine School Superintendents Association a suggéré que la restriction de distance de 6 pieds soit abaissée à 3 pieds. Les déjeuners scolaires sont assez difficiles à planifier sans avoir à trouver un espace pour que tout le monde puisse manger, a déclaré l'association.

«Les écoles n'ont tout simplement pas l'espacement intérieur ni le personnel de supervision pour fournir un espacement de 6 pieds pendant la brève période de temps qu'il faut aux élèves pour manger des collations et déjeuner», a déclaré la lettre signée par Richard Colpitts, président de MSSA.

Une porte-parole du ministère de la Santé et des Services sociaux du Maine a déclaré vendredi que les responsables de la santé et de l'éducation de l'État travailleraient avec les chefs d'établissement pour planifier l'automne. Mais ils n’ont pas fixé de date limite pour la publication de ce plan.

Les responsables de l'État réfléchissent également à la meilleure façon de ramener les districts à l'apprentissage en personne cinq jours par semaine, a déclaré la porte-parole, Jackie Farwell. À l'heure actuelle, de nombreux districts utilisent une structure «hybride» avec certains jours en personne et d'autres à distance.

«L'administration Mills reconnaît l'importance de l'enseignement en personne pour la croissance sociale, émotionnelle et éducative d'un enfant, et partage l'objectif de ramener les élèves qui ne sont pas déjà dans la salle de classe pour un apprentissage à temps plein dès que possible,» Dit Farwell.

Samedi matin, le Maine avait donné à 635 928 personnes la première dose d'un vaccin COVID-19 et 521 043 avaient reçu une dose finale. Sur la population de l’État de 1,3 million, 47,31% avaient reçu une première dose.

Comté par comté samedi, il y avait eu 7208 cas de coronavirus à Androscoggin, 1681 à Aroostook, 16167 à Cumberland, 1225 à Franklin, 1229 à Hancock, 5700 à Kennebec, 996 à Knox, 876 à Lincoln, 3257 à Oxford, 5408 à Penobscot, 448 à Piscataquis, 1 287 à Sagadahoc, 1 897 à Somerset, 847 à Waldo, 832 à Washington et 12 556 à York.

Par âge, 17,9% des patients avaient moins de 20 ans, 18,6% étaient dans la vingtaine, 14,7% dans la trentaine, 13,3% dans la quarantaine, 14,8% dans la cinquantaine, 10,6% dans la soixantaine, 5,5% dans leurs 70 ans et 4,5 pour cent avaient 80 ans ou plus.

Dans le monde en fin de samedi après-midi, il y a eu plus de 151,6 millions de cas connus de COVID-19 et 3,1 millions de décès, selon l'Université Johns Hopkins. Les États-Unis comptaient 32,3 millions de cas et 576 608 décès.

Le rédacteur Kevin Miller a contribué à ce rapport.

Nom d'utilisateur / mot de passe invalide.

Veuillez vérifier votre courrier électronique pour confirmer et terminer votre inscription.

Utilisez le formulaire ci-dessous pour réinitialiser votre mot de passe. Lorsque vous aurez soumis votre e-mail de compte, nous vous enverrons un e-mail avec un code de réinitialisation.

" Précédent

Quatorze nouveaux diplômés en médecine se sont rendus dans le Maine grâce à un programme

Cette iframe contient la logique requise pour gérer les formes de gravité alimentées par Ajax.

Histoires liées