Les deux tiers du personnel travaillant dans un établissement de soins pour personnes âgées de Sydney au milieu d'une épidémie de Covid ne sont pas vaccinés, a confirmé le directeur de l'exploitation de SummitCare, la Nouvelle-Galles du Sud ayant enregistré 16 cas locaux «agréables».
Trois résidents en soins pour personnes âgées de l'établissement SummitCare Baulkham Hills dans le nord-ouest de Sydney ont été testés positifs samedi soir, tandis que deux membres du personnel ont été infectés la semaine dernière.
Les résidents infectés – une femme et un homme de 80 ans et un homme de 90 ans – ont depuis été transférés à l'hôpital de Westmead par mesure de précaution contre les infections.

Tous les trois ont été complètement vaccinés et aucun n'est devenu malade ou ne présente de symptômes.
L'établissement a été placé en confinement de 14 jours. Jusqu'à présent, les 149 autres résidents ont été testés négatifs.

Quelque 96 % des résidents étaient complètement vaccinés.
L’épidémie a une fois de plus mis la lenteur du déploiement des vaccins du gouvernement fédéral sous les projecteurs – en particulier pour le personnel soignant âgé qui devait être prioritaire.
Le chef de l'exploitation de SummitCare, Michelle Sloane, a confirmé qu'un tiers seulement du personnel de l'établissement avait reçu ses vaccins.

"Pour le moment, je crois comprendre qu'environ un tiers de notre personnel est vacciné", a-t-elle déclaré dimanche.
Michelle Sloane, directrice de l'exploitation de SummitCare à Baulkham Hills, est vue sur les lieux dimanche. Photographie : Jenny Evans/Getty ImagesLe chef de l'opposition fédérale, Anthony Albanese, a déclaré que ce fait était "un autre rappel de l'incompétence de ce gouvernement lorsqu'il s'agit de déployer le vaccin".

Bien qu'il soit maintenant prévu d'intensifier la vaccination du personnel de SummitCare sur place, Sloane a déclaré que cela devrait attendre la fin de l'épidémie actuelle car un grand nombre du personnel régulier avait été contraint à l'isolement et l'établissement ne pouvait pas se permettre d'avoir plus de personnes malades à cause des effets secondaires potentiels des vaccins.
«Nous avons dû mettre en congé au moins 70% de nos infirmières autorisées, si j'ai bien compris… fondamentalement, nous n'avons plus de personnel là-bas. Ce sont tous des effectifs d'appoint », a déclaré Sloane.

Elle a confirmé qu'aucun employé n'avait travaillé dans plusieurs installations et a déclaré qu'elle croyait comprendre qu'au moins un des travailleurs infectés n'avait pas été vacciné. « Je pense que l'un d'eux n'a pas été vacciné. Mais je n'ai pas de confirmation là-dessus."

Sloane a décrit la date limite du gouvernement fédéral pour que tous les travailleurs de la santé âgés soient vaccinés avec au moins une dose d'ici septembre comme « sur le plan logistique le meilleur que nous puissions espérer ».
La Nouvelle-Galles du Sud a signalé dimanche 16 cas acquis localement, ce qui a réduit de plus de moitié le sommet de 35 de samedi. La première ministre, Gladys Berejiklian, a déclaré que 13 des nouveaux cas avaient passé toute leur période infectieuse en isolement.

« L'un était en isolement partiel et seulement deux étaient contagieux dans la communauté. Nous voyons donc les chiffres aller dans le bon sens. Mais je dis prudemment que cela pourrait encore rebondir », a déclaré Berejiklian.

Bien qu'elle ait refusé de donner une réponse définitive sur la question de savoir si le verrouillage actuel pourrait être prolongé au-delà de samedi prochain, elle semblait plus optimiste qu'auparavant.
«Nous savons que dans un monde parfait, si 100% des gens faisaient tout ce que nous leur avons demandé de faire, nous aurions une situation où nous pourrions nous voir sortir du verrouillage en temps opportun. Et nous voulons que cela se produise.

Le ministre de la Santé de Victoria, Martin Foley, a déclaré dimanche que le déploiement de Pfizer dans l'État serait réduit de 20% dans les semaines à venir en raison d'une réduction des approvisionnements du gouvernement fédéral.
"Dans le même temps, nous constatons une légère augmentation des allocations pour la Nouvelle-Galles du Sud, et bien que nous leur souhaitions bien sûr plein succès … ce qui nous préoccupe, c'est qu'il y a un appétit clair pour les Victoriens à se faire vacciner", a-t-il déclaré.
Foley semblait optimiste, il y avait cependant plus de vaccins en préparation.

"Il y a des discussions cette semaine avec le Commonwealth dirigé par Ltd Gen [John Frewen] … commencer à planifier et à livrer les augmentations promises des vaccins, en particulier le Pfizer … dans les semaines à venir », a-t-il déclaré. « Nous espérons que ces conversations seront fructueuses. »
Victoria a enregistré dimanche son quatrième jour sans cas acquis localement alors qu'elle déclassait les zones précédemment verrouillées de l'Australie-Occidentale et du Queensland de «rouge» à «orange», rouvrant effectivement les frontières aux voyageurs tant qu'ils avaient un permis valide et isolés à leur arrivée jusqu'à ce qu'ils reçoivent un résultat de test Covid négatif.

Les dirigeants du Queensland étaient également optimistes lors de la mise à jour de Covid de l'État ensoleillé dimanche.
Certaines parties du Queensland ne sont désormais plus verrouillées alors que les traceurs de contact luttent contre les épidémies de la souche Delta hautement contagieuse et de la souche Alpha. L'État n'a signalé qu'un seul nouveau cas local – un contact étroit qui était déjà isolé.

La première ministre, Annastacia Palaszczuk, a déclaré que même si l'État n'était pas entièrement sorti du bois, les chiffres de dimanche étaient d'excellentes nouvelles.
"Il semble que tout soit sous contrôle à ce stade, donc nous en sommes très, très soulagés", a-t-elle déclaré.
Annastacia Palaszczuk, première ministre du Queensland : « Il semble que tout soit sous contrôle.

» Photographie : Darren England/AAPLes dirigeants de l'État étaient suffisamment confiants dans la situation pour permettre au match de la LNR de dimanche après-midi entre les Broncos et les Sharks de se dérouler au Suncorp Stadium sans restrictions de foule.
Le médecin hygiéniste en chef, le Dr Jeannette Young, a noté qu'un cas signalé précédemment, un employé de l'aéroport domestique de Brisbane, était un faux positif. Mais elle attendait d'autres tests sur un autre contact rapproché d'un cas qui pourrait être positif.

Palaszczuk a rappelé aux habitants des zones verrouillées de continuer à porter des masques. À partir de vendredi, il sera obligatoire pour tout le monde d'utiliser l'application d'enregistrement du Queensland lorsqu'ils visitent des entreprises, notamment des restaurants et des bars, des cafés, des centres commerciaux, des salons, des gymnases, des stades, des parcs à thème et des universités.
L'Australie-Occidentale a enregistré un cas du jour au lendemain, mais le Premier ministre, Mark McGowan, a confirmé qu'il s'agissait d'un contact familial d'un cas précédent, isolé pour sa période infectieuse, et qu'il ne « posait pas de risque pour la communauté ».

Le Territoire du Nord, l'ACT et l'Australie du Sud n'ont tous enregistré aucun cas local dimanche.