La joueuse de tennis Coco Gauff a été testée positive pour Covid-19 et ne participera pas aux Jeux olympiques de Tokyo, où elle devait diriger l'équipe américaine.

Gauff, 17 ans, a annoncé la nouvelle dimanche sur les réseaux sociaux, où elle a souhaité bonne chance au reste de l'équipe sur la scène internationale. Cela aurait été la première apparition olympique de Gauff après des apparitions notables dans des tournois du Grand Chelem au cours des dernières années.

La star du tennis adolescent Coco Gauff testée positive pour Covid, ne participera pas aux Jeux olympiques de Tokyo

"Je suis tellement déçu de partager la nouvelle que j'ai été testé positif pour COVID et que je ne pourrai pas jouer aux Jeux olympiques de Tokyo", a écrit Gauff. "Cela a toujours été un rêve pour moi de représenter les États-Unis aux Jeux olympiques, et j'espère qu'il y aura beaucoup plus de chances pour moi de réaliser cela à l'avenir."

Le jeune phénomène du tennis devait diriger l'équipe de 12 personnes de l'équipe américaine, avec Jennifer Brady, Jessica Pegula et Alison Riske dans la division simple dames, a annoncé l'équipe olympique ce mois-ci.

"L'ensemble du contingent olympique de tennis américain a le cœur brisé pour Coco", a déclaré dimanche l'Association américaine de tennis dans un communiqué. "Nous lui souhaitons le meilleur alors qu'elle fait face à cette situation malheureuse et espérons la revoir très bientôt sur les courts."

Un certain nombre de grandes stars du tennis ne participeront pas aux Jeux Olympiques de cet été, dont Rafael Nadal et Roger Federer. Ce sont aussi les premiers Jeux olympiques en 25 ans sans Serena Williams ou Venus Williams.

elle n'a pas divulgué pourquoi. Elle a fait cette annonce avant qu'une blessure ne l'oblige à abandonner Wimbledon lors de son match du premier tour.

On ne sait pas si Gauff, qui a eu 17 ans en mars, a été vacciné ; il est possible que les personnes vaccinées soient testées positives avec des infections à percée. On ne sait pas non plus si Gauff séjournait au village olympique lorsqu'elle a été testée positive.

Le président olympique de Tokyo, Seiko Hashimoto, a annoncé samedi qu'un organisateur des jeux qui séjournait au village olympique avait été testé positif pour Covid, un jour après que le président du Comité international olympique Thomas Bach a rassuré les gens qu'il n'y avait "aucun risque" que les athlètes infectent qui que ce soit. à l'extérieur de la section bouclée de Tokyo.

Gauff est l'un des trois athlètes qui ont annoncé des infections dimanche, car deux membres de l'équipe d'Afrique du Sud – les footballeurs Thabiso Monyane et Kamohelo Mahlatsi – auraient également été testés positifs. Un analyste vidéo sud-africain et un entraîneur de rugby ont également été infectés, a déclaré l'équipe d'Afrique du Sud dans un communiqué.

"Ils ont été testés à leur arrivée, quotidiennement au village olympique et ont respecté toutes les mesures obligatoires mises en œuvre pour assurer la sécurité des participants aux Jeux et du peuple japonais, notamment en gardant une distance physique et en portant des masques à tout moment", indique le communiqué..

Les Jeux olympiques de Tokyo, qui ont été retardés d'un an en raison de la pandémie, se poursuivront sans spectateurs par crainte d'un risque accru d'infection. La cérémonie d'ouverture doit commencer vendredi, et les responsables ont exhorté les foules traditionnelles de spectateurs.

"Normalement, nous aimerions tous encourager nos athlètes sur les sites, mais dans les circonstances actuelles, je vous demande d'encourager à la maison avec votre famille ou avec les personnes que vous rencontrez régulièrement", a déclaré le Dr Shigeru Omi, un top Conseiller Covid-19 du gouvernement japonais, a déclaré la semaine dernière. "Veuillez vous abstenir d'encourager en grands groupes sur les places publiques, dans la rue ou dans les restaurants."

Les taux d'infection sont en augmentation au Japon, qui a évité le pire de la pandémie grâce à la distanciation sociale et aux précautions de masquage, mais il n'a vacciné qu'environ 26% de sa population.

Pronoms : elle/elle.