HUNTINGTON - Les personnes assistant à la cérémonie d'ouverture du printemps de l'Université Marshall samedi auront l'occasion de recevoir également un vaccin COVID-19.
L'université et le département de la santé de Cabell-Huntington offriront une clinique de vaccination contre le COVID-19 sans rendez-vous après la cérémonie de lancement, qui débutera à 9 heures le samedi 1er mai au stade Joan C.Edwards de Huntington.

Selon un communiqué de presse de l’université, la clinique ouvrira à 11 heures du matin sous des tentes dans le lot ouest du stade et se terminera après le départ de la foule après la cérémonie.
La clinique offrira les vaccins Johnson & Johnson et Pfizer-BioNTech. Le vaccin Johnson & Johnson nécessite une dose, tandis que le vaccin Pfizer nécessite une deuxième dose 21 jours après la première injection.

Une clinique de vaccination COVID-19 se tiendra après le début de Marshall

Le rappel Pfizer sera fourni dans les cliniques sur le campus en mai, et toute personne qui ne sera pas à Huntington pour sa deuxième dose devrait vérifier auprès de son département de santé national ou local pour obtenir une assistance pour la planification, selon le communiqué.
La clinique est ouverte au public ainsi qu'aux personnes qui assistent à l'ouverture, selon le communiqué. Le vaccin est gratuit et aucun rendez-vous n'est nécessaire.

Dans tout l'État de Virginie-Occidentale, 432 nouveaux cas de COVID-19 ont été signalés jeudi, pour un total de 152 733, et un nouveau décès, pour un total de 2674.
Les cas totaux par comté sont: Barbour (1395), Berkeley (12016), Boone (1944), Braxton (891), Brooke (2156), Cabell (8572), Calhoun (283), Clay (470), Doddridge (569), Fayette (3348), Gilmer (762), Grant (1255), Greenbrier (2728), Hampshire (1755), Hancock (2742), Hardy (1494), Harrison (5546), Jackson (1982), Jefferson (4496), Kanawha (14521), Lewis (1151), Lincoln (1434), Logan (3013), Marion (4293), Marshall (3352), Mason (1972), McDowell (1535), Mercer (4666), Mineral (2812), Mingo (2486), Monongalia (9075), Monroe (1105), Morgan (1120), Nicholas (1568), Ohio (4117), Pendleton (697), Pleasants (854), Pocahontas (659), Preston (2842), Putnam (4962), Raleigh (6529), Randolph (2523), Ritchie (678), Roane (595), Summers (789), Taylor (1207), Tucker (523), Tyler (681), Upshur (1841), Wayne (2 981), Webster (469), Wetzel (1 270), Wirt (389), Wood (7 662) et Wyoming (1 958).
Le comté de Cabell a signalé 233 cas actifs, tandis que le comté de Wayne en a signalé 48.

Dans le Kentucky, le gouverneur Andy Beshear a déclaré que l'État devait accélérer son rythme de vaccination contre le COVID-19 alors qu'il signalait près de 800 nouveaux cas de coronavirus dans tout l'État.
Plus de 1,75 million de Kentuckiens ont reçu au moins leur première dose de vaccin, a déclaré Beshear. Cela laisse environ 750 000 personnes qui doivent encore se faire vacciner pour atteindre un objectif fixé par le gouverneur de supprimer les restrictions de capacité et de distance physique dans de nombreuses entreprises.

"Chaque jour, des milliers d'autres Kentuckiens ont leur chance, mais nous devons accélérer nos progrès", a déclaré Beshear dans un communiqué de presse. «Plus tôt les Kentuckiens se feront vacciner, plus vite nous pourrons lever les restrictions.»
Toute personne âgée de 16 ans ou plus est éligible pour recevoir le vaccin COVID-19 au Kentucky.

Une fois que 2,5 millions de Kentuckiens ont reçu au moins leur premier coup, Beshear s'est engagé à lever les restrictions de capacité et de distance physique pour presque toutes les entreprises, lieux et événements accueillant 1000 clients ou moins.
L'État a signalé jeudi 796 nouveaux cas de coronavirus et 12 décès liés au virus, dont deux décès découverts grâce à l'audit de l'État sur les décès des mois précédents.
Le taux de cas positifs à l'échelle de l'État était de 3,12%.

L'Ohio a signalé un total de 1 070 771 cas jeudi, avec 19 186 décès.