Le coronavirus est une maladie très contagieuse qui continue de faire des victimes. Pour protéger les populations contre ses effets néfastes, plusieurs mesures préventives ont été mises en place, notamment le port du masque. Vu l’enjeu, il est important de choisir le masque idéal afin de mieux assurer sa protection. Quels sont alors ceux qu’il faut porter ?

Les masques FFP

Quel type de masque choisir pour se prémunir du coronavirus  ?

Les masques qui assurent beaucoup plus la protection d’un individu contre le covid-19 sont ceux respectant la norme NF EN 149. Leur usage est beaucoup plus recommandé en raison de leur efficacité. Celui qui porte ce masque se protège contre l’inhalation de particules en suspension dans l’air. Il assure également sa sécurité en s’empêchant d’absorber des gouttelettes.

Présentant une durée d’utilisation comprise entre 3 et 8 heures, ce masque plastique se décline suivant trois catégories. La première regroupe les masques FFP1 qui filtrent au moins 80 % des aérosols. Les masques FFP2, quant à eux, filtrent 94 % des aérosols contre 99 % pour les masques FFP3.

Par ailleurs, ces équipements de protection ne sont pas tous destinés à un même groupe de personnes. Les masques FFP1 conviennent beaucoup aux personnes qui partagent une faible distance avec leurs collègues au travail. Les masques FFP2 et FFP3 sont, eux, réservés aux patients atteints de la maladie et au personnel de santé.

Le masque « grand public »

En dehors des masques FFP, il est aussi possible d’opter pour les masques « grand public ». Ils sont souvent conçus en tissu et constituent également des gestes barrières complémentaires.

Ils répondent eux aussi à des normes sanitaires spécifiques, mais présentent l’avantage d’être utilisé à plusieurs reprises. Pour être plus précis, il est envisageable de les porter entre 5 et 30 fois. Il convient néanmoins de veiller à ce qu’ils soient lavés à 60 °C.

Par ailleurs, il faut préciser qu’ils ne sont pas aussi efficaces que les masques FFP. Pourtant, ils jouent un rôle important en limitant la transmission de postillons provenant du porteur. L’autre avantage de ces masques, c’est que le titulaire peut les personnaliser comme il veut.

Quel type de masque choisir pour se prémunir du coronavirus  ? #2

Cela dit, pour sélectionner un masque « grand public » de qualité, il est préférable de choisir le masque personnalisé logo. En effet, les pouvoirs publics procèdent à la validation de cet équipement de protection et y apposent ensuite un logo. Il suffit alors de vérifier s’il est bien présent sur le masque avant de l’acheter.

Le masque chirurgical anti-projection

Ce masque constitue un excellent moyen de protection contre le covid-19. Le masque chirurgical anti-projection semble plus efficace que le masque « grand public », et il est destiné à toutes les personnes. Il peut tout aussi bien s’agir de patients qui présentent déjà les symptômes du covid-19 que d’individus sains.

Il n’est pas lavable comme le masque précédent. Dans les normes, il est recommandé de l’utiliser pendant 3 heures, voire 4 heures. Lorsque ce délai est atteint, il n’est plus conseillé d’en faire usage. Le masque chirurgical anti-projection est disponible suivant le type I, le type II et le type IIR.