ASHEVILLE - Alors que les cas de COVID-19 et les hospitalisations augmentent en Caroline du Nord, le plus haut responsable de la santé de l'État a évoqué la possibilité de rétablir une ordonnance de séjour à domicile.

Les États-Unis pourraient voir 200 000 décès par coronavirus d'ici septembre

Cliquez pour agrandir

SUIVANT

La secrétaire de NC Health and Human Services, le Dr Mandy Cohen, a déclaré à l'édition du matin de NPR le 11 juin qu'une réduction de l'allocation de la phase 2 est possible, mais qu'elle espère que cela n'en arrivera pas là. Elle a dit qu'il y a d'autres choses que l'État peut faire avant d'atteindre ce point, mais que les responsables sont inquiets.

© Avec l'aimable autorisation de l'UNCTV.
Dr Mandy Cohen, secrétaire du Département de la santé et des services sociaux de la Caroline du Nord

Cela survient alors que les restrictions sur les coronavirus reculent à travers le pays et que les cas de COVID-19 continuent d'augmenter dans 21 États, y compris en Caroline du Nord, selon une analyse de l'Associated Press.
Commencez la journée plus intelligemment. Recevez toutes les nouvelles dont vous avez besoin dans votre boîte de réception chaque matin.
Le 22 mai, l'État est entré dans la phase 2 de son processus de réouverture, qui comprenait une levée de l'ordre de séjour à domicile dans tout l'État et une réouverture limitée des restaurants pour le service de restauration et les entreprises de soins personnels, de toilettage et de tatouage.
Suite: Qu'est-ce qui peut rouvrir sous NC Phase 2 et que devra-t-il attendre ?
Deux semaines plus tard, le 6 juin, la Caroline du Nord a enregistré sa plus forte augmentation en une seule journée de cas de COVID-19 de 1 370.
Ce record a été battu le 12 juin avec une augmentation d'un jour de 1 768 cas.

© Angela Wilhelm/[email protected]
Le silo du River Arts District est une collaboration des artistes Ian le peintre et Ismaël pour dire « Restez à la maison » au milieu du coronavirus. ANGELA WILHELM/[email protected]

À midi ce jour-là, il y avait eu 41 249 cas de COVID-19 dans l'État, avec 760 personnes hospitalisées. Les décès liés au virus étaient de 1 092.

Erreur de chargement

Les principaux moteurs de la récente augmentation des cas semblent être plus de tests et plus de personnes en déplacement, a déclaré Kimberly Powers, professeur agrégé d'épidémiologie à l'UNC Chapel Hill.

« Lié au moment où nous avons commencé à rouvrir »

Cohen a noté dans un briefing du 12 juin que l'État avait enregistré des augmentations du jour au lendemain de plus de 1 000 nouveaux cas à quatre reprises au cours de la semaine dernière.
L'État atteint également des records de test. Au cours de la dernière semaine, environ 15 000 tests ont été administrés quotidiennement en Caroline du Nord.
Avec l'intensification des tests, Cohen a déclaré que les responsables s'attendaient à ce que le nombre de cas de l'État augmente, mais a ajouté que "c'est le rythme de l'augmentation qui est préoccupant". Environ 10% des tests reviennent positifs en Caroline du Nord, l'un des pourcentages d'État les plus élevés du pays, a-t-elle déclaré.

© UNC TV
La secrétaire à la Santé et aux Services sociaux de la Caroline du Nord, le Dr Mandy Cohen, s'exprime dans une mise à jour sur le coronavirus du 12 juin 2020.

Elle a également noté une augmentation des hospitalisations. Pendant de nombreuses semaines, l'État a enregistré une moyenne d'environ 550 par jour, mais au cours des 2-3 dernières semaines, Cohen a déclaré que le nombre quotidien avait atteint 800. Le 11 juin, l'État a atteint son plus grand nombre d'hospitalisations à 812.
Les hôpitaux ont toujours la capacité de répondre à la demande, mais Cohen a déclaré que les chiffres croissants sont inquiétants.
Suite: "Pas submergé", répond l'hôpital de Mission à une publication virale sur Facebook concernant l'augmentation du nombre de patients COVID-19
"Je pense que tous ceux-ci combinés – plus de cas que nous trouvons grâce aux tests, pourcentage de positifs en hausse, hospitalisations en hausse – je pense que ceux-ci nous disent ensemble que nous voyons plus de virus dans nos communautés", a-t-elle déclaré. » Et je pense que vous pouvez voir… que ce timing est très lié aux 2-3 dernières semaines. C’est très lié au moment où nous avons commencé à rouvrir. »

La phase 3 n'est pas « hors de la table »

Au cours du briefing, le gouverneur Roy Cooper a qualifié les chiffres de la semaine de "qui donne à réfléchir". Mais il a déclaré que la possibilité de continuer à aller de l'avant avec l'assouplissement par la Caroline du Nord des restrictions sur les coronavirus n'est pas «hors de la table» et qu'aucune décision à ce sujet n'a encore été prise.
"Ces tendances que nous avons observées la semaine dernière sont préoccupantes et nous pensons que le public, les habitants de la Caroline du Nord, peuvent jouer un rôle important dans notre capacité à faire avancer ces chiffres dans la bonne direction", a-t-il déclaré. … "Le la priorité est de scolariser nos enfants en août et c'est ce que nous voulons faire.
"Nous voulons également continuer à prendre des mesures pour assouplir les restrictions afin de relancer l'économie, mais nous n'allons pas le faire tant que nos tendances et nos indicateurs ne nous diront pas qu'il est temps de le faire."
Plus tôt dans la semaine, Cooper a averti que les ouvertures des écoles publiques prévues pour août pourraient être retardées à moins que les précautions sanitaires ne soient prises au sérieux par tout le monde.
Suite: Le gouverneur Cooper prévient que l'ouverture des écoles pourrait être retardée à mesure que les cas de COVID-19 en NC augmentent
Cohen a déclaré que "rien n'est gravé dans la pierre".
"Ces tendances ne signifient pas que notre destin est scellé. Cela signifie que nous avons la capacité de faire nous-mêmes des actions dès maintenant qui peuvent changer la trajectoire de ces courbes."
Pour ce faire, a-t-elle déclaré, tout d'abord, tout le monde doit pratiquer systématiquement les «trois W»: porter un couvre-visage en public, faire la queue à 6 pieds l'un de l'autre et se laver les mains fréquemment.
Toute personne qui pense avoir été exposée au COVID-19, qu'elle présente ou non des symptômes, devrait se faire tester, a-t-elle déclaré. Elle a ajouté que toute personne ayant assisté à un rassemblement de masse ou à une manifestation devrait se faire tester.
Suite: Les manifestations nocturnes d'Asheville et les gaz lacrymogènes entraîneront-ils une épidémie de coronavirus?
Suite: Coronavirus: Buncombe appelle à des tests COVID-19 réguliers dans toutes les maisons de soins infirmiers, quels que soient les symptômes
Et enfin, Cohen a déclaré que ceux qui reçoivent un appel de leur service de santé les informant qu'ils ont peut-être été en contact avec une personne positive au COVID-19 devraient « répondre à l'appel » et accepter leurs conseils sur la façon de répondre.
« Au début, les Caroliniens du Nord se sont réunis et ont prouvé que nous pouvons aplanir la courbe et nous pouvons le faire à nouveau », a-t-elle déclaré.
— L'Associated Press a contribué à ce rapport.
Mackenzie Wicker couvre le comté de Buncombe pour le Asheville Citizen Times. Vous pouvez la joindre à [email protected] ou la suivre sur Twitter @MackWick.
Lire la suite: Abonnez-vous au Citizen Times ici.
Cet article est paru à l'origine sur Asheville Citizen Times: Coronavirus: NC retour à l'ordre de séjour possible alors que les cas augmentent, selon le secrétaire à la Santé

Continuer la lecture

Afficher des articles complets sans bouton « Continuer la lecture » ​​pendant {0} heures.