L'anxiété et les inquiétudes des Américains à propos du COVID-19 restent élevées un an après le début de la pandémie, et les effets de la crise sanitaire sur la santé mentale sont à la hausse, selon une nouvelle enquête.

Les Hispaniques, à 73%, et les Noirs, à 76%, sont plus inquiets à propos du COVID-19 que les Blancs, à 59%, selon l'enquête en ligne de l'American Psychiatric Association auprès de 1000 adultes américains. Elle s'est déroulée du 26 mars au 5 avril.

Les inquiétudes liées au COVID-19 sont toujours élevées aux États-Unis un an après le début de la pandémie, selon un sondage

Chez les parents, les inquiétudes au sujet de leurs enfants étaient importantes.

"Ce sondage montre que même si les vaccins sont de plus en plus répandus, les Américains sont toujours préoccupés par l'état mental de leurs enfants", a déclaré le Dr Jeffrey Geller, président de l'APA.

"C'est un appel à l'action pour les décideurs politiques, qui doivent se rappeler que dans notre rétablissement du COVID-19, il n'y a pas de santé sans santé mentale", a ajouté Geller dans un communiqué de presse de l'association.

En général, les gens étaient plus inquiets pour la famille et leurs proches attrapant le coronavirus, 64%, que pour attraper le virus eux-mêmes, 49%, selon l'enquête.

De plus, l'inquiétude concernant l'infection de la famille et des proches est passée de 56% l'an dernier à 64% maintenant.

Alors que quatre répondants sur 10 étaient plus anxieux que l'année dernière, c'est en baisse par rapport à un peu plus de 60% en 2020.

Ceux qui sont plus susceptibles de dire qu'ils sont plus anxieux comprennent maintenant les jeunes adultes, âgés de 18 à 29 ans, à 49%, et les Hispaniques à 50%. Les personnes âgées de 65 ans et plus étaient moins susceptibles de dire qu'elles étaient plus anxieuses que l'an dernier, selon les résultats.

Plus de 40% ont déclaré que la pandémie avait eu de graves répercussions sur leur santé mentale, contre 37% en 2020. Par groupes d'âge, les taux étaient plus élevés chez les adultes plus jeunes et d'âge moyen que chez les adultes plus âgés.

Le pourcentage de répondants qui ont déclaré consommer plus d'alcool ou d'autres substances / drogues que la normale est passé de 14% l'an dernier à 17% cette année. De nombreux Américains ont admis manger plus, un tiers des adultes - 40% des femmes - affirmant avoir pris du poids pendant la pandémie.

Plus de la moitié des parents d'enfants de moins de 18 ans se disent préoccupés par la santé mentale de leurs enfants. Près de 50% ont déclaré que la pandémie avait causé des problèmes de santé mentale à un ou plusieurs de leurs enfants, et 19% ont signalé des problèmes majeurs.

Plus du quart des parents ont demandé des soins de santé mentale pour un enfant en raison de la pandémie, selon l'enquête. Certains se sont tournés vers les principaux soignants, tandis que d'autres ont contacté des psychiatres, des psychologues, des conseillers scolaires ou des travailleurs sociaux.

Mais plus d'un parent sur cinq a déclaré avoir eu de la difficulté à prendre des rendez-vous pour son enfant avec un professionnel de la santé mentale.

Le PDG et directeur médical de l'APA, le Dr Saul Levin, a déclaré : "Alors que la plupart des gens, y compris la plupart des enfants, s'adapteront probablement et se rétabliront bien à mesure que nous sortirons de la pandémie, mais nous savons d'après des recherches antérieures que pour certains, les impacts sur la santé mentale de ce traumatisme et la détresse continuera d'avoir des répercussions à l'avenir. Nous devons être prêts à aider ceux qui en ont besoin dans les mois et les années à venir. "

L'enquête a également révélé une légère diminution du nombre de personnes qui affirment désormais que la pandémie affecte leur vie quotidienne, par rapport à il y a un an, en termes de problèmes de sommeil, de difficultés de concentration et de lutte accrue avec leurs proches.

En outre, environ les trois quarts des répondants ont déclaré avoir été ou ont l'intention de se faire vacciner, 22% ont déclaré qu'ils n'avaient pas l'intention de se faire vacciner et 2% ne savaient pas.

Parmi ceux qui n'ont pas l'intention de se faire vacciner, la principale préoccupation concerne les effets secondaires du vaccin, suivi par le fait de croire qu'il n'est pas efficace ou de croire que les fabricants du vaccin ne sont pas honnêtes sur ce qu'il contient. Un petit nombre a cité la peur des aiguilles, selon le sondage.

Plus d'information

Les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis en ont plus sur le COVID-19 et la santé mentale.

Un an en pandémie : comment le COVID-19 a changé le monde

31 janvier 2020

6 février

26 février

4 mars

9 mars

10 mars

Le président chinois Xi Jinping rend visite virtuellement aux patients qui sont traités à l'hôpital Huoshenshan de Wuhan, en Chine. Wuhan était l'épicentre de l'épidémie de COVID-19./ EPA-EFE

11 mars

12 mars

13 mars

14 mars

15 mars

16 mars

16 mars

Le 18 mars

Le 18 mars

le 20 mars

le 20 mars

21 mars

22 Mars

Le 110 Harbor Freeway au centre-ville de Los Angeles est vide sur

23 mars

23 mars

23 mars

27 mars

29 mars

30 mars

12 avril

17 avril

17 avril

18 avril

19 avril

21 avril

28 avril

30 avril

Le 2 mai

Le 6 mai

11 mai

11 mai

17 mai

18 mai

20 mai

27 mai

29 mai

20 juin

27 juin

2 juillet

Les chefs d'entreprise, dont la plupart ont dû fermer, se réunissent avec des manifestants anti-gouvernementaux sur la détérioration des conditions de vie à Beyrouth, au Liban, où le gouvernement a augmenté les prix du pain subventionné./ EPA-EFE

2 juillet

24 juillet

24 juillet

7 août

8 août

Un activiste attache un drapeau national brésilien sur une installation avec des ballons rouges et des croix en l'honneur des victimes de la pandémie de coronavirus à Rio de Janeiro, au Brésil. Le pays a dépassé 100000 décès de coronavirus ce jour-là./ EPA-EFE

17 août

15 septembre

18 septembre

21 septembre

26 septembre

Les manifestants assistent à un rassemblement "Nous ne consentons pas" à Trafalgar Square à Londres pour protester contre les nouvelles restrictions relatives aux coronavirus./ EPA-EFE

26 septembre

29 septembre

4 octobre

14 décembre

1 janvier 2021

17 janvier

23 janvier

5 février

12 février

22 février

28 février