Le Maine Center for Disease Control and Prevention a signalé samedi 108 cas de COVID-19 et aucun décès supplémentaire, ce qui en fait le neuvième jour des nouveaux cas de moins de 175 ans et la moyenne sur sept jours la plus basse depuis le 4 novembre 2020.

Le Maine a levé la plupart des restrictions sur les masques cette semaine, bien qu'il soit toujours recommandé aux personnes non vaccinées de porter des masques dans les espaces publics intérieurs. Cela et le faible nombre de cas ouvrent le Maine à une saison touristique animée. Cette semaine également, la province canadienne du Nouveau-Brunswick a annoncé qu'elle autoriserait les voyages au Maine d'ici le 1er juillet, selon les taux de vaccination et d'autres statistiques.

Le CDC du Maine signale 108 cas de COVID-19, aucun nouveau décès

Les cas cumulatifs de COVID-19 dans le Maine sont passés à 67 651 samedi. Parmi ceux-ci, 49 558 ont été confirmés par des tests et 18093 sont considérés comme des cas probables de COVID-19. La moyenne sur sept jours des nouveaux cas quotidiens était de 112,6.

Huit cent vingt-cinq personnes sont mortes du COVID-19 dans le Maine depuis le début de la pandémie.

Il y a cependant une raison d'être prudent: les hospitalisations. Samedi, 114 personnes étaient hospitalisées avec le COVID-19 et depuis le 17 avril, le nombre de patients hospitalisés pour le COVID-19 est resté supérieur à 100.

De nombreux Mainers abordent les barbecues et autres événements du Memorial Day avec prudence, étant donné la récente levée de nombreuses restrictions relatives aux coronavirus alors qu'une grande partie de la population n'a pas encore été vaccinée.

Les experts de la santé disent que contracter le COVID-19 à l'extérieur est peu probable, et les CDC américains affirment que les personnes entièrement vaccinées peuvent «reprendre les activités que vous faisiez avant la pandémie». Mais cela laisse une certaine incertitude sur la manière d’interagir avec la grande partie du public qui n’est pas vaccinée.

Georges Budagu Makoko, habitant de Portland, a déclaré au Portland Press Herald qu'il n'était pas encore tout à fait à l'aise pour allumer le barbecue et inviter sa famille et ses amis, bien qu'il le veuille. Makoko est vacciné, mais ses deux jeunes filles ne le sont pas.

«L’année dernière a été horrible, nous sommes restés à la maison parce que nous pouvions sauver la vie des gens en restant à la maison. Personnellement, j’attends vraiment avec impatience toute occasion de retrouver des gens lors de barbecues ou à l’extérieur, mais j’ai des sentiments mitigés à ce sujet », a déclaré Makoko. «Certains amis que je connais ont été vaccinés. D'autres personnes qui ne le sont pas, je pourrais en quelque sorte rester à l'écart. »

Samedi matin, le Maine avait donné à 714 165 personnes la première dose d'un vaccin COVID-19 et 696 692 avaient reçu une dose finale. Sur la population de l’État de 1,3 million, 53,13% avaient reçu une première dose.

Parmi les personnes de 12 ans et plus, la population actuellement éligible à la vaccination, 58,83 pour cent sont désormais entièrement vaccinées.

Comté par comté samedi, il y avait eu 8252 cas de coronavirus à Androscoggin, 1851 à Aroostook, 17093 à Cumberland, 1335 à Franklin, 1349 à Hancock, 6471 à Kennebec, 1130 à Knox, 1057 à Lincoln, 3562 à Oxford, 6134 à Penobscot, 565 à Piscataquis, 1 458 à Sagadahoc, 2 178 à Somerset, 1 019 à Waldo, 894 à Washington et 13 303 à York.

Par âge, 18,7% des patients avaient moins de 20 ans, 18,3% dans la vingtaine, 15,1% dans la trentaine, 13,5% dans la quarantaine, 14,5% dans la cinquantaine, 10,3% dans la soixantaine, 5,3% dans leurs 70 ans et 4,2 pour cent avaient 80 ans ou plus.

Samedi, les hôpitaux du Maine comptaient 114 patients atteints de COVID-19, dont 44 en soins intensifs et 20 sous ventilateurs. L'État disposait de 83 lits dans les unités de soins intensifs sur un total de 384 et de 237 ventilateurs disponibles sur 319. Il y avait également 473 ventilateurs alternatifs.

Dans le monde samedi matin, il y avait 170,2 millions de cas connus de COVID-19 et 3,5 millions de décès. Les États-Unis comptaient 34 millions de cas et près de 609 000 décès.

Nom d'utilisateur / mot de passe invalide.

Veuillez vérifier votre courrier électronique pour confirmer et terminer votre inscription.

Utilisez le formulaire ci-dessous pour réinitialiser votre mot de passe. Lorsque vous aurez soumis votre e-mail de compte, nous vous enverrons un e-mail avec un code de réinitialisation.

" Précédent

Mainers prêts pour les fêtes en plein air et les barbecues dans la cour, avec quelques précautions

Cette iframe contient la logique requise pour gérer les formes de gravité alimentées par Ajax.

Histoires liées