Des manifestants en France dénoncent le pass sanitaire COVID-19

PARIS (AP) – Des milliers de personnes, des familles aux sympathisants d'extrême droite, ont défilé dans les villes de France pour un cinquième samedi consécutif pour dénoncer un laissez-passer de santé COVID-19 qui est désormais nécessaire pour entrer dans les restaurants, bars et arènes sportives français ou utiliser trains longue distance, avions ou bus.

© Fourni par Associated Press
Des manifestants défilent lors d'une manifestation à Marseille, dans le sud de la France, le samedi 14 août 2021. Des milliers de personnes, des familles aux sympathisants d'extrême droite, ont défilé dans des dizaines de villes à travers la France pour un cinquième samedi consécutif pour dénoncer un COVID-19 sanitaire laissez-passer nécessaire pour accéder au restaurant, aux trains longue distance et à d'autres lieux. (Photo AP/Daniel Cole)

© Fourni par Associated Press
Des policiers accompagnent les manifestants lors d'une manifestation à Paris le samedi 14 août 2021. Les manifestants se rassemblent à Paris et dans d'autres régions de France alors qu'ils continuent de manifester leur opposition à l'introduction par la France d'un laissez-passer COVID-19 pour accéder aux restaurants, les lieux d'accueil, les sites culturels et les voyages intérieurs. (AP Photo/Adrienne Surprenant)

Quelque 1 600 policiers ont été déployés pour trois marches distinctes à Paris, une semaine après l'entrée en vigueur du laissez-passer sanitaire.

© Fourni par Associated Press
Des manifestants défilent lors d'une manifestation à Paris le samedi 14 août 2021. Les manifestants se rassemblent à Paris et dans d'autres régions de France alors qu'ils continuent de manifester leur opposition à l'introduction par la France d'un laissez-passer COVID-19 pour accéder aux restaurants, lieux d'accueil, sites culturels et les voyages intérieurs. (AP Photo/Adrienne Surprenant)

« Liberté » était le slogan, les manifestants affirmant que le laissez-passer sanitaire limite leur liberté et est un moyen déguisé de rendre les vaccinations COVID-19 obligatoires. Une femme à Paris était déguisée en Statue de la Liberté. D'autres pancartes incluaient « Reprenez votre passe, Macron et perdez-vous » aux slogans vulgaires.

© Fourni par Associated Press
Des policiers accompagnent les manifestants lors d'une manifestation à Paris le samedi 14 août 2021. Les manifestants se rassemblent à Paris et dans d'autres régions de France alors qu'ils continuent de manifester leur opposition à l'introduction par la France d'un laissez-passer COVID-19 pour accéder aux restaurants, les lieux d'accueil, les sites culturels et les voyages intérieurs. (AP Photo/Adrienne Surprenant)

« Nous ne voulons rien de tout cela. C'est nyet ! " a déclaré une agente immobilière de 53 ans défilant à Paris qui s'est identifiée uniquement sous le nom de Stéphanie. "C'est une crise politique déguisée en crise sanitaire."

© Fourni par Associated Press
Des manifestants défilent sur la Place de la République lors d'une manifestation à Paris le samedi 14 août 2021. Les manifestants se rassemblent à Paris et dans d'autres régions de France alors qu'ils continuent de manifester leur opposition à l'introduction par la France d'un laissez-passer COVID-19 pour accéder aux restaurants, les lieux d'accueil, les sites culturels et les voyages intérieurs. (AP Photo/Adrienne Surprenant)

Le laissez-passer indique si les personnes sont complètement vaccinées, ont eu un test négatif récent ou la preuve d'un récent rétablissement de COVID-19. Le projet de loi l'autorisant inclut des vaccinations obligatoires pour les agents de santé français d'ici le 15 septembre.

© Fourni par Associated Press
Des policiers passent devant un restaurant alors qu'ils accompagnent des manifestants lors d'une manifestation à Paris le samedi 14 août 2021. Les manifestants se rassemblent à Paris et dans d'autres parties de la France alors qu'ils continuent de manifester leur opposition à l'introduction par la France d'un laissez-passer COVID-19 pour accéder aux restaurants, aux lieux d'accueil, aux sites culturels et aux voyages intérieurs. (AP Photo/Adrienne Surprenant)

Les marches sont survenues alors que la France est confrontée à un nombre croissant de nouvelles infections, entraînées par la variante delta plus transmissible.

© Fourni par Associated Press
Des manifestants affrontent la police anti-émeute française lors d'une manifestation à Marseille, dans le sud de la France, le samedi 14 août 2021. Des milliers de personnes, des familles aux sympathisants d'extrême droite, ont défilé dans des dizaines de villes à travers la France pour un cinquième samedi consécutif pour dénoncer un COVID -19 carte sanitaire nécessaire pour accéder au restaurant, aux trains longue distance et à d'autres lieux. (Photo AP/Daniel Cole)

A Montpellier, quelque 7 500 personnes ont défilé. La ville se trouve dans la région de l'Hérault où le taux d'infection est supérieur à 600 pour 100 000 habitants, parmi les plus élevés du pays.

© Fourni par Associated Press
Un manifestant porte une pancarte qui dit "Je ne suis pas vacciné, le Dr Macron m'enverra à Auschwitz, le vaccin vous libère" à Marseille, dans le sud de la France, le samedi 14 août 2021. Des milliers de personnes, de familles à lointain- sympathisants de droite, ont défilé dans des dizaines de villes à travers la France pour un cinquième samedi consécutif pour dénoncer un pass sanitaire COVID-19 nécessaire pour accéder au restaurant, aux trains longue distance et à d'autres lieux. (Photo AP/Daniel Cole)

Malgré les protestations, les sondages ont montré que la majorité des Français. soutenir le pass santé.

© Fourni par Associated Press
Un manifestant brandit un drapeau français lors d'une manifestation à Marseille, dans le sud de la France, le samedi 14 août 2021. Des milliers de personnes, des familles aux sympathisants d'extrême droite, ont défilé dans des dizaines de villes à travers la France pour un cinquième samedi consécutif pour dénoncer un Carte sanitaire COVID-19 nécessaire pour accéder au restaurant, aux trains longue distance et à d'autres lieux. (Photo AP/Daniel Cole)

Vendredi soir, 46,1 millions de personnes en France, soit près de 68,5% de la population, avaient reçu au moins une injection de vaccin et plus de 38,8 millions, soit 57,5%, en avaient reçu deux.

© Fourni par Associated Press
Des manifestants affrontent la police anti-émeute française lors d'une manifestation à Marseille, dans le sud de la France, le samedi 14 août 2021. Des milliers de personnes, des familles aux sympathisants d'extrême droite, ont défilé dans des dizaines de villes à travers la France pour un cinquième samedi consécutif pour dénoncer un COVID -19 carte sanitaire nécessaire pour accéder au restaurant, aux trains longue distance et à d'autres lieux. (Photo AP/Daniel Cole)

___

© Fourni par Associated Press
Un manifestant place un autocollant à côté d'un graffitti qui indique "corrompu" sur le ministère régional de la Santé, lors d'une manifestation à Marseille, dans le sud de la France, le samedi 14 août 2021. Des milliers de personnes, des familles aux sympathisants d'extrême droite, ont défilé dans des dizaines de villes à travers la France pour un cinquième samedi consécutif pour dénoncer un laissez-passer de santé COVID-19 nécessaire pour accéder au restaurant, aux trains longue distance et à d'autres lieux. (Photo AP/Daniel Cole)

Suivez toutes les histoires d'AP sur la pandémie mondiale sur https://apnews.com/hub/coronavirus-pandemic.

4/4 DIAPOSITIVES

Des manifestants en France dénoncent le pass sanitaire COVID-19

Cliquez pour agrandir

SUIVANT

Continuer la lecture

Afficher des articles complets sans bouton « Continuer la lecture » ​​pendant {0} heures.