L'espoir du tennis américain Cori "Coco" Gauff manquera les Jeux olympiques de Tokyo après avoir annoncé sur Twitter dimanche qu'elle avait été testée positive pour Covid-19.

© Julian Finney/

LONDRES, ANGLETERRE - 05 JUILLET : Coco Gauff des États-Unis s'étend pour jouer un coup droit dans son match de quatrième tour en simple dames contre Angelique Kerber d'Allemagne pendant le septième jour des championnats - Wimbledon 2021 au All England Lawn Tennis and Croquet Club en juillet 05, 2021 à Londres, Angleterre./

La jeune femme de 17 ans est actuellement la 25e femme classée au monde.

"Cela a toujours été mon rêve de représenter les États-Unis aux Jeux olympiques, et j'espère qu'il y aura beaucoup plus de chances pour moi de réaliser cela à l'avenir", a tweeté Cori. "Je veux souhaiter bonne chance à TEAM USA et des jeux sûrs pour chaque olympien et toute la famille olympique."

L'Association de tennis des États-Unis (USTA) a tweeté une déclaration en réponse à l'annonce de Cori. Un porte-parole de l'USTA a déclaré qu'ils essayaient actuellement de déterminer s'ils pouvaient la remplacer sur la liste.

"Nous avons été attristés d'apprendre que Coco Gauff a été testée positive pour COVID-19 et ne pourra donc pas participer aux Jeux olympiques de Tokyo 2020", indique le communiqué de l'USTA. "Tout le contingent olympique de tennis américain a le cœur brisé pour Coco. Nous lui souhaitons le meilleur alors qu'elle fait face à cette situation malheureuse et espérons la revoir très bientôt sur les courts."

Les Jeux olympiques de Tokyo 2020 commenceront vendredi – mais l'inquiétude grandit quant au danger de propagation de Covid, avec 55 cas confirmés désormais liés aux Jeux, y compris des officiels et des entrepreneurs.

Ni le Comité International Olympique (CIO) ni Team USA n'exigent que les athlètes soient vaccinés pour participer aux Jeux Olympiques.

Trois membres de l'équipe olympique de football d'Afrique du Sud ont été testés positifs pour Covid-19 après leur arrivée au village olympique de Tokyo, selon l'Association sud-africaine de football. Les membres de l'équipe comprennent deux footballeurs – Thabiso Monyane et Kamohelo Mahlatsi – et l'analyste vidéo Mario Masha, selon l'association.

Toute l'équipe est désormais en quarantaine "jusqu'à ce qu'elle soit autorisée à s'entraîner", selon l'association. Monyane et Mahlatsi sont les premiers sportifs à avoir été testés positifs dans le village.

Le premier cas positif de Covid-19 dans le village olympique a été signalé samedi après qu'un individu – qui ne serait pas un athlète – ait été testé positif.

À l'extérieur du village olympique, un troisième athlète a été testé positif dimanche, ont indiqué les organisateurs. Les noms et nationalités des cas positifs n'ont pas été communiqués par les organisateurs.

Certains athlètes ont décidé de ne pas prendre de risque et se sont retirés des matchs, notamment la star du tennis australien Nick Kyrgios et la basketteuse australienne Liz Cambage. Environ 10 000 volontaires olympiques ont également démissionné.

Vendredi, plus de 15 000 personnes olympiques étaient entrées au Japon, selon Thomas Bach, CIO Président. Le village olympique, composé de 21 bâtiments résidentiels, abritera environ 11 000 athlètes.

Le public japonais, ainsi que de nombreux observateurs internationaux, ont exprimé leur inquiétude face aux Jeux à venir alors que le Japon a du mal à maîtriser sa dernière épidémie de coronavirus.

Le pays a connu une énorme deuxième vague au printemps, culminant en avril et mai avec près de 6 000 nouveaux cas par jour. Les cas ont commencé à baisser en juin mais ont augmenté ces dernières semaines, faisant craindre que l'arrivée d'équipes de plus de 200 pays ne transforme les Jeux en un événement mondial de grande diffusion.

Les organisateurs olympiques ont annoncé ce mois-ci que les sites de Tokyo n'auraient pas de spectateurs en raison de l'état d'urgence du coronavirus dans la ville – une décision sans précédent, selon un porte-parole du CIO.

Le village olympique est préparé avec des tests Covid et des centres de santé, avec des panneaux rappelant aux résidents de porter des masques faciaux et de se tenir à au moins un mètre (environ 3,3 pieds) les uns des autres. Les athlètes seront recherchés et testés quotidiennement pour Covid; s'ils sont positifs, ils seront emmenés dans un centre d'isolement à l'extérieur du village olympique et ne pourront pas concourir.

Continuer la lecture