Le comté de LA signale 239 nouveaux cas de coronavirus; l'inquiétude persiste au sujet de la variante infectieuse «Delta» – Daily News

Le comté de Los Angeles a signalé 239 nouveaux cas de COVID-19 et trois décès supplémentaires le dimanche 27 juin, bien que le nombre de cas et de décès reflète probablement des retards de déclaration au cours du week-end.

Les chiffres de dimanche ont porté le total du comté à 1 249 304 cas et 24 477 décès depuis le début de la pandémie, a déclaré le département de la santé publique du comté de Los Angeles.

Selon les chiffres de l'État, 238 personnes ont été hospitalisées dans le comté en raison de COVID-19 dimanche, contre 231 samedi. Il y avait 52 patients COVID en soins intensifs, contre 55 la veille.

Au cours des derniers jours, le nombre quotidien de nouveaux cas a atteint des niveaux jamais vus depuis environ six semaines, alors que les responsables de la santé ont continué d'exhorter les gens à se faire tester s'ils développent des symptômes du virus, même s'ils sont vaccinés.

La directrice de la santé publique, Barbara Ferrer, a déclaré la semaine dernière que le comté connaissait une augmentation légère mais certaine des infections quotidiennes moyennes, des hospitalisations et des taux de positivité des tests – mais pas suffisamment pour susciter des inquiétudes immédiates concernant les cas de dopage.

Mais elle a déclaré qu'avec la propagation continue de la variante infectieuse "Delta" du virus, qui est responsable d'infections endémiques en Inde et dans certaines parties du Royaume-Uni, les petites augmentations devraient être un avertissement pour ceux qui ne sont pas vaccinés de prendre d'autres précautions, telles que comme le port du masque et la distanciation sociale.

La variante Delta constitue désormais 14,5% des cas de coronavirus de l'État analysés en juin, contre 4,7% en mai, selon le California Department of Public Health.

Ferrer a déclaré à plusieurs reprises que COVID-19 est désormais une pandémie de personnes non vaccinées – les résidents noirs voyant une part disproportionnée du cas récent et les hospitalisations augmentent, reflétant leur faible taux de vaccination.

"Maintenant que nous avons rouvert et que les modifications de sécurité ont été levées dans la plupart des contextes, nous devons continuer à augmenter les vaccinations", a déclaré Ferrer vendredi. « Alors que les décès dus au COVID-19 ont considérablement diminué dans le comté de L.A., les décès qui continuent de se produire sont presque de 100 % parmi les adultes non vaccinés. Quatre-vingt-dix-neuf pour cent des personnes hospitalisées avec COVID-19 dans le comté de L.A. depuis janvier n'ont pas été vaccinées.

« Bien que le masquage et la distanciation restent des moyens efficaces pour réduire la transmission, l'outil le plus puissant dont nous disposons pour limiter les cas et nous protéger et protéger les autres sont les vaccins COVID-19 », a-t-elle déclaré.

Ferrer a souligné le niveau de protection offert par les vaccins COVID, publiant des statistiques montrant qu'entre le 7 décembre et le 7 juin, 99,6% de toutes les nouvelles infections à COVID dans le comté impliquaient des personnes non vaccinées. Parmi les personnes hospitalisées à cause du virus au cours de cette période, 98,7% n'étaient pas vaccinées. Et parmi ceux qui sont décédés, 99,8 % n'étaient pas vaccinés.

Au 20 juin, plus de 10,2 millions de doses de vaccin avaient été administrées dans le comté, 67% des résidents âgés de 16 ans et plus ayant au moins une dose et 58% complètement vaccinés.

Le comté continuera d'offrir des incitations pour que les gens se fassent vacciner. Jusqu'à jeudi, les personnes âgées de 18 ans et plus qui se font vacciner sur des sites gérés par le comté, la ville de Los Angeles ou le centre pour enfants et familles de St. John's Well seront inscrites pour courir la chance de gagner l'un des deux forfaits d'abonnement de saison à Six Flags le zoo de Los Angeles, le musée d'histoire naturelle et les fosses de goudron de La Brea, ainsi que des packs de billets pour le California Science Center.

Le concours est ouvert à toute personne qui se présente sur l'un des sites participants pour une première dose de vaccin, ou à toute personne qui obtient une deuxième dose et amène avec elle un patient ayant reçu la première dose.