Le taux de transmission du coronavirus dans le New Jersey a chuté à son point le plus bas en près d'un an, l'État ayant signalé vendredi 1686 autres cas confirmés de COVID-19 et 26 décès supplémentaires, tandis que 6 adultes sur 10 ont maintenant reçu au moins un vaccin vaccinal dans le Etat.
Les hospitalisations dans tout l'État sont tombées en dessous de 1600 pour la première fois depuis novembre, le dernier taux de positivité à l'échelle de l'État était inférieur à 5% pour la première fois depuis octobre, et le gouverneur Phil Murphy a de nouveau taquiné qu'il aurait plus d'informations lundi sur l'assouplissement supplémentaire des restrictions et l'intensification. vaccinations.

"Nous ne sommes pas sortis du bois, mais les chiffres s'améliorent", a déclaré Murphy en annonçant la mise à jour lors d'un événement sans rapport à Lyndhurst. "Il n'y a pas deux manières de le faire, merci mon Dieu."
«Lundi, vous devriez vous attendre à entendre parler de nous sur la façon dont nous voyons la réouverture continue de l’État, ainsi que sur ce que nous faisons pour nous assurer que les progrès de la vaccination se poursuivent et que nous atteignions tous les coins et recoins de notre État», le gouverneur ajouté.

Le N.J. rapporte 26 décès par COVID, 1686 cas. Murphy fait allusion à la réouverture alors que le taux de transmission atteint son plus bas niveau depuis un an.

"Alors restez à l'écoute."
Murphy a fait ces remarques quelques heures avant qu'il ne reçoive sa deuxième dose du vaccin Pfizer à Atlantic City.
Le taux de transmission à l'échelle de l'État a chuté à 0,63, contre 0,72 un jour plus tôt.

C’est le point le plus bas depuis que l’État était toujours en mode de verrouillage lors de la première vague de la pandémie. Le taux a atteint un creux de 0,60 en mai dernier, selon le département d'État de la Santé.
Tout nombre inférieur à 1 indique que l'épidémie ralentit et que chaque nouveau cas entraîne moins d'un cas supplémentaire.

Un peu plus de 3 millions de personnes ont été complètement vaccinées dans le New Jersey vendredi - soit environ 44% des 6,9 millions d’adultes de l’État. L’objectif de l’État est de faire vacciner 70% de la population éligible de l’État, soit environ 4,7 millions de personnes, d’ici la fin juin. Un peu plus de 4,2 millions de personnes - environ 61% des adultes - ont reçu au moins une dose de vaccin.

Les responsables de l'État ont exprimé leur confiance quant à l'atteinte de l'objectif de 70%, mais ont déclaré qu'ils devront être proactifs pour encourager les gens à se faire vacciner car la demande a commencé à diminuer.
Le New Jersey a annoncé jeudi que ses six méga-sites de vaccins contre le coronavirus proposeraient désormais des vaccinations sans rendez-vous sans rendez-vous.
La moyenne sur sept jours de l'État pour les nouveaux tests COVID-19 positifs confirmés est tombée à 1824, en baisse de 32% par rapport à il y a une semaine et de 51% par rapport à il y a un mois, alors que la troisième vague d'épidémie de l'État continue de reculer.

Il y avait 1564 patients atteints de coronavirus hospitalisés dans les 71 hôpitaux du New Jersey jeudi soir. C'est le chiffre le plus bas depuis le 8 novembre.
"Ce nombre diminue, et il diminue de manière significative", a déclaré Murphy.

Le dernier taux de positivité à l'échelle de l'État pour les tests effectués lundi, le jour le plus récent disponible, était de 4,96%.
Le New Jersey a maintenant signalé 872927 cas confirmés de coronavirus sur plus de 13,5 millions de tests PCR en près de 14 mois depuis que l'État a signalé son premier cas le 4 mars 2020.
Il y a eu aussi 124 296 tests antigéniques positifs au cours de l'épidémie.

Ces cas sont considérés comme probables et les responsables de la santé ont averti que les tests antigéniques positifs pourraient chevaucher les tests PCR confirmés car ils sont parfois administrés en tandem.
L'État de 9,2 millions de personnes a signalé que 25 554 résidents sont décédés des suites de complications liées au COVID-19 - dont 22 929 décès confirmés et 2 625 décès considérés comme probables.
Le New Jersey a le plus de décès par coronavirus par habitant parmi les États américains.

Jeudi, le maire de la ville de New York, Bill de Blasio, a annoncé que toute la ville «rouvrirait complètement» les restrictions du COVID-19 d'ici le 1er juillet. Et vendredi, le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a déclaré que les repas dans la ville pouvaient passer à 75%. le 7 mai, au même niveau que le reste de l'État.

Murphy a jusqu'à présent résisté à la publication d'un calendrier large pour le New Jersey et a annoncé des étapes supplémentaires à la place. Il a annoncé lundi que les limites de rassemblement en plein air dans l'État passeraient de 200 à 500 personnes à partir du 10 mai, à temps pour les diplômes universitaires et secondaires. De plus, les événements privés tels que les mariages et les bals passeront de 35% à 50% de la capacité d'un lieu avec un maximum de 250 personnes, au lieu de 150.

Mais les républicains ont poussé Murphy à agir plus rapidement ou au moins à publier des dates cibles. Vendredi, une collègue démocrate, la sénatrice Dawn Addiego, D-Burlington, a appelé le gouverneur à lever toutes les limites de capacité de l'État d'ici le 1er juillet.
«Les gens et les entreprises ont besoin de temps et de ressources pour planifier le lancement de notre nouvelle normalité», a déclaré Addiego.

RESSOURCES CORONAVIRUS: Suivi de carte en direct | Bulletin | Page d'accueil

Hospitalisations

Il y avait 1564 patients hospitalisés avec des cas confirmés ou suspectés de COVID-19 mercredi soir - 127 de moins que la nuit précédente, selon les données de l'État.
Cela comprenait 348 en soins critiques ou intensifs (19 de moins), avec 224 sur des ventilateurs (trois de moins).
Il y avait 250 patients COVID-19 sortis jeudi
En comparaison, les hospitalisations ont culminé à plus de 8 300 patients lors de la première vague de la pandémie en avril et à plus de 3 800 lors de la deuxième vague en décembre.

Cas d'École

Le New Jersey a signalé 263 épidémies de coronavirus à l'école, qui ont entraîné 1157 cas parmi les étudiants, les enseignants et le personnel scolaire cette année scolaire, selon les données de l'État.
L'État définit les épidémies dans les écoles comme des cas où les traceurs de contact ont déterminé que deux élèves ou plus ou le personnel de l'école avaient attrapé ou transmis le COVID-19 en classe ou lors d'activités académiques à l'école. Ces chiffres n'incluent pas les élèves ou le personnel soupçonnés d'avoir été infectés en dehors de l'école ou les cas qui ne peuvent être confirmés comme des épidémies à l'école.

Il y a environ 1,4 million d'élèves et d'enseignants dans les écoles publiques à travers l'État, bien que les méthodes d'enseignement au milieu de l'épidémie aient varié, certaines écoles enseignant en personne, certaines utilisant un format hybride et d'autres restant totalement éloignées.
Murphy a déclaré que les écoles du New Jersey devraient reprendre des cours en personne pour la prochaine année scolaire.
ÂGE PANNE
Ventilés par âge, les 30 à 49 ans représentent le plus grand pourcentage de résidents du New Jersey qui ont attrapé le virus (30,9%), suivis des 50-64 ans (22,6%), 18-29 (19,9%), 65-79 (10,1%), 5-17 (9,8%), 80 ans et plus (4,4%) et 0- 4 (2%).

En moyenne, le virus a été plus mortel pour les résidents plus âgés, en particulier ceux avec des conditions préexistantes. Près de la moitié des décès dus au COVID-19 dans l'État ont été parmi les résidents de 80 ans et plus (46,57%), suivis de ceux de 65 à 79 ans (32,97%), de 50 à 64 ans (15,99%), de 30 à 49 ans (4,06%), de 18 à 29 ans. (0,39%), 5-17 (0%) et 0-4 (0,02%).

Au moins 8 027 des décès dus au COVID-19 dans l’État se sont produits parmi les résidents et les membres du personnel des maisons de retraite et autres établissements de soins de longue durée, selon les données de l’État.
Il y a des flambées actives dans 218 établissements, entraînant 2 469 cas actifs parmi les résidents et 3 295 parmi les membres du personnel. Ces chiffres ont ralenti à mesure que les vaccinations se poursuivent dans les établissements.

Chiffres mondiaux

Au début de vendredi après-midi, il y avait eu 150 millions de tests COVID-19 positifs à travers le monde, selon un décompte en cours de l'Université Johns Hopkins. Plus de 3,16 millions de personnes sont décédées des suites de complications liées au coronavirus.
Les États-Unis ont signalé le plus de cas, à 32,3 millions, et le plus de décès, à plus de 575200.

NOTE DE LA RÉDACTION: Cette histoire disait à l'origine que le nouveau taux de transmission est le plus bas depuis le début de la pandémie. Mais c'est en fait le plus bas depuis près d'un an.
Notre journalisme a besoin de votre soutien.

Veuillez vous abonner aujourd'hui à NJ.com
Brent Johnson peut être atteint à [email protected].