Environ 43 000 employés syndiqués de Walt Disney World seront mis en congé à partir du 19 avril en raison de la crise des coronavirus.

Le Service Trades Council Union, une coalition de six syndicats représentant les employés de Disney World, a fait cette annonce samedi lors d'un briefing Facebook Live.

Disney World va retirer 43 000 travailleurs en pleine crise de coronavirus, déclare le syndicat des employés

« Il s'agit d'une décision que le syndicat n'aime pas, mais il est dans le droit de l'entreprise de licencier et de mettre en disponibilité des employés dans cette situation », a déclaré Eric Clinton, président d'Unite Here ! La section locale 362, qui représente les attractions, la garde et les membres de la planification des vacances de Disney World.

Clinton a déclaré que tous les employés concernés seront éligibles pour souscrire immédiatement aux allocations de chômage en Floride, et ceux qui ont une assurance pourront conserver leurs prestations d'assurance médicale, dentaire et vie jusqu'à un an.

Histoire connexe

La WWE confirme le premier cas connu de coronavirus

« Disney paiera 100% de tous les frais d'assurance », a-t-il expliqué. « Il n'y aura aucun frais pour tout employé en congé pour l'utilisation de son assurance médicale et la couverture continue de celle-ci. » L'entreprise maintiendra également son programme d'aide à l'éducation Disney Aspire.

Un peu moins de 200 travailleurs syndiqués jugés essentiels resteront en poste, y compris les postes de gardiennage, de cuisine, d'entretien ménager et de patrouille du lac, a déclaré le syndicat.

Bien que la durée des congés ne soit pas claire, tous les employés pourront reprendre leur travail une fois la crise terminée.

«L’emploi, l'ancienneté, le taux de salaire et les avantages sociaux de chacun sont garantis par le congé, même si vous restez en congé après la réouverture de Disney. L'ancienneté se poursuit indéfiniment au-delà de 12 mois », a déclaré le syndicat.

Disney a confirmé les détails des congés dans une déclaration à Deadline.

« Nous sommes heureux d'avoir conclu un accord avec le Service Trades Council Union qui maintiendra la couverture des prestations d'assurance maladie des membres, le soutien éducatif et les programmes supplémentaires d'aide aux employés pendant une période de congé temporaire à compter du 19 avril », indique le communiqué. «Cet accord facilite le retour au travail lorsque notre communauté se remet de l'impact de COVID-19. Nous sommes reconnaissants d'avoir travaillé ensemble de bonne foi pour aider nos Cast Members à traverser ces temps sans précédent. »

La société a fermé le Walt Disney World Resort à Orlando, Disneyland et California Adventure à Anaheim, et Disneyland Paris Resort le 14 mars alors que la pandémie COVID-19 empirait. À l'époque, les fermetures ne devaient durer que quelques semaines.

Le 27 mars, Disney a prolongé la fermeture de ses parcs à thème américains à Anaheim et Orlando, affirmant que le Disneyland Resort et le Walt Disney World Resort resteraient fermés jusqu'à nouvel ordre. Il a également déclaré qu'il « prolongerait les membres payants horaires des parcs et centres de villégiature horaires jusqu'au 18 avril. »