Bonjour. Le sommet du G7 à Cornwall s'ouvre officiellement cet après-midi, et alors qu'il démarre, Boris Johnson a annoncé que le Royaume-Uni allait faire don d'au moins 100 millions de doses excédentaires de vaccins aux pays les plus pauvres au cours des 12 prochains mois. La nouvelle fait suite à l'annonce du président Biden hier que les États-Unis achètent 500 millions de doses du vaccin Pfizer à distribuer dans près de 100 pays à travers le monde. Voici les détails de l'offre britannique du communiqué de presse du gouvernement.

Le Royaume-Uni fera don de 5 millions de doses d'ici la fin septembre, à partir des semaines à venir, principalement pour une utilisation dans les pays les plus pauvres du monde. Le Premier ministre s'est également engagé à faire don de 95 millions de doses supplémentaires au cours de l'année prochaine, dont 25 millions de plus d'ici fin 2021. 80% des 100 millions de doses iront à Covax et le reste sera partagé bilatéralement avec les pays dans le besoin.

En partageant 5 millions de doses dans les semaines à venir, le Royaume-Uni répondra à une demande immédiate de vaccins pour les pays les plus touchés par le coronavirus sans retarder l'achèvement de notre programme de vaccination national initial

le groupe parlementaire multipartite sur le coronavirus a dit que cela ne va pas assez loin. Son président, le député libéral-démocrate Layla Moran, mentionné :

C'est un pas en avant important, mais cela ne reflète pas l'urgence morale de la situation à laquelle nous sommes confrontés.

Il y a un besoin urgent d'obtenir des coups d'armes maintenant, pour sauver des millions de vies dans le monde et empêcher l'émergence de variantes encore plus mortelles et plus transmissibles.

Le gouvernement britannique doit s'engager immédiatement à faire don d'une dose de vaccin à Covax pour chaque dose importée au Royaume-Uni. À moins qu'un approvisionnement continu et régulier de vaccins ne soit fourni aux pays qui en ont désespérément besoin, une occasion vitale de garder cette pandémie mondiale sous contrôle sera manquée. Dans une interview avec Laura Kuenssberg de la BBC, lorsqu'il lui a été dit qu'au cours des trois prochains mois, le Royaume-Uni ne donnerait que des doses de 5 millions et qu'il "parlait grand" mais ne livrait pas cela, il n'a pas accepté cela. Johnson a fait valoir que le soutien du gouvernement au développement du vaccin Oxford/AstraZeneca était en soi une contribution massive à l'effort mondial de vaccination, car ce vaccin est si largement utilisé. Il a dit :

Je pense que les habitants de ce pays devraient être très fiers que sur les 1,5 milliard de doses distribuées dans le monde aux plus pauvres et aux plus nécessiteux dans le cadre du programme Covax, une sur trois provient de l'accord Oxford/AstraZeneca que le Le Royaume-Uni l'a fait, permettant à ces vaccins d'être distribués au prix coûtant.

Et c'est avant de parler des 548 millions de livres sterling que nous avons apportés à Covax, 1,6 milliard de livres sterling à Gavi. Et, oui, nous mettons des doses de 5 millions d'ici septembre, mais nous en ferons une autre, nous ferons 100 millions avant la fin de 12 mois. C'est un nombre énorme de doses supplémentaires.

Matin : Les dirigeants du G7 et autres invités arrivent par avion à Newquay.

14h : Boris Johnson accueille les dirigeants lors de l'ouverture officielle du sommet à Carbis Bay. À 14h20.

Après-midi : La première session du sommet est consacrée à la reconstruction après Covid.

Soirée : Les dirigeants dînent à l'Eden Project, où ils seront rejoints par la reine.

Au cours de la journée, Johnson a également une série de réunions bilatérales, notamment avec le Premier ministre japonais, Yoshihide Suga, le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, et le Premier ministre italien, Mario Draghi. Pour les autres développements de Covid.

J'essaie de surveiller les commentaires en dessous de la ligne (BTL) mais il est impossible de tous les lire. Si vous avez une question directe, incluez "Andrew" quelque part et je suis plus susceptible de la trouver. J'essaie de répondre aux questions, et si elles sont d'intérêt général, je posterai la question et répondrai au-dessus de la ligne (ATL), bien que je ne puisse pas promettre de le faire pour tout le monde.

Si vous voulez attirer mon attention rapidement, il est probablement préférable d'utiliser Twitter.com.