PORTLAND, Oregon (KTVZ) - Il y a cinq nouveaux décès liés au COVID-19 dans l'Oregon, portant le nombre de morts dans l'État à 5 531, a rapporté vendredi l'Oregon Health Authority.

L'OHA a également signalé 1 072 nouveaux cas confirmés et présumés de COVID-19 vendredi à 00 h 01, portant le total de l'État à 405 292.

La gouverneure Kate Brown exhorte les habitants de l'Oregon à recevoir des injections de rappel pour se protéger contre Omicron

Vendredi, le gouverneur Brown a tenu une conférence de presse pour discuter de la réponse continue de l'Oregon au COVID-19. Elle était accompagnée du directeur de l'OHA Patrick Allen et de l'épidémiologiste de l'État, le Dr Dean Sidelinger, ainsi que de représentants de l'Oregon Health & Science University.

Voici un lien pour regarder la conférence de presse avec une diffusion simultanée en langue des signes américaine.

Voici les points de discussion de l'OHA.

Le groupe d'examen de la sécurité scientifique des États-Unis approuve les recommandations actualisées du CDC sur le vaccin contre le COVID-19

Jeudi, les Centers for Disease Control and Prevention et le Western States Scientific Safety Review Workgroup ont approuvé les recommandations mises à jour faites par le Comité consultatif des CDC sur les pratiques de vaccination (ACIP) pour la prévention du COVID-19, exprimant une préférence clinique pour que les personnes reçoivent un Vaccin ARNm COVID-19 sur le vaccin COVID-19 de Johnson & Johnson pour les 18 ans et plus.

Les recommandations ont été formulées sur la base de la plus grande efficacité et du profil d'innocuité des vaccins à ARNm. La décision et les recommandations 15-0 de l'ACIP ont fait suite à une discussion approfondie des dernières preuves sur l'efficacité des vaccins, la sécurité des vaccins et les événements indésirables rares et la prise en compte de l'approvisionnement en vaccins aux États-Unis.

L'offre américaine de vaccins à ARNm est abondante - avec près de 100 millions de doses sur le terrain pour une utilisation immédiate. La recommandation mise à jour du CDC suit des recommandations similaires au Canada et au Royaume-Uni.

Compte tenu de l'état actuel de la pandémie, tant ici qu'ailleurs dans le monde, l'ACIP a réaffirmé qu'il vaut mieux recevoir n'importe quel vaccin que ne pas être vacciné. Les personnes qui ne peuvent pas ou qui préfèrent ne pas recevoir de vaccin à ARNm continueront d'avoir accès au vaccin COVID-19 de Johnson & Johnson partout où les vaccins sont fournis dans l'Oregon.

« Au cours de l'année écoulée, depuis que les vaccins COVID-19 sont disponibles, les trois vaccins ont été utilisés par des habitants de l'Oregon, avec une surveillance approfondie de leur sécurité et de leur efficacité », a déclaré le Dr Paul Cieslak, directeur médical de la prévention des maladies aiguës et transmissibles à l'OHA..

« Bien que les vaccins à ARNm soient désormais généralement préférés, il peut toujours y avoir des cas où le vaccin J&J peut être utilisé, comme avec des personnes qui ont eu une réaction allergique à un vaccin à ARNm antérieur, ou avec des personnes qui ont développé une myocardite ou une péricardite à partir d'un vaccin à ARNm antérieur.. La nouvelle directive recommande également que toute personne ayant reçu un vaccin J&J comme première dose reçoive un vaccin à ARNm comme dose de rappel. Cependant, les personnes qui sont au courant des nouvelles directives peuvent toujours demander un vaccin J&J, si elles le souhaitent. »

Dans son annonce, le groupe de travail des États occidentaux a souligné l'importance d'assurer un approvisionnement adéquat en vaccins à ARNm, y compris pour les populations difficiles à atteindre ; et l'importance de veiller à ce que des informations précises concernant la préférence pour les vaccins à ARNm soient disponibles dans plusieurs langues et communiquées à ceux qui souhaitent se faire vacciner.

Dans sa déclaration approuvant le fait que le vaccin J&J reste disponible pour les situations décrites ci-dessus, le groupe de travail a affirmé que « les avantages de recevoir le vaccin le vaccin l'emporte sur les risques connus par rapport au fait de ne pas recevoir de vaccin COVID-19. »

Le groupe de travail a également continué à encourager les prestataires de soins de santé et les vaccinés à signaler tout événement indésirable suspecté suite à la réception d'un vaccin COVID-19 au Vaccine Adverse Events Reporting System (VAERS).

Hospitalisations COVID-19

Le nombre de patients hospitalisés atteints de COVID-19 dans l'Oregon est de 383, soit six de moins qu'hier. Il y a 103 patients COVID-19 dans les lits des unités de soins intensifs (USI), soit sept de plus qu'hier.

Il y a 52 lits disponibles en soins intensifs pour adultes sur un total de 693 (8% de disponibilité) et 256 lits pour adultes non-USI disponibles sur 4 112 (6% de disponibilité).

17/12/2021 Lits disponibles (et pourcentage de lits disponibles) à l'échelle de l'État Région 1Région 2Région 3Région 5Région 6Région 7Région 9Lits de soins intensifs pour adultes disponibles52(8%)24(7%)4(5%)8(8%)3(5%)2(20%)2(4%)9(35%)Lits adultes non-USI disponibles256(6%)27(1%)9(2%)68(12%)39(9%)6(12%)47(11%)60(50%)

Vendredi matin, St. Charles Bend a signalé 31 patients COVID-19, dont quatre étaient aux soins intensifs, trois sous ventilateurs. Aucun des quatre patients des soins intensifs n'a été complètement vacciné, a indiqué l'hôpital, et deux avaient moins de 60 ans, tandis que 29 des 31 patients n'étaient pas complètement vaccinés.

Les régions à l'échelle de l'État sont les suivantes  :

Région 1 : Clackamas, Clatsop, Columbia, Multnomah, Tillamook et Washington

Région 2 : Benton, Lincoln, Linn, Marion Polk et Yamhill

Région 3 : Coos, Curry et Douglas

Région 5 : Jackson et Joséphine

Région 6 : Hood River, Gilliam, Sherman et Wasco

Région 7  : Crook, Deschutes, Grant, Harney, Jefferson, Klamath, Lake et Wheeler

Région 9 : Baker, Malheur, Morrow, Umatilla, Union et Wallowa

Le nombre total de patients dans les lits d'hôpitaux peut fluctuer entre les heures de déclaration. Les chiffres ne reflètent pas les admissions par jour, ni la durée du séjour à l'hôpital. Les limitations de personnel ne sont pas saisies dans ces données et peuvent limiter davantage la capacité en lits.

Remarque : veuillez ne pas vous rendre au service des urgences pour un test COVID-19, sauf si vous avez besoin de soins d'urgence pour vos symptômes.

Les services d'urgence de l'Oregon sont soumis à une pression considérable. Vous pouvez trouver un test ici. Si vous avez un problème de santé qui ne nécessite pas de soins d'urgence, contactez votre fournisseur de soins. Un centre de soins d'urgence peut également vous aider à obtenir les soins dont vous avez besoin et évitera aux services des urgences une pression supplémentaire.

Plus d'informations sur la capacité de l'hôpital peuvent être trouvées ici.

Vaccinations en Oregon

L'OHA a rapporté vendredi que 26 713 nouvelles doses de vaccins COVID-19 ont été ajoutées au registre de vaccination de l'État jeudi. Sur ce total, 1 990 étaient des doses initiales, 1 326 étaient des deuxièmes doses et 9 372 étaient des troisièmes doses et des doses de rappel. Les 13 841 restants ont été administrés les jours précédents mais ont été enregistrés jeudi dans le registre des vaccins.

La moyenne mobile sur sept jours est désormais de 21 322 doses par jour.

L'Oregon a maintenant administré 3 685 883 doses de Pfizer Comirnaty, 141 455 doses de Pfizer pédiatrique, 2 413 597 doses de Moderna et 252 017 doses de vaccins Johnson & Johnson COVID-19.

Vendredi, 3 010 929 personnes avaient reçu au moins une dose d'un vaccin COVID-19 et 2 738 697 personnes avaient terminé une série de vaccins COVID-19.

Ces données sont préliminaires et sujettes à changement.

Les données de vaccination mises à jour sont fournies sur les tableaux de bord de données COVID-19 de l'Oregon et ont été mises à jour vendredi.

Cas et décès

Les nouveaux cas confirmés et présumés de COVID-19 signalés vendredi se trouvent dans les comtés suivants : Baker (4), Benton (19), Clackamas (67), Clatsop (3), Columbia (144), Coos (16), Crook (8 ), Curry (1), Deschutes (73), Douglas (18), Grant (1), Harney (3), Hood River (4), Jackson (43), Jefferson (5), Joséphine (32), Klamath ( 9), Lake (2), Lane (77), Lincoln (6), Linn (45), Malheur (2), Marion (58), Multnomah (212), Polk (19), Tillamook (8), Umatilla ( 10), Union (1), Wallowa (2), Wasco (6), Washington (143) et Yamhill (31).

Noter : En raison d'une erreur dans les rapports de laboratoire, l'OHA a reçu 900 rapports électroniques de laboratoire (ELR) pour le comté de Columbia le 16 décembre. Une grande partie de ces résultats de test sont des résultats de test en double d'août 2021. En raison de l'erreur de rapport, du nombre de cas et du pourcentage la positivité pour le comté de Columbia est élevée vendredi. L'OHA s'efforce de résoudre ce problème et fournira une mise à jour lundi.

Les 3 765e et 5 074e décès de l'Oregon, signalés respectivement le 29 septembre et le 24 novembre, ont été identifiés comme étant la même personne. En raison de cette mise à jour, l'OHA renumérote ses rapports pour commencer par 5 527 vendredi.

Le 5 527e décès lié au COVID-19 dans l'Oregon est une femme de 87 ans du comté de Yamhill qui a été testée positive le 10 décembre et est décédée le 13 décembre au Willamette Valley Medical Center. Elle avait des conditions sous-jacentes.

Le 5 528e décès lié au COVID-19 dans l'Oregon est un homme de 51 ans du comté de Washington qui a été testé positif le 1er décembre et est décédé le 16 décembre au Legacy Mt. Hood Medical Center. La présence de conditions sous-jacentes est confirmée.

Le 5 529e décès lié au COVID-19 dans l'Oregon est une femme de 97 ans du comté de Marion qui a été testée positive le 10 décembre et est décédée le 14 décembre à l'hôpital de Salem. Elle avait des conditions sous-jacentes.

Le 5 530e décès lié au COVID-19 dans l'Oregon est un homme de 71 ans du comté de Jackson qui a été testé positif le 3 décembre et est décédé le 16 décembre au centre médical régional Asante Rogue. Il avait des conditions sous-jacentes.

Le 5 531e décès lié au COVID-19 dans l'Oregon est un homme de 71 ans du comté de Coos qui a été testé positif le 10 décembre et est décédé le 15 décembre à l'hôpital de Bay Area. Il avait des conditions sous-jacentes.

En savoir plus sur les vaccins COVID-19

Pour en savoir plus sur la situation du vaccin COVID-19 dans l'Oregon, visitez la page Web de l'OHA (en anglais ou en espagnol), qui présente une ventilation de la distribution et d'autres informations.