Nous offrons une couverture contre les coronavirus sans abonnement en tant que service public. Mais nous dépendons du support du lecteur pour faire ce travail. Veuillez envisager de vous joindre à d'autres pour soutenir le journalisme local en Alaska pour seulement 3,23 $ par semaine.

Deux autres Alaskiens avec COVID-19 sont décédés, dont un qui était hors de l'Etat, et 14 nouveaux cas confirmés sont apparus, ont déclaré samedi des responsables de l'Alaska.

La mort de Fairbanks est d'abord liée à COVID-19 dans l'Alaska intérieur; les cas confirmés s'élèvent à 171 dans tout l'État

Une femme de 73 ans avec des conditions médicales sous-jacentes a été admise à l'hôpital Fairbanks Memorial le 25 mars et testée positive pour la maladie causée par le nouveau coronavirus, selon les responsables de la santé de l'État et les responsables de l'hôpital local.

Le patient est décédé vendredi, Foundation Health Partners – qui gère l'hôpital – a déclaré dans un communiqué. Il s'agit du premier décès lié au COVID-19 dans l'Alaska intérieur.

Un homme d'âge moyen d'Anchor Point est décédé de COVID-19 le 29 mars alors qu'il se trouvait à l'extérieur de l'Alaska, selon un communiqué du ministère de la Santé et des Services sociaux de l'Alaska. Sa mort porte à cinq le nombre total d'Alaskiens décédés de la maladie.

« Deux de ces cinq personnes ont contracté leur infection et sont décédées en dehors de l'État, mais ce sont tous des Alaskiens », a déclaré le commissaire du DHSS, Adam Crum, dans le communiqué. «Nos pensées vont à ces communautés où vivaient ces personnes et à toutes les personnes touchées par ces pertes.»

Le gouverneur Mike Dunleavy a déclaré que les nouveaux décès étaient «un rappel déchirant de l'importance pour nous tous de continuer à faire notre part pour ralentir la transmission de ce virus en respectant strictement les mandats de distanciation sociale et de voyage et autres avis de santé. « 

L'État enregistre les cas selon la résidence des personnes testées positives pour COVID-19.

Anchorage avait sept nouveaux cas confirmés et Fairbanks en avait trois, tandis que North Pole, Juneau et Eagle River-Chugiak avaient chacun un nouveau cas confirmé de virus, ont déclaré des responsables de l'État. Le 14e cas annoncé samedi concerne l'homme d'Anchor Point décédé hors de l'Etat.

Jusqu'à présent, 16 personnes dans l'état de l'Alaska ont été hospitalisées pour COVID-19.

Excluant le résident d'Anchor Point, les nouveaux cas annoncés samedi comprennent sept hommes et six femmes, ont indiqué des responsables de la santé. L'un a entre 10 et 19 ans, deux sont dans la vingtaine, deux dans la trentaine, quatre dans la quarantaine, deux dans la cinquantaine, un dans la soixantaine et un dans la soixante-dix, ont déclaré des responsables.

L'État a déclaré qu'il signalait des cas sur la base d'un cycle de 24 heures s'étalant de minuit à 23 h 59. du quotidien. En conséquence, les cas annoncés samedi découlent de la période de rapport de 24 heures vendredi.

Vendredi, les responsables de la santé ont émis une alerte recommandant aux Alaskiens de porter des couvre-visages en public afin de réduire la propagation du COVID-19. Étant donné que les personnes asymptomatiques peuvent propager la maladie sans se rendre compte qu’elles sont malades, le médecin-chef de l’État, la Dre Anne Zink, a déclaré que les masques faits maison sont un moyen important de prévenir la transmission de la maladie à d’autres personnes.

Mais Zink a averti que les masques ne protégeront pas nécessairement la personne qui porte le masque contre la maladie. Au lieu de cela, une distanciation sociale appropriée et une hygiène améliorée sont meilleures pour garder la maladie loin de vous et des autres, a déclaré ZInk.

« Ce n'est qu'une autre couche de protection supplémentaire », a déclaré Zink.

Les masques doivent couvrir à la fois votre nez et votre bouche. Vous devez vous laver les mains après avoir retiré le masque et éviter de toucher votre visage tout en retirant le masque. Les masques doivent être lavés fréquemment, idéalement après chaque utilisation.

L’alerte sanitaire de l’État suit des directives similaires émises vendredi par les centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies, encourageant les gens à porter en public des couvre-visages rudimentaires, tels que des bandanas ou des masques faits maison.