Un premier cas de COVID-19 a été confirmé sur l'île Kodiak mercredi après-midi. Selon un communiqué de presse de l'organisation des services d'urgence de la région de Kodiak, la personne «n'est pas gravement malade et reste à la maison».

« Les responsables de la santé publique ont pris contact avec l'individu et nous continuerons de surveiller l'état pour assurer l'auto-isolement », a déclaré le directeur de la ville, Mike Tvenge. « Pour l'instant, nous n'avons aucune raison de soupçonner que cela ne se produira pas. »

L'île Kodiak a son premier cas de coronavirus

Le cas ne faisait pas partie des huit nouveaux cas signalés par l'État dans sa mise à jour quotidienne de mercredi, mais avec lui, le nombre total de cas en Alaska est de 294.

Les autres Alaskiens nouvellement diagnostiqués signalés mercredi comprennent un de Nome, trois de Juneau, un de Sterling et trois d'Anchorage.

Tvenge a déclaré que les responsables de la santé publique entament une enquête de contact pour identifier et contacter toute personne avec laquelle le patient Kodiak est entré en contact. La santé publique informera et isolera les personnes supplémentaires, le cas échéant, selon l'annonce des services d'urgence.

«Nous voulons assurer au public que nous travaillons en étroite collaboration avec Kodiak Public Health pour identifier toute personne susceptible d'être à risque d'avoir des contacts avec cette personne», a déclaré Tvenge. «Nous tiendrons le public informé de toute information nécessaire à la santé et à la sécurité de la communauté.»

Le Centre des opérations d'urgence de Kodiak n'a pas été en mesure de fournir plus d'informations sur le cas positif mercredi après-midi. Le lieutenant Francis De La Fuente, officier responsable de l'information, a déclaré qu'il espérait obtenir plus d'informations de Kodiak Public Health dans un jour ou deux.

Tvenge a également souligné l'importance de pratiquer les directives recommandées par les CDC pour prévenir la propagation du coronavirus – se laver les mains fréquemment, rester à l'écart des autres, pratiquer autant que possible la distance sociale et porter un masque en public. Quiconque se sent malade doit contacter son fournisseur de soins de santé pour obtenir des conseils avant de se rendre dans un établissement médical.

L'association autochtone de la région de Kodiak et le centre de santé communautaire de Kodiak acceptent les appels de tous les résidents, qu'ils soient patients ou non, pour effectuer un dépistage et, si nécessaire, pour tester COVID-19. Avec des centaines de kits de test rapide sur l'île, le Dr Evan Jones de KANA a déclaré qu'il n'y avait pas assez de fournitures pour tester tout le monde à Kodiak, mais ils peuvent être plus libéraux quant à qui ils testent.

« Nous sommes devenus très indulgents avec qui nous testons », a-t-il déclaré mercredi matin, avant l'annonce du résultat positif. «Nous serions heureux de tester les personnes qui s'en préoccupent, en particulier les personnes qui ont une population à risque plus élevé dans leur ménage.»

Ceci est une histoire de rupture. KMXT fournira plus d'informations dès qu'elles seront disponibles.