Les Yankees de New York ont ​​mis Gleyber Torres sur IL après que les SS aient de nouveau été testés positifs pour COVID-19

14 h 39 HE

  • Marly RiveraESPN Écrivain
    Fermer

      Marly Rivera est écrivain pour ESPNdeportes.com et ESPN.com.

ST. PETERSBURG, Floride - Les Yankees de New York continuent de faire face à ce que le directeur général Brian Cashman a appelé une variante COVID-19 «agressive», qui a maintenant écarté l'arrêt-court Gleyber Torres pendant au moins 10 jours.
Les Yankees ont confirmé huit cas de COVID-19 cette semaine, Torres étant le premier joueur à être testé positif sur cette période.

Les sept cas précédents faisaient partie du personnel d'encadrement et de soutien des Yankees, y compris l'entraîneur des lanceurs Matt Blake, l'entraîneur de troisième base Phil Nevin et l'entraîneur de première base Reggie Willits.
"La variante à laquelle nous avons affaire a été assez agressive. Mais heureusement, les informations qui m'ont été fournies sont que le fait que nous ayons été vaccinés dans la plupart des cas a vraiment pris racine", a déclaré Cashman avant la finale de la série des Yankees.

contre les Rays de Tampa Bay jeudi. "Je suis très rassuré sur le fait que c'est le but du vaccin, protéger. Et il semble que ce soit le cas, bien qu'il ait encore la capacité de se propager, ce que nous avons appris avant la vaccination."

Torres a été placé sur la liste des blessés COVID-19 après avoir été testé positif au coronavirus pour la deuxième fois en moins d'un an. Les Yankees ont annoncé jeudi le diagnostic de Torres, affirmant qu'il "était complètement vacciné et avait déjà eu le COVID-19 lors de la dernière intersaison de baseball".
Selon les protocoles de santé et de sécurité convenus par la Major League Baseball et la MLB Players Association pour la saison régulière 2021, tout joueur dont le test est positif doit s'isoler pendant au moins 10 jours, y compris ceux qui sont complètement vaccinés.

Un comité mixte MLB-MLBPA est en mesure d'autoriser les joueurs à quitter le COVID IL de 10 jours plus tôt s'ils sont complètement asymptomatiques et ont plusieurs tests de PCR négatifs en laboratoire.
Cashman a déclaré qu'il était encouragé par le fait que jeudi était le premier jour sans nouveau cas positif.

"En ce qui concerne les tests de retour, c'était le premier jour où je pense que nous avons eu un résultat totalement négatif, ce qui est bien", a-t-il déclaré.

«Cela vous donne un peu d'optimisme, cela ne garantit rien, que peut-être que cela ralentit en termes d'exposition.
"La chose la plus importante que je voudrais transmettre ou renforcer est que nous essayons d'être aussi ouverts et transparents que nous le pouvons légalement. Parce que je sais que c'est un événement qui mérite d'être publié", a ajouté Cashman.

«Je sais que nous sommes peut-être une étude de cas dans une certaine mesure, dans certains cas une curiosité pour des gens qui ne savent pas que, malgré le fait d'être vaccinés, vous êtes vraiment encore potentiellement exposés, et alors nous pouvons informer les gens que votre exposition est considérablement limitée, pas pour attraper le virus, mais comment le virus vous affecte. "
Les Yankees ont atteint le seuil de vaccination nécessaire de 85% sur leur groupe de voyageurs qui leur a permis d'assouplir certains des protocoles COVID-19 il y a plusieurs semaines, qui seront resserrés.
"Je pense que cela nous a un peu arrêtés dans notre élan et que nous sommes un peu plus diligents", a déclaré Boone.

"Parce que je pense que quand nous y sommes arrivés [vaccination] seuil, franchement je me suis probablement un peu détendu. Je pense que pour nous tous, cela nous a simplement rendus un peu plus prudents. "
Les Yankees ont déclaré dans un communiqué qu'ils consultaient la MLB, les experts médicaux de la ligue et le département de la Santé de l'État de New York.

Le directeur du CDC, le Dr Rochelle Walensky, a également déclaré aux journalistes jeudi qu'ils "devaient en savoir plus sur cette situation" en ce qui concerne les Yankees.
Johnson & Johnson n'a pas confirmé si ses injections avaient été utilisées sur Torres et le personnel affecté, mais a déclaré dans un communiqué que «nous examinons attentivement tous les rapports d'événements indésirables chez les personnes recevant nos médicaments et nos vaccins».
Les huit personnes testées positives ont été entièrement vaccinées contre le COVID-19, Boone affirmant qu'elles avaient toutes reçu le vaccin unique Johnson & Johnson.

Nevin avait été la seule personne à avoir manifesté des symptômes, qui ont depuis disparu. Les huit individus sont maintenant sans symptômes mais continuent à être testés positifs.
Au lieu de conduire à une plus grande hésitation à l'égard des vaccins, ce que Cashman a reconnu comme une préoccupation, le directeur général des Yankees a déclaré que l'épidémie devrait servir de preuve de l'efficacité globale des vaccins.

La plupart des membres du groupe de voyage des Yankees ont été vaccinés par le vaccin à dose unique Johnson & Johnson, mais d'autres ont reçu les vaccins à deux doses.
«Quand vous lisez les petits caractères, ils vous disent que vous pouvez toujours avoir le COVID et que le vaccin est de vous protéger des symptômes, soit de les éliminer complètement et de vous protéger. Ce n'est pas une protection complète ... mais la seule chose que je prends à partir de là, je crois que le vaccin fonctionne », a déclaré Cashman.

"Nous pouvons être très rassurés, heureusement, que tous ceux qui ont été vaccinés avec le J&J proviennent de deux États différents, l'un à New York, l'autre en Floride, à des moments différents, l'un en mars contre évidemment plus tôt en avril., nous pensons que cela nous a protégés de quelque chose de grave ou de quelque chose de beaucoup plus difficile à gérer que nous ne le sommes actuellement. "