Whatcom voit 8 cas de COVID, 2 décès, aucune hospitalisation

Certaines données relativement positives sur le nombre de cas de COVID-19 du comté de Whatcom et les hospitalisations lundi ont été tempérées par la nouvelle que deux autres décès de résidents étaient liés au coronavirus – poussant le comté à plus de 100 décès liés pendant la pandémie.
Le comté de Whatcom a vu huit nouveaux cas de COVID-19 et aucune nouvelle hospitalisation liée signalée sur le tableau de bord des coronavirus du département de la Santé de l'État de Washington le lundi 14 juin. C'était la troisième fois au cours des cinq derniers rapports de l'État que Whatcom a connu une augmentation à un chiffre. dans le nombre de cas signalés.
Dans l'ensemble, l'État rapporte que le comté de Whatcom a vu 9 318 cas confirmés, 461 hospitalisations et 101 décès liés pendant la pandémie. 404 cas probables supplémentaires – un de plus que le dernier rapport – ont été signalés dans le comté de Whatcom pendant la pandémie, résultant de tests d'antigène positifs non confirmés par un test moléculaire.
Les décès signalés lundi concernaient des personnes qui ont été testées positives pour la première fois pour COVID les 3 et 29 mai, selon les courbes épidémiologiques de l'État – les sixième et septième personnes à avoir été testées positives pour la première fois en mai et à mourir plus tard, contre cinq en avril. Aucune autre information sur les personnes décédées, telles que le sexe, l'âge ou la ville natale, n'a été rapportée.
L'État rapporte que 1,0% des 9 722 cas totaux de Whatcom (cas confirmés et probables combinés) ont entraîné la mort – mieux que la moyenne de 1,3% à l'échelle de l'État.
L'hôpital St. Joseph de Bellingham a indiqué qu'il traitait sept patients testés positifs pour COVID-19 le mardi 15 juin, soit une augmentation par rapport au rapport précédent.
La moyenne quotidienne des cas signalés dans le comté de Whatcom a diminué à 14,0 au cours de la semaine dernière et était en baisse par rapport à la moyenne de 23,9 d'une semaine plus tôt (1er au 7 juin).
Le taux d'infection du comté était de 162,3 cas pour 100 000 habitants, sur la base des données complètes les plus récentes entre le 24 mai et le 6 juin, selon le tableau de bord d'évaluation des risques de l'État. Le comté a également enregistré en moyenne 6,6 hospitalisations liées au COVID pour 100 000 habitants entre le 26 mai et le 3 juin, selon l'analyse du Bellingham Herald des dernières données d'hospitalisation complètes sur les courbes épidémiologiques de l'État.
Le rapport de vaccination de l'État lundi a montré que le comté de Whatcom a administré 216 382 doses de vaccin et a estimé que 67,7% des résidents du comté de 16 ans et plus ont commencé la vaccination, tandis que 60,3% l'ont achevée.
Les deux moyennes sont supérieures à l'État, qui a indiqué avoir administré 7 466 229 doses et que 64,7% des résidents éligibles ont commencé la vaccination et 57,4% l'ont achevée.
Le 18 mai, tous les comtés de l'État sont revenus à la phase 3 du plan Healthy Washington — Roadmap to Recovery du gouverneur Jay Inslee. De plus, Inslee a annoncé le 13 mai que l'État rouvrirait complètement d'ici le 30 juin – plus tôt si 70% de tous les résidents de 16 ans et plus initient la vaccination.
Si l'objectif de 70 % n'est pas atteint, l'État rouvrira quand même, a déclaré le gouverneur jeudi 3 juin.
Le comté de Whatcom avait en moyenne 366 personnes par jour qui ont commencé la vaccination au cours de la semaine dernière, selon l'analyse du Herald des derniers chiffres de vaccination de l'État, et à ce rythme, le comté de Whatcom devrait atteindre 70% des résidents éligibles qui ont commencé la vaccination d'ici le 25 juin. À titre de comparaison, le taux quotidien actuel de personnes initiant la vaccination dans l'État n'atteindrait pas 70 % avant le 18 juillet.

Une autre barrière franchie

Avec deux décès liés au COVID signalés lundi, le comté de Whatcom a dépassé les 100 pendant la pandémie. Voici un aperçu du temps qu'il a fallu au comté de Whatcom pour dépasser les barrières pour le nombre total de décès liés signalés pendant la pandémie, selon les courbes épidémiologiques de l'État basées sur le moment où un patient est testé positif pour le coronavirus pour la première fois :
Premier décès : 13 mars 2020 (sept jours après que la première personne a été testée positive pour COVID-19).
10ème décès : 20 mars 2020 (sept jours après le premier décès lié au COVID).
20e décès : 27 mars 2020 (sept jours).
30e décès : 11 avril 2020 (15 jours).
40e décès : 7 sept. 2020 (149 jours).
50e décès : 14 octobre 2020 (37 jours).
60e décès : 29 décembre 2020 (76 jours).
70e décès : 11 janvier 2021 (13 jours).
80e décès : 26 janvier 2021 (15 jours).
90e cas : 11 avril 2021 (75 jours).
100e décès : 29 mai 2021 (48 jours).

Des chiffres ailleurs

Nouveaux cas et décès de coronavirus selon l'Université Johns Hopkins mardi matin :
▪ Les États-Unis ont plus de 33,4 millions de cas signalés, plus de 599 000 décès – la plupart de tous les pays – et 310,2 millions de doses de vaccin administrées.
▪ Dans le monde, il y a plus de 176,3 millions de cas signalés, 3,8 millions de décès et 2,3 milliards de doses de vaccins administrées.
L'État de Washington a rapporté ces chiffres du ministère de la Santé lundi soir :
▪ 408 999 cas confirmés, en hausse de 496 par rapport au dernier rapport.
▪ 35 723 cas probables, en hausse de 60 par rapport au dernier rapport.
▪ 24 847 hospitalisations liées au coronavirus, en hausse de 52 par rapport au dernier rapport.
▪ 7 384 029 tests moléculaires au total, en hausse de 25 967 par rapport au dernier rapport.
▪ 5 782 décès liés au COVID-19, en baisse de 33 par rapport au dernier rapport.

Suivez plus de nos reportages sur Couverture complète du coronavirus à Washington

Voir toutes les histoires

Histoires connexes de Bellingham Herald

David Rasbach a rejoint le Bellingham Herald en 2005 et couvre maintenant les dernières nouvelles. Il est éditeur et écrivain dans plusieurs États occidentaux depuis 1994.