MONTPELIER, Vermont (WCAX) - Le Vermont est le chef de file du pays dans plusieurs indicateurs clés de la vaccination - le nombre de vaccins administrés pour 100000 et la proportion de personnes ayant au moins un vaccin. Et alors que le CDC se prépare à décider si les adolescents peuvent se faire vacciner, les chefs d'État envisagent de repousser la date de réouverture du 4 juillet.
Un autre 27000 Vermonters pourraient commencer à s'inscrire pour le tir dès jeudi matin si le CDC approuve le vaccin Pfizer pour les enfants de 12 à 15 ans.

Les tirs seraient administrés dans les écoles par des infirmières scolaires à partir de lundi prochain. L'autorisation parentale sera requise et les familles doivent s'inscrire en ligne.
Montpelier High School prévoit provisoirement d'ouvrir une clinique le 23 mai pour les 12 à 15 ans.

Vt. Ouvre la voie dans les plans COVID; l'État se prépare à vacciner les enfants de 12 à 15 ans

C’est l’une des 40 écoles de l’État qui administreront les injections si le gouvernement fédéral donne le feu vert mercredi.
«Les familles avec des enfants de ce groupe d'âge seront éligibles pour accéder à n'importe quel site proposant le vaccin Pfizer et tous les sites seront ouverts au public», a déclaré Mike Smith, secrétaire aux Services humains du Vt.
Dans les écoles, le tir ne sera pas obligatoire, mais il pourrait être nécessaire si Pfizer reçoit l'approbation complète de la FDA dans les mois à venir, pas seulement pour une utilisation d'urgence.

Pour s'adapter à la nouvelle tranche d'âge, l'État achètera 4 400 doses du pool fédéral de vaccins.
Alors que l'été approche et qu'un vaccin pour les enfants de moins de 12 ans reste à voir, l'État lance un nouveau programme de dépistage du COVID-19 dans les camps d'été.
«Comme les programmes scolaires ... nos programmes de test pour les camps de jour seront volontaires, gratuits pour les familles et les camps, et menés avec le consentement des parents et des tuteurs», a déclaré la chef de la prévention du Vt.

Monica Hutt.
Cependant, l'adoption du vaccin chez les 18 à 29 ans est encore à la traîne. L'État met donc en place davantage de cliniques éphémères et sans rendez-vous.

Et ils les apportent aux jeunes, avec des cliniques à North Beach à Burlington, dans des restaurants et autres lieux de travail.
«Notre objectif est de rendre le vaccin suffisamment accessible pour que ne pas en recevoir soit un acte de choix», a déclaré le gouverneur Phil Scott, du R-Vermont.
Il y a une clinique sans rendez-vous mardi à NVU-Johnson.

Et les inscriptions ont été ouvertes pour une clinique au volant à Highgate au garage AOT le 13 mai. Il y a une clinique au volant au parc des expositions de Lancaster, New Hampshire, le 21 mai. Et il y aura des cliniques mobiles le long de la route 100 le samedi.

L'État prévoit également de créer une clinique au Church Street Marketplace. Et d'autres cliniques sans rendez-vous et avec service au volant sont prévues. Cliquez ici pour trouver la liste complète des cliniques ou appelez le 855-722-7878.

Et à mesure que de plus en plus de personnes qui veulent activement le vaccin l'ont, le département de la santé se tourne vers des voix de confiance. Ils commenceront à administrer des vaccins aux médecins de soins primaires.
«Ce sont ceux à qui vous faites régulièrement confiance pour votre santé et ce sont eux vers lesquels vous devriez vous tourner pour vous donner des informations sur la sécurité, les effets secondaires, le type de vaccin et plus encore», a déclaré le Dr Mark Levine, commissaire à la santé.

Mardi, le Vermont a frappé 60% de la population entière avec un tir bien avant le 1er juin, nous mettant deux semaines en avance sur le calendrier. Le gouverneur dit que si le taux d’adhésion continue d’être élevé, il envisagera d’augmenter la réouverture du 4 juillet. Plus de détails à ce sujet à venir ce vendredi.

L'État estime que 190 vies ont été sauvées grâce au programme de vaccination.
LES NOMBRES
Mardi, près de 62% de la population de l’État avait été vaccinée. Cela représente 377 800 personnes.

Quelque 104 600 personnes ont reçu leur première dose et 273 200 ont reçu la première et la dernière dose.
Douze comtés ont vu une diminution du nombre de cas la semaine dernière, seuls les comtés d'Orléans et de Franklin ont vu le nombre augmenter.
Les responsables de la santé du Vermont ont signalé mardi 52 nouveaux cas de coronavirus pour un total de 23606.

Il y a eu un total de 251 décès. Le pourcentage positif moyen de l’État sur sept jours est de 1%. Au total, 385 897 personnes ont été testées et 21 611 se sont rétablies.

Quatorze personnes sont à l'hôpital, trois à l'USI. Les hospitalisations sont en baisse de 17% par rapport à la semaine dernière et nous avons maintenant le taux d'hospitalisation le plus bas du pays.
Copyright 2021 WCAX.

Tous les droits sont réservés.