L'Université d'État du Dakota du Nord a annoncé lundi 10 mai que tous les travailleurs à distance retourneraient sur le campus d'ici le 7 juin. Bien que certains enseignants puissent exiger que les étudiants portent des masques, les masques seront, pour la plupart, facultatifs, a déclaré l'université. Les installations fonctionneront sans restrictions d'occupation, a déclaré NDSU dans un communiqué.

«Je comprends que ces changements peuvent être déconcertants pour certains», a déclaré le président Dean Bresciani dans le communiqué. «Cependant, la communauté NDSU a fait un travail incroyable pour gérer cette pandémie, et c'est la prochaine étape.»
En rapport:

Les universités Fargo-Moorhead et les collèges prévoient d'assouplir les mesures COVID

L'Université d'État du Minnesota Moorhead, le Collège communautaire et technique de l'État du Minnesota (État du M) et le Collège Concordia attendent des mises à jour du ministère de la Santé du Minnesota.

Le gouverneur Tim Walz devait lever le mandat du masque avant le 1er juillet, selon le moment où 70% des adultes du Minnesota ont reçu leur premier coup.
Ce plan a été bouleversé jeudi lorsque les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis ont annoncé que ceux qui étaient complètement vaccinés n'avaient pas besoin de masques dans la plupart des cas. Walz a mis fin au mandat du masque vendredi.

MSUM, Concordia et M State ont déclaré qu'ils consulteraient les responsables de la santé pour déterminer quand les mandats de masque sur le campus pourraient être levés.
En dehors de cela, on s'attend à ce que les trois écoles Moorhead rétablissent principalement l'apprentissage en personne, bien que l'éducation en ligne soit toujours une option, ont déclaré les dirigeants. Le NDSU s'attend à un «retour complet sur le campus» cet automne, a déclaré la porte-parole Brynn Rawlings.

NDSU évalue comment l'apprentissage en ligne fonctionnera dans l'éducation future, a déclaré Rawlings.

Les employés de l'État du M sont revenus sur le campus le 26 avril, a déclaré la présidente Carrie Brimhall. Son campus s'est fixé comme objectif d'avoir 80% des cours sur le campus d'ici l'automne, ce qui reflète les temps pré-pandémiques, a-t-elle déclaré.

«Nous avons une présence en ligne assez importante depuis longtemps», a expliqué Brimhall. «Nous revenons essentiellement à ce même format.»
Concordia modifie son horaire pour permettre à davantage d’étudiants de se présenter en personne, a déclaré la doyenne du collège, Susan Larson.

Le personnel a commencé à revenir en avril et le collège travaille sur des plans pendant l'été pour que les employés reviennent sur le campus tout en respectant les options à distance, a-t-elle déclaré.
Le personnel de MSUM reviendra sur le campus début juillet, a déclaré le directeur de la sécurité publique de MSUM, Ryan Nelson.
«Ce que nous disons, c’est que nous sommes ouverts à l’automne», a déclaré Nelson.

L'assouplissement des protocoles COVID-19 intervient alors que le Dakota du Nord et le Minnesota ont fait des progrès pour vacciner les résidents. Près de 50% des Dakotans du Nord éligibles ont reçu au moins une dose jeudi, selon le ministère de la Santé de l'État. Le Minnesota a inoculé 61% de ses habitants avec au moins une dose, a déclaré le ministère de la Santé du Minnesota.

Le comté de Cass s'est classé septième dans le Dakota du Nord pour avoir administré au moins une dose, à 56%, tandis que le comté de Clay en avait 40%.
Le Dakota du Nord n'a pas fixé d'objectif officiel de 70%. Le mandat du masque de l’État a expiré à la mi-janvier.

Le gouverneur Doug Burgum a annulé ses ordres exécutifs d'urgence concernant la pandémie le mois dernier.
L'amélioration du nombre de vaccins et la diminution des taux d'infection ont également incité le NDSU à modifier son fonctionnement, a déclaré Bresciani dans son communiqué. NDSU est dans une «très bonne position» par rapport au début de ce semestre, a-t-il déclaré.

Le Dakota du Nord a connu une vague d'infections et de décès à l'automne et en hiver.
L'université a déclaré qu'elle s'attendait à ce que les vaccins ne soient disponibles pour sa communauté qu'à la fin de l'été ou au début de l'automne.
Cependant, les vaccins étaient disponibles au grand public pour les 16 ans et plus à la fin mars dans le Minnesota et le Dakota du Nord.

Les écoles publiques du Minnesota et du Dakota du Nord ne peuvent pas obliger les élèves à se faire photographier. Pourtant, ils peuvent le fournir en option. NDSU et MSUM ont organisé des cliniques de vaccination pour les étudiants ce printemps.

Concordia encourage les étudiants, le personnel et les professeurs à se faire vacciner, a déclaré Larson.
Bresciani, qui n'était pas disponible pour un entretien avec The Forum, a noté dans sa déclaration que l'université avait organisé sa première remise de diplômes en personne depuis décembre 2019 ce week-end, mais avec certaines limites pour la participation des invités.
Comme d'autres écoles, le NDSU a été contraint d'héberger ses célébrations de début sur des plateformes en ligne en 2020.

MSUM et M State ont organisé des débuts virtuels ce printemps.
Concordia a tenu deux cérémonies en personne le 2 mai, mais seuls les diplômés ont été autorisés à y assister. Bien qu'il n'y ait pas d'invités à la cérémonie, c'était excitant de voir des parents et des amis à l'extérieur avec des diplômés, a déclaré Larson.

«Cela ressemblait à une étape importante», a-t-elle déclaré. «Nous étions vraiment reconnaissants de le faire en personne.»
La menace du COVID-19 a été considérablement réduite, mais pas totalement éliminée, a déclaré Bresciani.

D'autres dirigeants ont également noté que la pandémie n'était pas tout à fait terminée.
Cela signifie que certains protocoles resteront en place et évolueront au fil du temps, ont déclaré les écoles.
Pourtant, il y a de l'enthousiasme à l'idée de revenir à une certaine normalité à l'automne, a déclaré Brimhall.

«Nos étudiants nous manquent. Nous regrettons d'avoir nos employés », a-t-elle déclaré. «L’énergie qu’apporte un campus universitaire nous manque.

»