Trump dit qu'il a reçu un rappel de Covid, dit aux fans de ne pas le huer

Le président américain Donald Trump, avec des bandages sur sa main, enlève son masque facial alors qu'il sort sur un balcon de la Maison Blanche pour parler aux partisans rassemblés sur la pelouse sud à Washington, le 10 octobre 2020.
Tom Brenner | Reuters
L'ancien président Donald Trump dit qu'il a reçu un vaccin de rappel pour Covid-19 – mais il ne veut entendre aucune critique à ce sujet.
« Oh, non, non, non ! » a déclaré Trump, agitant la main avec mépris, alors que certaines personnes dans un public à Dallas dimanche après-midi semblaient réagir négativement au républicain disant qu'il avait reçu le rappel.

Ses commentaires surviennent alors qu'un pourcentage relativement important de républicains ont refusé d'obtenir même les premières doses de vaccins contre les coronavirus, et que les gouverneurs du GOP résistent aux mandats de vaccins et de masques. La Kaiser Family Foundation a découvert dans un récent sondage qu'en octobre, 60 % des Américains non vaccinés étaient républicains.
La recherche a montré que les boosters semblent efficaces contre la variante omicron en plein essor de Covid.

Avant que Trump ne parle dimanche, l'ancienne gouverneure de l'Alaska, Sarah Palin, qui était la candidate républicaine à la vice-présidence en 2008, a déclaré lors d'un événement conservateur en Arizona : « Ce sera sur mon cadavre que j'obtiendrai un [Covid] coup."
"Je ne le ferai pas. Je ne le ferai pas et ils feraient mieux de ne pas toucher mes enfants non plus", a déclaré Palin.

CNBC Politique

En savoir plus sur la couverture politique de CNBC :
La divulgation de Trump est intervenue le dernier jour d'une tournée de quatre jours de "The History Show" avec Bill O'Reilly, l'ancien animateur de Fox News. O'Reilly a été évincé de Fox en 2017 après des allégations selon lesquelles il aurait harcelé sexuellement plusieurs femmes, qui auraient reçu 13 millions de dollars au total pour régler leurs réclamations.
« Le président et moi sommes vaxxés, et avez-vous reçu le rappel ? » O'Reilly a demandé.

"Oui", a répondu Trump.
O'Reilly a ensuite déclaré: "Je l'ai aussi."
Lorsque certains dans la foule de Dallas ont commencé à hurler à ce sujet, Trump leur a dit d'arrêter.

Il a ensuite affirmé que le bruit négatif ne provenait que "d'un très petit groupe là-bas", alors qu'il montrait sa gauche.
Trump a également déclaré lors de la même émission : "Nous avons sauvé des dizaines de millions de personnes dans le monde en créant le vaccin".
"Cela aurait été comme la grippe espagnole sans elle.

… Nous devrions nous en attribuer le mérite, et vous faites leur jeu" lorsque vous vous interrogez sur la valeur du vaccin, a-t-il ajouté.
Après qu'un clip vidéo de l'échange a commencé à se répandre sur Twitter, le porte-parole des communications Covid du département américain de la Santé et des Services sociaux de l'administration Biden l'a retweeté avec le message effronté: "Soyez comme le président Trump, et obtenez votre coup de pouce."
Plus de 800 000 Américains sont morts de Covid-19 depuis que la pandémie s'est propagée aux États-Unis en mars 2020.

Les personnes vaccinées sont nettement moins susceptibles d'être hospitalisées ou de mourir du coronavirus que les personnes non vaccinées.
Trump avait déjà entendu des huées lors d'un rassemblement en août à Cullman, en Alabama, après avoir dit à ses partisans qu'ils devraient se faire vacciner.
"Et vous savez quoi ? Je crois totalement en vos libertés.

Je le crois. Vous devez faire ce que vous avez à faire", a déclaré Trump. "Mais, je recommande : prends les vaccins.

Je l'ai fait. C'est bien. Prends les vaccins."

Trump a précédemment déclaré qu'il avait été vacciné avant de quitter la Maison Blanche en janvier.
Mais il n'a pas été photographié lorsqu'il a prétendument reçu la photo, contrairement au président Joe Biden, qui a été photographié alors qu'il recevait à la fois le vaccin initialement en décembre 2020 et un rappel en septembre.
Le président américain Joe Biden tient sa manche pour recevoir son vaccin de rappel contre la maladie à coronavirus (COVID-19) dans l'auditorium de la Cour sud de l'Eisenhower Executive Office Building à la Maison Blanche à Washington, le 27 septembre 2021.

Kevin Lamarque | Reuters