Trois Vikings QB, dont Cousins, mis à l'écart par les protocoles COVID-19 de la ligue

Jake Browning était le seul quart-arrière des Vikings disponible pour l'entraînement nocturne annuel de samedi au stade TCO, après que les trois autres quarts-arrières de l'équipe aient été contraints de se mettre en quarantaine par les protocoles COVID-19 de la NFL.
Le quart-arrière Kirk Cousins ​​a été considéré comme un contact étroit à haut risque avec un joueur infecté, selon une source de la ligue, et ce joueur serait son collègue quart-arrière Kellen Mond. Le quart-arrière de sauvegarde Nate Stanley a également été mis en quarantaine, selon NFL Media.

Les Vikings ont annoncé samedi que "plusieurs joueurs" allaient être retenus en raison des protocoles COVID.
L'entraîneur Mike Zimmer n'a pas confirmé quels joueurs étaient absents, mais a déclaré que Browning était vacciné et disponible pour s'entraîner. Les règles de la ligue n'exigent pas que les joueurs vaccinés s'isolent s'ils sont en contact étroit avec une personne infectée.

Zimmer a exprimé sa déception samedi avant l'entraînement, déclarant : "c'est pourquoi les gens devraient se faire vacciner".
"Très honnêtement, après tout ce que nous avons traversé l'année dernière, je ne suis pas du tout surpris", a-t-il déclaré. "Je suis déçu que cela se soit produit.

Je suis frustré, pas seulement avec mes joueurs de football qui n'ont pas été vaccinés, mais je suis frustré avec tout le monde [who didn't]. Nous ferons simplement de notre mieux."
Mond est vacciné, selon deux sources de la ligue, et s'il a été testé positif et asymptomatique, il peut revenir aussi rapidement que 48 heures avec deux tests négatifs à un jour d'intervalle.

Des cousins ​​isolés en tant que contact étroit indiquent qu'il n'est pas vacciné et soumis à une quarantaine de cinq jours.
Cela signifie que Cousins ​​pourrait revenir jeudi au plus tôt. Lorsqu'on lui a demandé en juin s'il était vacciné, il a déclaré qu'il avait choisi "de garder mes antécédents médicaux privés".

Le premier entraînement des Vikings avec des jambières est lundi. Après un dimanche de congé, l'équipe doit s'entraîner tous les jours le reste de la semaine, lorsque Browning est peut-être encore l'un des seuls passeurs disponibles.
L'histoire continue
"Ils devront devenir virtuels jusqu'à ce qu'ils soient réadmis dans le bâtiment", a déclaré Zimmer à propos des trois quarts en quarantaine.

Les trois passeurs étaient les seuls joueurs mis en quarantaine samedi en raison des protocoles COVID. Browning, le quart-arrière de troisième année non repêché de Washington, a lancé toutes les passes lors de l'entraînement de samedi soir, y compris un exercice d'accélération réussi avec l'offensive de départ. Par la suite, ses coéquipiers se sont regroupés autour de Browning et l'ont aspergé d'eau.

Browning obtiendra probablement plus de travail cette semaine dans sa candidature pour un travail de sauvegarde.
"Jake est vraiment intelligent. Il est vacciné", a déclaré Zimmer.

"Cela aide à être la sauvegarde. Donc, au fur et à mesure que nous avançons ici, il va avoir une tonne de représentants [Saturday night]. Je ne dis pas « ça va aller loin », parce qu'on a encore beaucoup de camp à faire, mais on verra.

Il est là-bas. Il est disponible. C'est important.

C'est important d'être disponible quand on joue au football, un sport d'équipe."
Zimmer a imploré les joueurs des Vikings de se faire vacciner depuis qu'ils se sont présentés au siège de l'équipe à Eagan ce printemps. Il a refusé de dire combien de vestiaires sont vaccinés.

On lui a demandé si cela pouvait être un signal d'alarme pour les joueurs non vaccinés.
"Comment le sais-tu?" dit Zimmer. "Certains gars sont assez dévoués."

Les Vikings ont déjà dû réorganiser leur personnel d'entraîneurs en raison des protocoles COVID de la NFL concernant l'inoculation. L'entraîneur de la ligne offensive Rick Dennison a été réaffecté à un rôle de conseiller principal parce que les règles de la NFL exigent la vaccination de tous les entraîneurs, dépisteurs et gestionnaires d'équipement qui interagissent directement avec les joueurs.
La ligue a incité à se faire vacciner en réduisant les restrictions pour les joueurs vaccinés – assouplissant les règles sur la distanciation sociale, les exigences de quarantaine, les voyages et le port du masque.

La NFL a annoncé jeudi que près de 88 % des joueurs ont reçu au moins une dose et que 19 équipes ont un taux de vaccination supérieur à 90 %.
"Cela pourrait certainement arriver à n'importe quelle équipe", a déclaré l'ailier défensif Danielle Hunter. "Cela nous est arrivé en ce moment, cela nous donne juste une chance de nous préparer à ce qui pourrait arriver ou à tout ce qui pourrait arriver."

La saison dernière, les Broncos de Denver ont dû commencer le receveur Kendall Hinton au poste de quart-arrière lors de la semaine 12 parce que les quatre quarts-arrières de la liste ont été mis en quarantaine à cause de COVID.
« Quelque chose comme ça arrive un jour avant un match qui a une chance de vous amener aux séries éliminatoires ou quelque chose comme ça », a déclaré Zimmer. "Cette variante Delta est approximative.

Vous pouvez voir les cas augmenter chaque jour maintenant. C'est pourquoi, pour la santé de tous, je pense que c'est important. Mais certaines personnes ne comprennent pas, je suppose."

Le rédacteur en chef Ben Goessling a contribué au reportage.