GREEN BAY, Wisconsin (WBAY) – Nous entendons certains des travailleurs de ces usines d’emballage de viande qui ont contracté COVID-19.

Ils exigent que plus soit fait pour assurer la sécurité de tous.

Lors d'une réunion de zoom organisée par la plus grande organisation de défense des droits des immigrants de l'État, Voces de la Frontera, des préoccupations concernant la sécurité au travail ont été soulevées après l'action exécutive du président Trump ordonnant aux usines d’emballage de viande de rester ouvertes malgré les nombreuses épidémies de COVID-19.

La directrice exécutive Christine Neumann-Ortiz a déclaré: « Ce n'est rien de moins qu'un crime en col blanc. Les travailleurs essentiels et leurs familles tombent malades, certains meurent. »

L'organisation dépose maintenant auprès du National Labour Relations Board et de l'OSHA après avoir rencontré des travailleurs de neuf entreprises dans tout l'État, dont au moins trois dans la région de Green Bay.

Un de ces travailleurs vient de découvrir qu'il est positif.

Le message a été traduit par Neumann-Ortiz, car le travailleur ne connaissait que l'espagnol.

Elle a déclaré: « Je suis maintenant isolée à la maison avec ma famille et mes enfants et bien sûr, je m'inquiète également pour eux et c'est tout grâce à cette entreprise qui n'a malheureusement pas pris les précautions nécessaires pour nous protéger et qui montre malheureusement aucun intérêt à le faire. « 

Ceux qui sont encore en mesure de travailler disent qu'ils font face à des pénuries de personnel et à un manque d'équipement de protection individuelle.

Certains pensent qu'il devrait également y avoir plus de tests.

Raquel, qui travaille chez American Foods, a déclaré: « Quant à mon retour au travail, peut-être au cours des deux prochaines semaines, ou la semaine prochaine, je suggérerais à tous ceux qui ne sont pas revenus avec ce test, pour être re-testé pour savoir que vous n'êtes plus positif. « 

Les travailleurs qui s'expriment nous disent que leur emploi est menacé.

Beaucoup veulent que les boucliers en plastique montent et nécessitent un espacement de six pieds.