Nous offrons une couverture contre les coronavirus sans abonnement en tant que service public. Mais nous dépendons du support du lecteur pour faire ce travail. Veuillez envisager de vous joindre à d'autres pour soutenir le journalisme local en Alaska pour seulement 3,23 $ par semaine.

Le nombre de cas de COVID-19 confirmés en Alaska est passé à 157 vendredi, car les hospitalisations ont légèrement augmenté et aucun nouveau décès n'a été signalé, selon des responsables de l'État.

Le total des cas de COVID-19 en Alaska grimpe à 157 alors que l'État recommande de porter des couvre-visages en public

Les responsables de l'Alaska ont également émis une alerte à la santé qui a fortement encouragé les Alaskiens à porter des couvre-visages dans les espaces publics, tels que les épiceries et les pharmacies, où il peut être difficile de maintenir une distance sociale appropriée et de rester à 6 pieds des autres personnes. L'alerte à la santé suit des directives similaires émises vendredi par les centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies, encourageant les gens à porter des masques rudimentaires, tels que des bandanas ou des masques faits maison, en public.

Les 11 nouveaux cas d'Alaska annoncés vendredi étaient éparpillés dans la municipalité d'Anchorage, l'arrondissement de Kenai Peninsula, la zone de recensement de Southeast Fairbanks et la ville et l'arrondissement de Juneau. Parmi les personnes qui ont été testées positives pour la maladie causée par le nouveau coronavirus, cinq sont des hommes et six sont des femmes, a déclaré le Dr Anne Zink, médecin-chef de l'Alaska. L'un a entre 10 et 19 ans, un autre dans la vingtaine, quatre dans la trentaine, quatre dans la quarantaine et un dans la soixantaine, a expliqué Zink.

Dans une conférence de presse vendredi soir, Zink a précisé que le nombre total de cas de l'État – mis à jour quotidiennement sur le site Web de réponse aux coronavirus de l'État – ne reflète que le nombre d'Alaskans qui se sont révélés positifs. Ce total comprend les Alaskiens qui sont tombés malades ailleurs et exclut ceux de l'extérieur qui tombent malades ici. Étant donné que l'un des 11 nouveaux cas concerne un voyageur qui n'est pas originaire de l'Alaska, le décompte de l'État n'a augmenté que de 10, à 157, a déclaré Zink.

Zink a déclaré que l'État compte les cas dans différentes communautés en fonction de l'endroit où les gens vivent, par opposition à l'endroit où ils sont tombés malades ou où ils ont été testés pour le COVID-19. C’est pourquoi le site Web de l’État montre un cas en dehors de Pétersbourg: il n’ya pas eu de cas confirmé dans cette communauté, mais un habitant de Pétersbourg est tombé malade et est décédé dans l’État de Washington. Il était le premier Alaskien dont la mort était liée au nouveau coronavirus.

Selon les données, deux autres personnes ont été hospitalisées pour COVID-19 en Alaska, ce qui porte le total cumulé à 15 dans tout l'État.

Bien que l'éloignement social, le lavage des mains et la désinfection des surfaces soient les principaux moyens de prévenir la propagation du nouveau coronavirus, les responsables de l'État ont déclaré que le port d'un couvre-visage – comme un masque en tissu fait maison – est un autre moyen de minimiser la propagation de la maladie. L'alerte sanitaire de vendredi recommande, malgré une pénurie de fournitures médicales comme des masques faciaux, «que les Alaskiens fabriquent leurs propres couvre-visages et les portent dans des lieux publics où d'autres mesures de distanciation sociale sont difficiles à maintenir (par exemple, les épiceries et les pharmacies) – en particulier dans zones de transmission communautaire importante. »

Wayne Jones se prépare à livrer des matières premières à des volontaires pour coudre des masques faciaux pour les infirmières, le vendredi 27 mars 2020 à South Anchorage. Les masques sont lavables et ont une couche intérieure amovible et remplaçable. Jones dit qu'il a plus de 50 bénévoles qui aident à fabriquer les masques et qu'il a livré plus d'un millier d'infirmières dans tous les grands hôpitaux d'Anchorage. (Loren Holmes / ADN)

Parmi les recommandations de l’État concernant le port d’un masque facial ou d’une couverture:

• Assurez-vous qu’il couvre votre bouche et votre nez et ne le retirez pas avant votre retour à la maison.

• Évitez de toucher le devant du revêtement; retirez-le en saisissant les boucles d'oreille ou les bandes et placez-le immédiatement dans un endroit désigné pour le lavage. Entre les utilisations, laver le revêtement à l'eau chaude savonneuse.

• Lavez-vous les mains immédiatement après avoir retiré le revêtement et avant de toucher à autre chose.

• N'utilisez pas de N95 ou de masques chirurgicaux; gardez-les pour les travailleurs médicaux et les premiers intervenants.

L'alerte sanitaire exhorte également les Alaskiens: «Ne comptez pas sur les couvre-visages comme principal moyen de prévenir la transmission du COVID-19 et veillez à éviter de développer un faux sentiment de sécurité en utilisant des couvre-visages. Continuez à suivre les mesures de distanciation sociale, notamment en maintenant au moins six pieds entre vous et les autres, en restant à la maison, en évitant de vous toucher le visage et en vous lavant les mains fréquemment. »

Vendredi, 6 016 tests ont été traités. L'État peut identifier 16 personnes qui se sont remises du COVID-19, a déclaré Zink, mais il y en a probablement beaucoup d'autres qui n'ont pas été suivis.

Remplissez mon formulaire Wufoo !