Le surintendant des écoles, Alan Addley, a reconnu dans sa mise à jour du vendredi COVID-19 que l'augmentation des cas de COVID-19 parmi les personnes du district scolaire et les perturbations causées par le suivi des contrats et les quarantaines ont été difficiles la semaine dernière.

Tout cela est un «rappel que nous ne sommes pas sortis du bois», a-t-il déclaré. «C'est aussi un rappel que nous ne devons pas devenir complaisants à propos de nos comportements quotidiens et de notre engagement à nous protéger mutuellement en exerçant des voyages et des pratiques de santé» que recommandent les autorités, a-t-il déclaré.

Le surintendant informe le district scolaire des développements du COVID-19

Il a noté que certains étudiants ont été mis en quarantaine «plusieurs fois au cours des dernières semaines, et parfois consécutivement». Mais il a ajouté que l'État obligeait le district scolaire à se mettre en quarantaine.

Voir Également:

  • Huit cas séparés de COVID-19 entraînent 94 mises en quarantaine au lycée Darien, Hindley School (Jeudi 25 mars)
  • Première mise à jour de Selectman sur le coronavirus à Darien : dans quelle mesure, vaccinations, conseils (Jeudi 25 mars)
  • «Nous constatons que la plupart des cas continuent à provenir de rassemblements et d'activités à la maison, dans la communauté et liés au sport», a-t-il déclaré.

    Jusqu'à présent, les étudiants ne peuvent recevoir que le vaccin Pfizer, et le district scolaire n'est pas encore autorisé à organiser une clinique de vaccination pour les étudiants, même si le vaccin Pfizer était disponible, a déclaré Addley. Si le district peut le faire à l'avenir, il tentera de mettre en place des vaccinations pour les étudiants âgés de 16 ans et plus.

    Entre-temps, a-t-il ajouté, les enseignants et les autres membres du personnel devraient recevoir leur deuxième dose de vaccin le samedi 3 avril.

    Message du surintendant

    Voici le texte intégral du message d'Addley,:

    26 mars 2021

    Chers familles et personnel,

    L'augmentation significative des cas de COVID, de la recherche des contacts, du nombre de personnes mises en quarantaine et des perturbations des horaires scolaires cette semaine nous rappelle que nous ne sommes pas sortis du bois.

    C'est également un rappel que nous ne devons pas devenir complaisants à propos de nos comportements quotidiens et de notre engagement à nous protéger les uns les autres en faisant des voyages et des pratiques de santé conformes au département de la santé publique du Connecticut (DPH) et aux Centers for Disease Control and Prevention (CDC).

    Malheureusement, certains étudiants ont été mis en quarantaine plusieurs fois au cours des dernières semaines et parfois consécutivement. Nous constatons que la plupart des cas continuent de provenir de rassemblements et d'activités à la maison, dans la communauté et liés au sport. Le district est tenu de continuer à mettre en œuvre des pratiques de mise en quarantaine conformes aux exigences du CDPH et du CDC. Bien que le CDC ait révisé sa recommandation de distance physique à trois pieds, il est toujours nécessaire de mettre en quarantaine les étudiants et le personnel qui se trouvent à moins de six pieds d'une personne infectée pendant un total cumulatif de 15 minutes ou plus sur une période de 24 heures.

    Pour éviter de futures perturbations dans l'apprentissage en personne des élèves, il est impératif en tant que communauté que nous restions vigilants. À l'approche du long week-end et des vacances de printemps à venir, nous demandons également à ceux qui voyagent de suivre les recommandations de voyage décrites par le CDC et le DPH.

    Hier, le gouverneur Lamont a annoncé que toutes les personnes âgées de 16 ans et plus seront éligibles pour prendre des rendez-vous pour les vaccins COVID à compter du 1er avril.

    En vertu de l'autorisation d'utilisation d'urgence de la FDA pour le vaccin COVID, seul le vaccin Pfizer est approuvé pour les enfants de 16 et 17 ans. De plus, les fournisseurs de vaccins ne sont actuellement pas autorisés à planifier des cliniques spécifiquement pour les élèves du secondaire.

    Nous continuerons à collaborer avec le Département de la santé de Darien s'il devient permis et logistiquement possible d'obtenir le vaccin Pfizer pour organiser un effort de vaccination de masse pour nos étudiants. En attendant, nous attendons avec impatience que notre personnel reçoive sa deuxième dose de vaccin le samedi 3 avril.

    Profiter du week-end,

    Sincèrement, Dr. Alan Addley, directeur général des écoles