TOKYO – Une suppléante de l'équipe américaine de gymnastique féminine a été testée positive pour COVID-19.

Les Jeux olympiques de Tokyo et COVID-19 : pourquoi ces jeux ne ressembleront à aucun autre

SUIVANT

Kara Eaker, 18 ans, a été testée positive, a confirmé l'entraîneur Al Fong dans un SMS à USA TODAY Sports lundi soir. Leanne Wong, qui s'entraîne avec Eaker à GAGE ​​en dehors de Kansas City, est également en quarantaine après avoir été considérée comme un contact étroit, a déclaré Fong.

Fong a déclaré à USA TODAY Sports que lui, sa femme et son co-entraîneur Armine n'ont pas à s'isoler mais "resteront avec nos athlètes tout au long".

Des matchs de la NFL aux résultats sportifs universitaires, toutes les actualités sportives que vous devez savoir chaque jour.

Plus tôt, USA Gymnastics et le Comité olympique et paralympique américain ont chacun confirmé le test positif et précisé que la gymnaste est une remplaçante, mais ne l'ont pas identifiée par son nom. L'identité d'Eaker a été signalée pour la première fois par Justin Surrency. Iowa.

Le test positif d'Eaker intervient quatre jours seulement avant le début de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Tokyo. Eaker, qui a déclaré lors des essais olympiques le mois dernier qu'elle avait été vaccinée, est la première athlète américaine connue à avoir été testée positive pour COVID-19 au Japon.

Coco Gauff, une joueuse de tennis américaine, a annoncé dimanche qu'elle avait été testée positive avant de se rendre à Tokyo et qu'elle raterait les Jeux.

Le test positif d'Eaker a été annoncé pour la première fois par le gouvernement local d'Inzai, une ville japonaise de la préfecture où l'équipe de gymnastique féminine a récemment organisé un camp d'entraînement avant le début des Jeux olympiques. La ville a identifié la personne infectée uniquement comme une adolescente gymnaste américaine.

USA Gymnastics a déclaré qu'elle avait été testée positive dimanche.

Un porte-parole de l'instance dirigeante a déclaré à USA TODAY Sports la semaine dernière qu'il prévoyait de séparer les athlètes de remplacement de l'équipe principale de six membres, qui est un grand favori pour remporter l'or à Tokyo. Les athlètes de remplacement devaient s'entraîner séparément et vivre dans des pièces séparées, afin d'éviter les problèmes de recherche des contacts qui pourraient faire dérailler l'équipe.

L'activité sur les réseaux sociaux lundi indique que ces efforts pourraient avoir porté leurs fruits. Alors que la nouvelle du test positif arrivait, les six gymnastes de l'équipe - dont la plus grande star de l'équipe.

"Lundi, les athlètes olympiques ont déménagé dans des logements séparés et dans un centre d'entraînement séparé, comme prévu initialement, et poursuivront leur préparation pour les Jeux", a déclaré l'USAG dans un communiqué. "L'ensemble de la délégation continue d'être vigilant et maintiendra des protocoles stricts pendant son séjour à Tokyo."

© Carmen Mandato,

Les remplaçantes de gymnastique américaine Kayla DiCello, Kara Eaker, Leanne Wong et Emma Malabuyo posent après avoir été sélectionnées dans l'équipe olympique américaine de gymnastique 2021 le 27 juin 2021 à St Louis, Missouri.

Kayla DiCello et Emma Malabuyo sont les deux suppléantes restantes.

LE DERNIER À TOKYO  :

INSIDE SCOOP TO TOKYO, TEXTE POUR VOUS  : Inscrivez-vous aux textes olympiques, où nous serons votre guide officiel des Jeux

Les organisateurs olympiques ont mis en place une série de protocoles COVID-19 pour les athlètes, les officiels et le personnel du village olympique, afin de garantir que les personnes infectées n'entrent pas dans l'enceinte. Il est peu probable que quelqu'un qui pourrait être un contact étroit soit autorisé à entrer dans le village.

Lundi, 58 personnes associées aux Jeux olympiques de Tokyo avaient été testées positives pour COVID-19 depuis le 1er juillet, selon Tokyo 2020. Le groupe comprend au moins trois athlètes résidant dans le village olympique : Deux joueurs sur le football masculin sud-africain équipe et un joueur tchèque de beach-volley, selon les communiqués de leurs comités olympiques respectifs.

9/9 DIAPOSITIVES

Cet article est paru à l'origine sur USA TODAY : une suppléante de l'équipe américaine de gymnastique féminine est positive au COVID-19

Continuer la lecture