Nous rendons ces informations importantes sur la pandémie disponibles sans abonnement en tant que service public. Mais nous dépendons du support des lecteurs pour faire ce travail. Veuillez envisager de vous joindre à d'autres pour soutenir le journalisme indépendant en Alaska pour seulement 3,23 $ par semaine.

Au total, 120 Alaskiens et un non-résident sont décédés du COVID-19 depuis le début de la pandémie ici en mars. Les deux derniers décès impliquaient des résidents d'Anchorage, selon les données de l'État.

Suivi du COVID-19 en Alaska : 2 décès et 656 nouveaux cas signalés samedi

Les chiffres de COVID-19 de samedi représentent une continuation du nombre élevé de cas dans tout l'État qui a augmenté pendant des semaines parallèlement à une poussée de virus à l'échelle nationale. Les inquiétudes concernant le système hospitalier et de soins de santé tendu de l’État continuent de croître à mesure que le nombre quotidien augmente.

Et les responsables de la santé disent que les dénombrements quotidiens peuvent sous-déclarer le nombre de nouveaux cas, car les retards dans la saisie des données persistent. Ils disent que regarder les tendances, telles que les moyennes sur deux semaines, peut donner une image plus complète de la situation virale actuelle de l'État. Chaque région de l'État est maintenant dans un niveau d'alerte élevé basé sur le nombre moyen de cas pour 100,00 personnes au cours des 14 derniers jours, ce nombre augmentant fortement dans plusieurs régions au cours de la semaine dernière. Cela signifie qu'il y a une transmission communautaire généralisée, des flambées fréquentes et de nombreux cas non détectés à travers l'Alaska.

Les gens en Alaska sont en grande partie infectés par le virus de la part d'amis, de membres de leur famille et de collègues, selon les responsables de la santé, et de nombreuses personnes dont le test est positif ont déclaré être allées à des rassemblements sociaux, des événements communautaires, des services religieux et des lieux sociaux alors qu'ils étaient contagieux mais ne l'ont pas mais sachez qu'ils avaient COVID-19.

Les responsables recommandent aux Alaskiens de rester à l'écart des rassemblements avec des personnes avec lesquelles ils ne vivent pas et d'éviter les foules, et ils continuent d'encourager les gens à rester à 1,80 mètre des autres et à porter des masques autour des membres qui ne font pas partie du ménage.

Samedi, 141 personnes étaient actuellement hospitalisées pour COVID-19 et 12 autres patients hospitalisés étaient soupçonnés d'être infectés par le virus. Près d'un cinquième de tous les patients hospitalisés dans tout l'État avaient le COVID-19 le week-end. Les hospitalisations augmentent et la disponibilité limitée du personnel est une préoccupation importante, ont déclaré cette semaine les responsables de la santé.

Sur les 639 nouveaux cas signalés par l'État samedi parmi les résidents de l'Alaska, 262 étaient à Anchorage, plus 16 à Chugiak, 13 à Eagle River et un à Girdwood; 91 à Wasilla, 29 à Palmer, deux à Big Lake, un à Houston et un à Sutton-Alpine; 16 à Soldotna, 12 à Kenai, 4 à Sterling, 2 à Seward, 2 à Homer, 1 à Fritz Creek et 1 à Nikiski; 37 à Fairbanks et 7 au pôle Nord; 11 à Kodiak; 10 à Nome; sept à Utqiagvik; sept à Juneau; sept à Sitka; six à Béthel; trois à Delta Junction; trois à Kotzebue; deux à Dillingham; deux à Chevak; un à Ketchikan; un à Pétersbourg; et un à Unalaska.

Parmi les communautés de moins de 1 000 personnes non nommées pour protéger la vie privée, il y a eu 55 cas de résidents dans la région de recensement de Bethel; huit dans la zone de recensement de Kusilvak; quatre dans le nord de la péninsule de Kenai; quatre dans la région de recensement Yukon-Koyukuk; deux dans l'arrondissement nord-ouest de l'Arctique; deux dans l'arrondissement North Slope; un dans l'arrondissement de l'île de Kodiak; un dans la zone de recensement de Valdez-Cordova; un dans l'arrondissement de Denali; un dans la région de recensement Prince of Wales-Hyder; et un dans la région de Yakutat plus Hoonah-Angoon.

Dix-sept cas ont été signalés parmi des non-résidents : sept à Anchorage, deux à Delta Junction, un à Fairbanks, un à Wasilla, un dans la zone de recensement du sud-est de Fairbanks et cinq dans des régions non identifiées de l'État.

Le pourcentage de cas positifs parmi les personnes arrivant en Alaska est cinq fois ce qu'il était il y a à peine quelques semaines, à environ 5%, ont déclaré des responsables dans un rapport hebdomadaire. Voyager en avion risque d'être exposé dans les aéroports, dans les avions, dans les taxis ou les covoiturage et après leur arrivée, ont-ils déclaré.

Alors que les gens peuvent être testés plus d'une fois, chaque cas signalé par le département de la santé de l'État ne représente qu'une seule personne.

Parmi les nouveaux cas, il n'est pas indiqué combien de personnes présentaient des symptômes lorsqu'elles ont été testées positives. Les Centers for Disease Control and Prevention estime qu'environ un tiers des personnes atteintes du virus sont asymptomatiques.

Remplissez mon formulaire Wufoo !