L'article 2202 de la loi sur l'aide, le soulagement et la sécurité économique du coronavirus (loi CARES), promulguée le 27 mars 2020, prévoit des options de distribution spéciales et des règles de roulement pour les régimes de retraite et les IRA et élargit les prêts autorisés de certains régimes de retraite.

Informations générales

Q1. Quelles sont les règles spéciales applicables aux régimes de retraite et aux IRA dans l'article 2202 de la loi CARES?

A1. En général, l'article 2202 de la Loi CARES prévoit des options de distribution élargies et un traitement fiscal favorable pour un maximum de 100000 $ de distributions liées au coronavirus provenant de régimes de retraite admissibles (certains régimes de retraite d'employeurs, tels que les régimes des articles 401 (k) et 403 (b))., et IRA) à des personnes qualifiées, ainsi que des règles de roulement spéciales en ce qui concerne ces distributions. Il augmente également la limite du montant qu'une personne admissible peut emprunter à un régime de retraite admissible (à l'exclusion d'un IRA) et permet à un promoteur de régime de fournir aux personnes qualifiées jusqu'à une année supplémentaire pour rembourser leurs prêts du régime. Consultez la FAQ ci-dessous pour plus de détails.

Q2. L'IRS a-t-il l'intention de publier des directives sur l'article 2202 de la Loi CARES?

A2. Le département du Trésor et l'IRS sont en train de formuler des directives sur l'article 2202 de la loi CARES et prévoient de publier ces directives dans un proche avenir. L'avis 2005-92 PDF de l'IRS, publié le 30 novembre 2005, fournissait des indications sur le traitement fiscalement avantageux des distributions et des prêts planifiés en vertu des articles 101 et 103 de la Katrina Emergency Tax Relief Act of 2005 (KETRA), ces dispositions s'appliquant aux victimes de l'ouragan Katrina. Le Département du Trésor et l'IRS prévoient que les directives sur la Loi CARES appliqueront les principes de l'Avis 2005-92 dans la mesure où les dispositions de l'article 2202 de la Loi CARES sont substantiellement similaires aux dispositions de KETRA qui sont traitées dans cet avis.

Q3. Suis-je une personne qualifiée aux fins de l'article 2202 de la Loi CARES?

A3. Vous êtes une personne qualifiée si -

  • Vous êtes diagnostiqué avec le virus SARS-CoV-2 ou avec la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) par un test approuvé par les Centers for Disease Control and Prevention
  • Votre conjoint ou votre personne à charge reçoit un diagnostic de SRAS-CoV-2 ou de COVID-19 par un test approuvé par les Centers for Disease Control and Prevention
  • Vous subissez des conséquences financières néfastes à la suite d'une mise en quarantaine, d'un congé ou d'un licenciement, ou d'une réduction des heures de travail en raison du SRAS-CoV-2 ou du COVID-19
  • Vous éprouvez des conséquences financières défavorables en raison de votre incapacité de travailler en raison d'un manque de garde d'enfants en raison du SRAS-CoV-2 ou du COVID-19; ou alors
  • Vous subissez des conséquences financières défavorables à la suite de la fermeture ou de la réduction des heures d'une entreprise que vous possédez ou exploitez en raison du SRAS-CoV-2 ou du COVID-19

En vertu de l'article 2202 de la loi CARES, le département du Trésor et l'IRS peuvent publier des directives qui élargissent la liste des facteurs pris en compte pour déterminer si une personne est une personne qualifiée en raison de conséquences financières défavorables. Le département du Trésor et l'IRS ont reçu et examinent actuellement les commentaires du public demandant que la liste des facteurs soit élargie.

Q4. Qu'est-ce qu'une distribution liée au coronavirus?

A4. Une distribution liée au coronavirus est une distribution effectuée à partir d'un régime de retraite éligible à une personne qualifiée du 1er janvier 2020 au 30 décembre 2020, jusqu'à une limite globale de 100000 $ de tous les régimes et IRA.

Q5. Dois-je payer la taxe supplémentaire de 10% sur une distribution liée au coronavirus de mon plan de retraite ou de mon IRA?

A5. Non, la taxe supplémentaire de 10% sur les distributions anticipées ne s'applique à aucune distribution liée au coronavirus.

Q6. Quand dois-je payer des impôts sur les distributions liées aux coronavirus?

A6. Les distributions sont généralement incluses dans le revenu proportionnellement sur une période de trois ans, en commençant par l'année au cours de laquelle vous recevez votre distribution. Par exemple, si vous recevez une distribution de 9 000 $ liée au coronavirus en 2020, vous déclareriez un revenu de 3 000 $ dans votre déclaration de revenus fédérale pour 2020, 2021 et 2022. Cependant, vous avez la possibilité d'inclure toute la distribution dans votre revenu pour l’année de la distribution.

Q7. Puis-je rembourser une distribution liée au coronavirus?

A7. En général, oui, vous pouvez rembourser tout ou partie du montant d'une distribution liée au coronavirus à un régime de retraite éligible, à condition de terminer le remboursement dans les trois ans suivant la date à laquelle la distribution a été reçue. Si vous remboursez une distribution liée au coronavirus, la distribution sera traitée comme si elle avait été remboursée dans le cadre d'un transfert direct de fiduciaire à fiduciaire afin que vous ne deviez pas d'impôt fédéral sur la distribution.

Si, par exemple, vous recevez une distribution liée au coronavirus en 2020, vous choisissez d'inclure le montant de la distribution dans le revenu sur une période de 3 ans (2020, 2021 et 2022), et vous choisissez de rembourser la totalité du montant à un éligible. régime de retraite en 2022, vous pouvez produire des déclarations de revenus fédérales modifiées pour 2020 et 2021 pour demander un remboursement de l'impôt attribuable au montant de la distribution que vous avez inclus dans le revenu pour ces années, et vous ne serez pas tenu d'inclure un montant. dans les revenus en 2022. Voir les sections 4.D, 4.E et 4.F de l'avis 2005-92 pour d'autres exemples.

Q8. Quel allègement de prêt plan est prévu en vertu de l'article 2202 de la Loi CARES?

A8. L'article 2202 de la loi CARES autorise une année supplémentaire pour le remboursement des prêts des régimes de retraite éligibles (à l'exclusion des IRA) et assouplit les limites des prêts.

  • Certains remboursements de prêts peuvent être retardés d'un an: Si un prêt est impayé le 27 mars 2020 ou après, et que tout remboursement du prêt est dû du 27 mars 2020 au 31 décembre 2020, cette date d'échéance peut être retardée dans le cadre du plan jusqu'à un an. Tout paiement après la période de suspension sera ajusté pour refléter le retard et les intérêts courus pendant le retard. Voir la section 5.B de l'avis 2005-92.
  • La limite de prêt peut être augmentée: La loi CARES permet également aux employeurs d'augmenter le montant maximal du prêt offert aux personnes qualifiées. Pour les prêts de plan consentis à un particulier admissible du 27 mars 2020 au 22 septembre 2020, la limite peut être augmentée jusqu'à concurrence du moindre des montants suivants: (1) 100000 $ (moins les prêts de plan en cours du particulier), ou (2) le prestation de libre passage du particulier en vertu du régime. Voir la section 5.A de l'avis 2005-92

Q9. Est-il facultatif pour les employeurs d'adopter les règles de distribution et de prêt de l'article 2202 de la Loi CARES?

A9. Il est facultatif pour les employeurs d'adopter les règles de distribution et de prêt de l'article 2202 de la Loi CARES. Un employeur est autorisé à choisir de modifier ou non, et dans quelle mesure, son plan pour prévoir des distributions et / ou des prêts liés au coronavirus qui satisfont aux dispositions de l'article 2202 de la loi CARES. Ainsi, par exemple, un employeur peut choisir de prévoir des distributions liées au coronavirus, mais choisir de ne pas modifier ses dispositions de prêt plan ou ses calendriers de remboursement. Même si un employeur ne traite pas une distribution comme liée au coronavirus, une personne qualifiée peut traiter une distribution qui satisfait aux exigences pour être une distribution liée au coronavirus comme liée au coronavirus dans la déclaration de revenus fédérale de l'individu. Voir la section 4.A de l'avis 2005-92.

Q10. L'article 2202 de la Loi CARES accorde-t-il des droits de distribution supplémentaires aux participants ou modifie-t-il autrement les règles applicables aux distributions des régimes?

A10. En vertu de l'article 2202 de la loi CARES, une distribution liée au coronavirus est considérée comme respectant les restrictions de distribution pour un plan en vertu de l'article 401 (k), un plan de l'article 403 (b) ou un plan gouvernemental en vertu de l'article 457 (b). Par exemple, en vertu de l'article 2202 de la Loi CARES, un plan en vertu de l'article 401 (k) peut permettre une distribution liée au coronavirus, même si elle se produirait avant un événement distribuable par ailleurs autorisé (tel que la cessation d'emploi, l'invalidité ou l'atteinte de l'âge 59½). Cependant, la Loi CARES ne modifie pas autrement les limites sur lesquelles les distributions aux régimes peuvent être effectuées à partir de régimes de retraite parrainés par l'employeur. Par exemple, un régime de retraite (comme un régime de retraite à rachat d'argent) n'est pas autorisé à effectuer une distribution avant un événement distribuable par ailleurs autorisé simplement parce que la distribution, si elle était effectuée, serait considérée comme une distribution liée au coronavirus. De plus, un régime de retraite n'est pas autorisé à effectuer une distribution sous une forme de distribution qui n'est pas une rente réversible admissible sans le consentement du conjoint simplement parce que la distribution, si elle est effectuée, pourrait être traitée comme une distribution liée au coronavirus. Voir la section 2.A de l'avis 2005-92.

Q11. Un administrateur peut-il s'appuyer sur la certification d'un individu selon laquelle l'individu est éligible pour recevoir une distribution liée au coronavirus?

A11. L'administrateur d'un régime de retraite admissible peut se fier à l'attestation d'une personne que la personne remplit les conditions pour être une personne qualifiée pour déterminer si une distribution est une distribution liée au coronavirus, à moins que l'administrateur ait une connaissance réelle du contraire. Bien qu'un administrateur puisse se fier à la certification d'un individu pour effectuer et déclarer une distribution, l'individu a le droit de traiter la distribution comme une distribution liée au coronavirus aux fins de la déclaration de revenus fédérale de l'individu uniquement si l'individu répond réellement aux conditions d'admissibilité.

Q12. Un régime de retraite éligible est-il nécessaire pour accepter le remboursement de la distribution liée au coronavirus d'un participant?

A12. En général, il est prévu que les régimes de retraite éligibles accepteront les remboursements des distributions liées aux coronavirus, qui doivent être traitées comme des contributions de roulement. Cependant, les régimes de retraite admissibles ne sont généralement pas tenus d'accepter des cotisations de roulement. Par exemple, si un régime n'accepte aucune cotisation de roulement, le régime n'est pas tenu de modifier ses modalités ou procédures pour accepter les remboursements.

Q13. Comment les personnes qualifiées déclarent-elles les distributions liées aux coronavirus?

A13. Si vous êtes une personne qualifiée, vous pouvez désigner toute distribution éligible comme distribution liée au coronavirus tant que le montant total que vous désignez comme distributions liées au coronavirus ne dépasse pas 100000 $. Comme indiqué précédemment, une personne qualifiée peut traiter une distribution qui répond aux exigences pour être une distribution liée au coronavirus comme une telle distribution, que le régime de retraite éligible traite ou non la distribution comme une distribution liée au coronavirus. Une distribution liée au coronavirus doit être déclarée dans votre déclaration de revenus fédérale individuelle pour 2020. Vous devez inclure la partie imposable de la distribution dans le revenu proportionnellement sur la période de 3 ans - 2020, 2021 et 2022 - à moins que vous ne choisissiez d'inclure le montant total du revenu en 2020. Que vous soyez ou non tenu de produire une déclaration de revenus fédérale, vous utiliseriez le formulaire 8915-E (qui devrait être disponible avant la fin de 2020) pour déclarer tout remboursement d'un coronavirus distribution et pour déterminer le montant de toute distribution liée au coronavirus inclus dans le revenu pendant un an. Voir généralement la section 4 de l'avis 2005-92.

Q14. Comment les plans et les IRA signalent-ils les distributions liées aux coronavirus?

A14. Le paiement d'une distribution liée au coronavirus à une personne qualifiée doit être déclaré par le régime de retraite admissible sur le formulaire 1099-R, distributions de régimes de retraite, de rentes, de régimes de retraite ou de participation aux bénéfices, IRA, contrats d'assurance, etc. même si l'individu qualifié rembourse la distribution liée au coronavirus la même année. L'IRS prévoit de fournir plus d'informations sur la façon de déclarer ces distributions plus tard cette année. Voir généralement la section 3 de l'avis 2005-92.

Q15. Les employés qui ont participé au régime de retraite admissible d'une entreprise, puis mis à pied en raison du COVID-19 et réembauchés d'ici la fin de 2020, sont-ils traités comme ayant une indemnité de départ à la demande de l'employeur aux fins de déterminer si une cessation partielle du régime a eu lieu? (ajouté le 30 juillet 2020)

A15. En général, non. Sous réserve des faits et des circonstances de chaque cas, les employés participants ne sont généralement pas traités comme ayant reçu une indemnité de départ à l'initiative de l'employeur aux fins du calcul du taux de roulement utilisé pour aider à déterminer si un licenciement partiel s'est produit au cours d'une période applicable, s'ils `` réembauché à la fin de cette période. Cela signifie que les employés participants licenciés en raison de la pandémie COVID-19 et réembauchés d'ici la fin de 2020 ne seront généralement pas traités comme ayant reçu une indemnité de départ à l'initiative de l'employeur aux fins de déterminer si une cessation partielle du régime de retraite a eu lieu au cours du plan 2020. an.

Voir la décision fiscale 2007-43 pour plus d'informations sur les licenciements partiels, y compris les règles d'acquisition, comment calculer le taux de rotation des indemnités de départ initiées par l'employeur, la présomption qu'un taux de rotation d'au moins 20% pendant une période applicable entraîne un licenciement partiel, et comment déterminer la période applicable.

Résiliation partielle d'un régime de retraite admissible en vertu de l'article 209 de la Loi de 2020 sur la certitude des contribuables et les allégements fiscaux en cas de catastrophe

Q1. Que prévoit l'article 209 de la loi de 2020 sur la certitude des contribuables et les allégements fiscaux en cas de catastrophe (loi sur les secours), division EE de la loi de crédits consolidée de 2021, concernant la résiliation partielle d'un régime de retraite admissible? (ajouté le 27 avril 2021)

A1. L'article 209 de la loi sur les secours prévoit qu'un régime n'est pas traité comme ayant une résiliation partielle (au sens de la section 411 (d) (3) du Internal Revenue Code) au cours de toute année du régime qui comprend la période commençant le 13 mars 2020, et se terminant le 31 mars 2021, si le nombre de participants actifs couverts par le régime au 31 mars 2021 est d'au moins 80% du nombre de participants actifs couverts par le régime le 13 mars 2020.

Q2. Qui est un «participant actif couvert par le régime»? (ajouté le 27 avril 2021)

A2. Aux fins de l'article 209 de la loi sur les secours, une interprétation raisonnable et de bonne foi du terme «participant actif couvert par le régime», appliquée de manière cohérente, devrait être utilisée pour déterminer le nombre de participants actifs couverts par un régime sur 13 mars 2020 et 31 mars 2021.

Q3. Comment l'article 209 de la Relief Act s'applique-t-il à une année du régime si seulement une partie de l'année du régime tombe dans la période commençant le 13 mars 2020 et se terminant le 31 mars 2021? (ajouté le 27 avril 2021)

A3. Si une partie de l'année du régime tombe dans la période commençant le 13 mars 2020 et se terminant le 31 mars 2021, alors l'article 209 de la loi sur les secours s'applique à toute décision de résiliation partielle pour toute l'année du régime. Par exemple, si un régime a une année civile du régime, le critère de résiliation partielle de 80% de l'article 209 de la Loi sur les secours s'applique à la fois à l'année du régime du 1er janvier au 31 décembre 2020 et du 1er janvier au 31 décembre 2021, l'année du régime, car les deux années du régime comprennent une partie de la période de détermination statutaire du 13 mars 2020 au 31 mars 2021.

Q4. Le critère de 80% est-il appliqué en identifiant le bassin de participants actifs couvert par un régime le 31 mars 2021 et en déterminant si au moins 80% de ces mêmes personnes étaient des participants actifs couverts par le régime le 13 mars 2020? (ajouté le 27 avril 2021)

A4. Non. L'article 209 de la loi sur les secours est appliqué en comptant le nombre de participants actifs couverts par un régime à chacune de ces deux dates. Le nombre de participants actifs couverts par un régime qui sont comptés au 31 mars 2021 comprend toutes les personnes qui sont des participants actifs couverts par le régime à cette date, que ces mêmes personnes soient ou non des participants actifs couverts par le régime le 13 mars, 2020.

Q5. L'article 209 de la loi sur les secours s'applique-t-il uniquement aux réductions du nombre de participants actifs couverts par un plan lié à l'urgence nationale COVID-19? (ajouté le 27 avril 2021)

A5. Bien que le premier jour de la période de détermination statutaire - le 13 mars 2020 - soit la date à laquelle l'urgence nationale du COVID-19 a été déclarée, les conditions de la disposition ne se limitent pas aux réductions liées à l'urgence nationale du COVID-19.