Le New Jersey a signalé samedi 325 autres cas confirmés de coronavirus et cinq décès confirmés supplémentaires, tandis que le nombre de patients COVID-19 hospitalisés dans tout l'État était supérieur à 300 pour le quatrième jour consécutif.
Après que l'État a récemment vu son nombre de coronavirus chuter à des niveaux record, les responsables ont averti que les cas de la variante Delta hautement contagieuse étaient en hausse et constituaient un risque, en particulier pour les résidents non vaccinés. Le New Jersey a été l'un des premiers points chauds du coronavirus et compte le plus de décès dus au COVID-19 par habitant aux États-Unis.

Vendredi, le gouverneur Phil Murphy a déclaré que les chiffres récents de l'État étaient positifs, mais a souligné que les responsables surveillaient de près la variante et ont déclaré qu'il y avait "toutes les options sur la table" en ce qui concerne la possibilité de ré-implémenter les restrictions.
Murphy a levé la majorité des restrictions sur les coronavirus du New Jersey, bien que les mandats de masques restent sur NJ Transit et dans les bâtiments de l'État, entre autres. Il a également mis fin à l'urgence de l'État face à la pandémie, bien qu'il conserve certains pouvoirs pour continuer à gérer la réponse de l'État.

Le N.J. signale 5 décès dus au COVID, 325 cas. Hospitalisations supérieures à 300 pour le 4ème jour.

Plus de 5 millions de personnes qui vivent, travaillent ou étudient dans le New Jersey ont maintenant été entièrement vaccinées, selon les données de l'État. Cela comprend 4,9 millions de personnes vaccinées sur les sites de l'État et plus de 152 500 résidents qui se sont fait vacciner hors de l'État. Il y a environ 9,2 millions d'habitants dans l'État, mais le nombre total comprend plus que les résidents à temps plein.

Plus de 5,5 millions de personnes ont reçu au moins leur première dose sur un site du New Jersey, ont déclaré des responsables de l'État. L'État a l'un des taux de vaccination les plus élevés du pays, avec près de 70% de ses adultes entièrement vaccinés, en plus de toute immunité naturelle que les gens peuvent avoir parce qu'ils ont attrapé COVID-19 et ont survécu.
Les chiffres de l'État sont beaucoup plus bas que lorsque l'État a annoncé systématiquement des milliers de cas, des milliers d'hospitalisations et des centaines de décès par jour au plus fort de la pandémie au printemps 2020.

Mais les cas ont dépassé les 300 au cours des deux derniers jours. Les 385 cas annoncés vendredi étaient les plus annoncés en une journée depuis 279 le 28 mai.
Vendredi soir, 309 patients ont été hospitalisés pour COVID-19 ou des cas suspects dans les 71 hôpitaux du New Jersey, soit sept de moins que la nuit précédente.

Parmi ceux-ci, 57 étaient en soins intensifs et 29 sous respirateurs. Il y avait 42 patients sortis.
Les décès nouvellement confirmés sont à un chiffre depuis 13 jours consécutifs.

La dernière transmission à l'échelle de l'État a légèrement augmenté à 0,9, contre 0,89 la veille et restant en dessous du seuil critique de 1. Tout nombre inférieur à 1 indique que chaque nouveau cas entraîne moins d'un cas supplémentaire et montre que l'épidémie de l'État est en baisse.
Le taux de positivité pour tous les tests PCR lundi, le jour le plus récent disponible, était de 1,75 %.

Le New Jersey a maintenant signalé 26 501 décès dus à des complications liées au COVID-19 en un peu plus de 16 mois – 23 792 confirmés et 2 709 considérés comme probables.
Au total, le Garden State a signalé 895 067 cas confirmés au total sur plus de 14,4 millions de tests depuis l'annonce de son premier cas le 4 mars 2020. L'État a également signalé 130 721 tests d'antigène positifs, qui sont considérés comme des cas probables.

Les personnes âgées de 30 à 49 ans représentent le plus grand pourcentage de résidents du New Jersey qui ont attrapé le virus (30,9%), suivies des 50 à 64 ans (22,4%), 18 à 29 (20%), 5 à 17 (10,1%). ), 65 à 79 (10 %), 80 ans et plus (4,4 %) et 0 à 4 (2,2 %), selon les données de l'État.
Le virus a été plus mortel pour les résidents plus âgés, en particulier ceux ayant des conditions préexistantes.

Près de la moitié des décès dus au COVID-19 dans l'État se sont produits parmi les résidents de 80 ans et plus (45,3 %), suivis des 65 à 79 ans (33,7 %), 50 à 64 ans (16,4 %), 30 à 49 ans (4,1 %), 18 à 29 ans. (0,4 %), 5 à 17 (0 %) et 0 à 4 (0 %).
Au moins 8 063 des décès dus au COVID-19 dans l'État se sont produits parmi les résidents et les membres du personnel des maisons de soins infirmiers et d'autres établissements de soins de longue durée, selon les données de l'État.

Samedi, plus de 186,2 millions de cas positifs de COVID-19 ont été signalés dans le monde, selon l'Université Johns Hopkins, avec plus de 4 millions de personnes décédées des suites de complications liées au virus. Les États-Unis ont signalé le plus de cas (plus de 33,84 millions) et plus de décès (plus de 607 070) que tout autre pays.
Plus de 3,41 milliards de doses de vaccins ont été administrées dans le monde.

Merci de compter sur nous pour fournir le journalisme auquel vous pouvez faire confiance. Veuillez envisager de soutenir NJ.com avec un abonnement volontaire.

Rodrigo Torrejon est joignable au [email protected]. Suivez-le sur Twitter @rodrigotorrejon.