STATEN ISLAND, N.Y. – Des larmes de joie et des applaudissements tonitruants ont accueilli un ambulancier alors qu'il était libéré vendredi du Richmond University Medical Center à West Brighton après avoir conquis le coronavirus (COVID-19).

Anthony (Tony) McKay, 52 ans, a été salué par ses collègues du RUMC, les pompiers de Engine Co. 155 et Ladder Co. 78, et des essaims de membres de la famille et d'amis alors qu'il sortait de l'entrée principale du bâtiment.

Regardez : EMT de Staten Island libéré de l'hôpital après avoir battu un coronavirus

Anthony « Tony » McKAy, un EMT vétéran de 20 ans, est libéré du Richmond University Medical Center à West Brighton après s'être remis du COVID-19 le vendredi 8 mai 2020. (Staten Island Advance / Shane DiMaio)

McKay a passé près de trois semaines sur une machine BiPAP pour l'aider à respirer après avoir contacté un coronavirus début avril.

« Le patient a été traité avec de l'oxygène provenant de la ventilation non invasive, de l'hydroxychloroquine et du baricitinib », a déclaré le docteur Jay Nfonoyim, médecin éminent. « Il rentrera chez lui avec de l'oxygène, mais il semble qu'il ira bien. »

Anthony « Tony » McKAy, un EMT vétéran de 20 ans, est libéré du Richmond University Medical Center à West Brighton après s'être remis du COVID-19 le vendredi 8 mai 2020. (Staten Island Advance / Shane DiMaio)

Les proches et les collègues étaient ravis de voir le vétéran de 20 ans EMT enfin rentrer chez lui après avoir vaincu le virus mortel.

« Des moments comme ceux-ci sont ce qui nous charge vraiment à tous », a déclaré le PDG de l'hôpital, le Dr Daniel J. Messina.

Anthony « Tony » McKAy, un EMT vétéran de 20 ans, est libéré du Richmond University Medical Center à West Brighton après s'être remis du COVID-19 le vendredi 8 mai 2020. (Staten Island Advance / Shane DiMaio)

Anthony « Tony » McKAy, un EMT vétéran de 20 ans, est libéré du Richmond University Medical Center à West Brighton après s'être remis du COVID-19 le vendredi 8 mai 2020. (Staten Island Advance / Shane DiMaio)

« La communauté qui se présente comme ça aujourd'hui et qui soutient quelqu'un en première ligne est ce qui nous aide à faire face au stress quotidien typique. »

Messine a déclaré que le nombre global continue de diminuer dans les hôpitaux de l'arrondissement – un témoignage des efforts de distanciation sociale.

Anthony « Tony » McKAy, un EMT vétéran de 20 ans, est libéré du Richmond University Medical Center à West Brighton après s'être remis du COVID-19 le vendredi 8 mai 2020. (Staten Island Advance / Shane DiMaio)

Anthony « Tony » McKAy, un EMT vétéran de 20 ans, est libéré du Richmond University Medical Center à West Brighton après s'être remis du COVID-19 le vendredi 8 mai 2020. (Staten Island Advance / Shane DiMaio)

« Nous devons maintenir le cap », a déclaré Messine. « Nous avons traversé une période difficile et nous ne pouvons pas être trop agressifs sur la façon dont nous en sortons – alors ne baissons pas la garde pour l'instant. »

SIGNES POSITIFS DANS LES HÔPITAUX

Le nombre de patients traités pour le coronavirus et libérés des hôpitaux de Staten Island a dépassé les 2 000.

Vendredi matin, un total de 2 049 patients avaient été libérés depuis l’épidémie de pandémie, selon des informations provenant des deux systèmes hospitaliers de l’arrondissement.

Ce nombre représentait une augmentation de 39 par rapport au décompte de jeudi matin de 2 010.

Les deux campus de l’Hôpital universitaire de Staten Island ont libéré 1 650 patients, a déclaré Jillian O’Hara, porte-parole.

Le centre médical de l'Université de Richmond a traité et libéré 399 patients, a déclaré Alex Lutz, porte-parole.

De plus, le nombre de patients hospitalisés pour coronavirus continue sa descente.

Vendredi matin, 217 patients étaient soignés à Staten Island, soit une baisse de 15 par rapport au chiffre de 232 matin précédent.

En revanche, 554 Insulaires ont été hospitalisés pour le virus lorsque leur nombre a atteint un sommet il y a un mois le 8 avril.