Le directeur de la santé de l'État a déclaré que les personnes infectées par le COVID-19 et qui se sont rétablies devraient être vaccinées afin qu'elles soient moins susceptibles de tomber malades si elles sont réinfectées.

«Ce que nous voyons, jusqu'à présent, du côté de la science, c'est que vous développez des anticorps après avoir été infecté, (mais) nous ne savons toujours pas combien de temps dure cette immunité», a déclaré le Dr Libby Char vendredi lors d'un Facebook. Direct. «Lorsque nous vaccinons les gens, nous savons que les niveaux d’anticorps neutralisants sont vraiment très élevés - beaucoup plus élevés que ce que nous constatons dans les infections normales à COVID.

Récupéré de COVID ? «Faites-vous vacciner», dit le directeur de la santé

"Et donc la recommandation à ce stade est, même si vous avez eu COVID, une fois que vous êtes en bonne santé ... et que vous êtes complètement rétabli, vous devriez quand même vous faire vacciner."

Selon Char, 51% de la population d'Hawaï est entièrement vaccinée contre le COVID-19, l'État ayant atteint la mi-parcours jeudi.

«Dans notre État, plus de 90% de notre population de 65 ans et plus a été entièrement vaccinée - et c'est énorme», a-t-elle déclaré. «Et je pense que c’est la raison pour laquelle nous voyons moins de personnes mourir du COVID, et nous voyons moins de personnes hospitalisées et qui tombent vraiment malades du COVID. Parce qu’il s’agit d’une population très vulnérable et qu’elle est bien plus protégée, nous en voyons les avantages maintenant. »

À l'inverse, Char a déclaré: «Nous constatons plus d'infections chez les jeunes.»

«La population plus jeune est plus en déplacement», a-t-elle déclaré. «C’est entre les 18 ans et les 50 ans que nous constatons un nombre plus élevé d’infections. Et dans cette population, moins d’entre eux ont besoin d’hospitalisation, et le taux de mortalité est plus faible, alors nous leur en sommes vraiment reconnaissants. »

Char a déclaré que les schémas d'infection actuels montrent que «ces vaccins fonctionnent».

«Nous voyons exemple après exemple où il y avait beaucoup de gens qui étaient dans un cluster et un tas de gens sont tombés malades. Et les rares qui ne sont pas tombées malades sont celles qui ont été vaccinées », a-t-elle expliqué. "Et nous voyons cela encore et encore."

Selon Char, il y a eu des «cas révolutionnaires» de COVID-19 chez des individus vaccinés à Hawaï, mais le phénomène est rare.

«Nous savons que le vaccin n’est pas à 100%, alors nous nous attendons à avoir des cas. Et nous en avons eu », a-t-elle déclaré. «Je pense qu’à l’heure actuelle, nous sommes à environ 110 cas - et par cas révolutionnaires, je veux dire les personnes qui sont complètement vaccinées plus les 14 jours suivants qui ont ensuite contracté le COVID. Nous en avons donc eu plus de 100, mais sachant combien de personnes ont été vaccinées, cela se traduit par moins de 1%.

«Ce que nous avons vu, ce qui est intéressant, c'est que pour les personnes qui n'ont pas terminé leur vaccination - disons, elles n'ont reçu qu'un seul vaccin - nous voyons un nombre important de personnes contracter le COVID, malgré celui-ci. Beaucoup de gens disaient: «Je vais avoir une chance; c’est assez bien. »Et ce n’est pas ce que nous voyons. Nous voyons un bon nombre de cas après ce seul coup. Peut-être qu'ils ont été infectés avant de recevoir ce vaccin, ou peut-être avant les deux semaines après, je ne suis pas sûr.

«Mais tout ce que je sais, nous avons vu beaucoup de cas. Nous les comptions au départ - et nous en avions assez pour dire qu’il y avait trop de choses à compter. Alors maintenant, nous ne comptons que les cas révolutionnaires de ceux qui ont été entièrement vaccinés. "

Les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis ont rapporté le mois dernier qu'environ 5 millions de personnes étaient en retard pour leur deuxième injection de vaccin Pfizer ou Moderna. Cela représente environ 8% de ceux qui avaient reçu une seule injection des vaccins du protocole à deux doses.

«Heureusement, à Hawaï, nous voyons des gens prendre leur deuxième chance, et je leur en suis très reconnaissant. Je pense que notre population a été très responsable à cet égard », a déclaré Char. «À ce jour, nous avons vu 718 000 personnes qui ont reçu des vaccins et sont entièrement vaccinées. Et puis, il y en a environ 100 000 autres qui ont initié le vaccin. Mais rappelez-vous, vous devez attendre quatre semaines pour le deuxième tir de Moderna ou trois semaines avant le deuxième tir de Pfizer. Donc, si vous attendez un mois et que vous ajoutez ces personnes, nous effectuons un assez bon suivi. … En général, si vous regardez la courbe, les gens à Hawaï qui obtiennent leurs premiers clichés continuent à obtenir leurs deuxièmes clichés.

"Et je suis très, très reconnaissant pour cela."

Envoyez un courriel à John Burnett à [email protected].