DENVER (CBS4)– Le ministère de la Santé publique et de l'Environnement du Colorado a signalé vendredi 890 hospitalisations de patients actuellement hospitalisés avec COVID-19  : 682 non vaccinés et 208 vaccinés. Mais en regardant de plus près les chiffres, certains d'entre eux font partie des personnes qui ne sont pas hospitalisées pour COVID-19, mais qui ont été testées positives.

(crédit : CBS)

Reconfigurer les hospitalisations COVID du Colorado – CBS Denver

LIRE LA SUITE : Todd Searles se suicide dans une cellule de prison quelques jours avant l'audience sur le meurtre de sa femme"Je pense qu'il est important de comprendre qu'en général, les données de santé publique sont collectées, de manière systématique très standardisée à travers le pays, et ce que nous faisons, c'est appliquer ces critères en noir et blanc à des données qui sont souvent assez grises", a déclaré épidémiologiste d'État, le Dr Rachel Herlihy.

Le Colorado compte les hospitalisations comme les autres États.

"C'est le processus standard dans tout le pays, c'est aussi le processus standard que nous utilisons depuis de nombreuses années pour les hospitalisations associées à la grippe."

Les hôpitaux qui tentent de contenir la pandémie filtrent les patients entrants.

« Nous testons toutes les personnes qui entrent dans notre hôpital, qu'elles présentent ou non des symptômes de COVID », a déclaré le Dr Heather Young, médecin spécialiste des maladies infectieuses et directrice médicale de la prévention des infections au Denver Health Medical Center.

D'autres hôpitaux le font aussi.

(crédit : CBS)

«Certaines personnes vont avoir une appendicite et venir pour cette raison, eh bien, elles vont se faire tester pour COIVD et certaines d'entre elles vont avoir une infection asymptomatique et ce type de personne va compter dans les chiffres de l'État comme être hospitalisé avec COVID », a-t-elle ajouté.

Les patients sont testés pour tenter de contenir les épidémies potentielles. Certains hôpitaux comme Denver Health ont des patients qui partagent des chambres.

« Même si ce n'est pas la raison de leur hospitalisation, les hôpitaux doivent vraiment continuer à maintenir toutes ces pratiques de contrôle des infections pour s'assurer que l'infection au COVID-19 de ce patient ne s'est pas propagée à travers l'hôpital », a déclaré le Dr Herlihy.

LIRE LA SUITE : Le nouveau conseil de santé du comté de Douglas approuve les exemptions de masque facial pour les écolesLa question devient combien sont à l'hôpital pour le traitement de COVID-19. Le Colorado et treize autres États font une plongée plus profonde.

« Nous avons une équipe d'extracteurs médicaux qualifiés qui examinent et examinent systématiquement les dossiers médicaux, car vous pouvez imaginer que ce processus prend beaucoup de temps », a déclaré Herlihy. « Cela peut prendre plus d'une heure pour examiner un seul dossier et déterminer la cause de l'hospitalisation de cette personne. Mais nous le faisons sur un échantillon d'hospitalisations ici dans le Colorado… 75% d'entre elles étaient dues à COVID 19. »

Ils l'éclatent plus loin en regardant les hospitalisations parmi les vaccinés.

«Lorsque nous examinons les patients spécifiquement vaccinés qui sont hospitalisés avec COVID-19, ce nombre est plus petit, mais pas considérablement plus petit, je le dirais probablement dans cette fourchette de 60, 65%.»

Elle a dit qu'ils n'avaient pas suivi le pourcentage de ceux qui ne sont pas vaccinés, mais qu'ils pensaient qu'il serait certainement plus élevé.

Le Dr Young a constaté une plus grande disparité au Denver Health Medical Center.

(crédit : CBS)

"Pendant plusieurs semaines consécutives, j'ai examiné tous les cas que nous avons et quantifié le nombre de patients vaccinés qui sont hospitalisés combien", a-t-elle déclaré, expliquant qu'elle avait examiné les patients en soins intensifs et sous ventilateurs et autre informations. "Et c'est vraiment étonnant de voir à quel point la vaccination protège contre les séjours en soins intensifs et aussi la ventilation."

Lorsqu'on lui a demandé combien de vaccinés avaient été admis à l'hôpital pour le traitement de COVID-19, elle a répondu : « Cette semaine, c'était environ 30 % de nos patients vaccinés admis avec COVID, qui présentent des symptômes de COVID. »

Lorsqu'on lui a demandé combien de personnes non vaccinées sont hospitalisées pour un traitement au COVID-19, elle a estimé à environ 90 %. Le Dr Herlihy souligne que les données publiées sont cohérentes avec celles de l'ensemble du pays.

"Ils sont collectés de la même manière à travers le pays et je pense vraiment que c'est un message important ici que nous avons vraiment besoin d'avoir une comparaison de pommes à pommes afin que le Colorado ne puisse pas compter les hospitalisations d'une manière et les États de Géorgie et de Washington d'une autre manière parce que nous le ferions ' t avoir une image précise de ce qui se passe dans le pays.

PLUS DE NOUVELLES : COVID ou grippe ? Un nouveau test peut détecter à la fois le coronavirus et le virus de la grippeUne page de données sur le site Web de l'État porte le titre « Hospitalisé pour COVID-19 ». L'exactitude de cette phrase semble remise en question.