Le New Jersey a signalé lundi 880 autres cas confirmés de coronavirus et 16 décès supplémentaires, alors que le gouverneur Phil Murphy a annoncé que l'État abandonnerait bon nombre de ses principales restrictions restantes contre le COVID-19 le 19 mai, maintenant que les chiffres continuent de s'améliorer tandis que les vaccinations augmentent.
C'est la première fois depuis le 17 octobre que le Garden State a signalé moins de 1000 cas en une journée, tandis que les hospitalisations au COVID-19 dans tout l'État sont tombées encore en dessous de 1400 et que le taux de transmission à l'échelle de l'État a continué de chuter, tombant à 0,37.
Tout cela vient du fait que 3,1 millions de personnes ont été entièrement vaccinées dans le New Jersey lundi - environ 45% des 6,9 millions d’adultes de l’État.

L’objectif de l’État est de faire vacciner 70% de la population éligible de l’État, soit environ 4,7 millions de personnes, d’ici la fin juin.
Près de 4,3 millions de personnes - environ 62% des adultes - ont reçu au moins une dose de vaccin.
Avec la baisse des chiffres et l'augmentation des vaccinations, le New Jersey, New York et le Connecticut élimineront bon nombre de leurs principales limites de capacité le 19 mai, y compris les plafonds fixes à l'intérieur des restaurants, des magasins, des services personnels et d'autres entreprises, tout en supprimant également tous les plafonds de rassemblement en plein air.

N.J. rapporte 16 décès COVID, 880 cas alors que Murphy annonce de grands changements de réouverture

Mais les règles de masquage intérieur et de distanciation sociale resteront, avec des installations nécessaires pour maintenir les groupes à au moins 1,80 mètre l'un de l'autre. Cela peut empêcher la pleine capacité des restaurants et autres entreprises.
Pendant ce temps, certaines étapes de réouverture supplémentaires prévues pour lundi prochain ont été repoussées de trois jours à vendredi - y compris les limites de rassemblement en plein air passant de 250 à 500 personnes et les limites de taille des événements de restauration en salle, tels que les mariages et les bals, augmentant à 50% de la capacité, avec un maximum de 250 personnes.

"Le fait que nous puissions faire autant en ce moment est que vous avez tous fait tellement au cours de l'année écoulée pour nous aider à écraser les courbes et à nous positionner pour la victoire contre cette pandémie", a déclaré Murphy lundi après-midi lors de son dernier briefing sur les coronavirus en Trenton. «Continuons. Continuez à vous faire vacciner.

Continuez à utiliser votre bon sens. Nous y arrivons, ensemble. »
SUITE: N.

J. d'abandonner de nombreuses restrictions COVID le 19 mai. Restaurant, limites de capacité intérieure éliminées, mais les règles de distanciation sociale demeurent.


La moyenne sur sept jours du New Jersey pour les nouveaux tests COVID-19 positifs confirmés est tombée à 1561, en baisse de 32% par rapport à il y a une semaine et de 61% par rapport à il y a un mois. Lundi a marqué la cinquième fois en six jours que l'État a signalé moins de 2 000 nouveaux cas.
Il y avait 1424 patients COVID-19 hospitalisés dans tout l'État dimanche soir.

C'est le chiffre le plus bas depuis le 7 novembre.
Le taux de transmission de l’État a chuté à 0,37, contre 0,46 la veille, bien que la commissaire à la santé de l’État, Judith Persichilli, ait noté que ce nombre pouvait être artificiellement bas en raison d’une révision récente du nombre total de cas pour supprimer plus de 10 000 doublons. Le creux précédent de l’État était de 0,60 en mai dernier, alors que les résidents étaient toujours en quasi-verrouillage.

Tout nombre inférieur à 1 indique que l'épidémie ralentit et que chaque nouveau cas entraîne moins d'un cas supplémentaire.
«Nous continuerons d'évaluer cela et de voir comment ce résultat va de l'avant», a déclaré Persichilli. "Mais il suffit de dire que nous sommes définitivement sous 1 et le Rt le plus bas que nous ayons vu depuis assez longtemps."

Le dernier taux de positivité à l'échelle de l'État pour les tests effectués jeudi, le jour le plus récent disponible, était de 4,95% sur la base de 35 761 tests.
Le New Jersey, un épicentre précoce du coronavirus, a maintenant signalé 876141 cas confirmés sur plus de 13,5 millions de tests PCR en près de 14 mois depuis que l'État a signalé son premier cas le 4 mars 2020.
Il y a eu aussi 124 852 tests antigéniques positifs pendant l'épidémie.

Ces cas sont considérés comme probables et les responsables de la santé ont averti que les tests antigéniques positifs pourraient chevaucher les tests PCR confirmés car ils sont parfois administrés en tandem.
L'État de 9,2 millions de personnes a signalé que 25 616 résidents sont décédés des suites de complications liées au COVID-19 - dont 22 991 décès confirmés et 2 625 décès considérés comme probables.
Le New Jersey a le plus de décès par coronavirus par habitant parmi les États américains.

Les responsables ont également annoncé un effort appelé «Operation Jersey Summer» pour aider à s'assurer que l'État atteint son objectif de faire vacciner 70% des adultes d'ici la fin du mois prochain. Cela comprend l’offre d’heures de visite dans les six méga-sites de vaccination de l’État, la localisation des numéros de vaccination et le fait que les gens frappent aux portes.
«Nous sommes dans le dernier grand assaut de cette pandémie», a déclaré Murphy.

«Nous devons réussir cet assaut.»
De plus, une douzaine de brasseries du New Jersey offriront une bière gratuite à toute personne recevant une première dose de vaccin ce mois-ci.
RESSOURCES CORONAVIRUS: Suivi de carte en direct | Bulletin | Page d'accueil

Hospitalisations

Il y avait 1424 patients hospitalisés avec des cas confirmés ou suspectés de COVID-19 dimanche soir - 50 de moins que la nuit précédente, selon les données de l'État.

Cela comprenait 325 en soins critiques ou intensifs (deux de moins), avec 197 sur des ventilateurs (29 de moins).
Il y avait 148 patients COVID-19 sortis dimanche.
En comparaison, les hospitalisations ont culminé à plus de 8 300 patients lors de la première vague de la pandémie en avril et à plus de 3 800 lors de la deuxième vague en décembre.

Cas d'École

Le New Jersey a signalé 263 épidémies de coronavirus à l'école, qui ont entraîné 1157 cas parmi les étudiants, les enseignants et le personnel scolaire cette année scolaire, selon les données de l'État.
L'État définit les épidémies dans les écoles comme des cas où les traceurs de contact ont déterminé que deux élèves ou plus ou le personnel de l'école avaient attrapé ou transmis le COVID-19 en classe ou lors d'activités académiques à l'école. Ces chiffres n'incluent pas les élèves ou le personnel soupçonnés d'avoir été infectés en dehors de l'école ou les cas qui ne peuvent être confirmés comme des épidémies à l'école.

Il y a environ 1,4 million d'élèves et d'enseignants dans les écoles publiques à travers l'État, bien que les méthodes d'enseignement au milieu de l'épidémie aient varié, certaines écoles enseignant en personne, certaines utilisant un format hybride et d'autres restant totalement éloignées.
Murphy a déclaré que les écoles du New Jersey devraient reprendre des cours en personne pour la prochaine année scolaire.
ÂGE PANNE
Ventilés par âge, les 30 à 49 ans représentent le plus grand pourcentage de résidents du New Jersey qui ont attrapé le virus (30,9%), suivis des 50-64 ans (22,5%), 18-29 (19,9%), 65-79 (10,1%), 5-17 (9,9%), 80 ans et plus (4,4%) et 0- 4 (2%).

En moyenne, le virus a été plus mortel pour les résidents plus âgés, en particulier ceux avec des conditions préexistantes. Près de la moitié des décès dus au COVID-19 dans l'État ont été parmi les résidents de 80 ans et plus (45,9%), suivis de ceux de 65 à 79 ans (33,6%), de 50 à 64 ans (16,1%), de 30 à 49 ans (4%), de 18 à 29 ans. (0,4%), 5-17 (0%) et 0-4 (0%).

Au moins 8 030 des décès dus au COVID-19 dans l’État sont survenus parmi les résidents et les membres du personnel des maisons de retraite et autres établissements de soins de longue durée, selon les données de l’État.
Il y a des flambées actives dans 218 établissements, entraînant 2 467 cas actifs parmi les résidents et 3 304 parmi les membres du personnel. Ces chiffres ont ralenti à mesure que les vaccinations se poursuivent dans les établissements.

Chiffres mondiaux

En début d'après-midi de lundi, il y avait eu plus de 153 millions de tests COVID-19 positifs à travers le monde, selon un décompte en cours de l'Université Johns Hopkins. Plus de 3,2 millions de personnes sont décédées des suites de complications liées au coronavirus.
Les États-Unis ont signalé le plus de cas, à plus de 32,4 millions, et le plus de décès, à plus de 577000.

Notre journalisme a besoin de votre soutien. Veuillez vous abonner aujourd'hui à NJ.com
Brent Johnson peut être atteint à bjohnson@njadvancemedia.

com.