Les membres de la Chambre des États-Unis prévoient de présenter vendredi deux projets de loi bipartites qui traitent des origines de la pandémie de coronavirus et permettraient aux familles des victimes de poursuivre la Chine.
Le premier projet de loi, le «Made in America Emergency Preparedness Act», établirait une commission bipartite de type 9/11 pour enquêter sur le début de la pandémie. Il est introduit par cinq démocrates et cinq républicains.
Le deuxième projet de loi, surnommé le "Never Again International Outbreak Prevention Act", appelle à permettre aux familles des victimes du coronavirus de poursuivre la Chine en lui retirant l'immunité souveraine de celle-ci et de tout autre pays "qui ont intentionnellement induit en erreur la communauté internationale sur l'épidémie". Il sera présenté par les représentants américains. Brian Fitzpatrick, R-Pa., Et Conor Lamb, D-Pa.
«En réponse à cette crise actuelle, nous ne devons plus jamais nous retrouver pris au dépourvu, incapables de protéger nos communautés», indique un communiqué de presse annonçant le premier projet de loi. "Nous ne devrions plus jamais voir près de 600 000 vies américaines perdues en danger et la vie quotidienne bouleversée."
En plus d'enquêter sur l'origine du virus, le groupe d'experts proposé par le premier projet de loi examinerait également la réponse du gouvernement américain et du secteur privé et déterminerait les mesures de précaution à prendre pour l'avenir.
REFUS DE LA CHINE DE SOUTENIR L'OMS COVID ORIGINS PROBE ANNONCE D'OFFRES ACCÉLÉRÉE SUR L'ENQUÊTE AMÉRICAINE: OFFICIEL
La commission recommanderait au président Biden quels équipements de protection individuelle et autres biens seraient nécessaires pour faire face à une urgence nationale, exigeant que les articles soient fabriqués aux États-Unis.

Le personnel de sécurité se réunit près de l'entrée de l'Institut de virologie de Wuhan lors d'une visite de l'équipe de l'Organisation mondiale de la santé à Wuhan, dans la province chinoise du Hubei, le mercredi 3 février 2021 (Crédit: Associated Press)

Des projets de loi visant la Chine lanceraient une enquête sur les

"Nous ne pouvons tout simplement pas sous-traiter notre sécurité publique et notre sécurité nationale à des pays étrangers", a déclaré Fitzpatrick, coprésident du Caucus bipartisan de résolution des problèmes, dans un communiqué.