La plupart des joueurs de football de LSU ont contracté et récupéré du COVID-19, a déclaré mardi l'entraîneur Ed Orgeron, laissant le personnel d'entraîneurs dans l'espoir que ces joueurs resteront éligibles pour jouer la majeure partie de la saison avant de devoir être testés à nouveau.

Orgeron a fait ces commentaires tout en discutant de la façon dont il prévoyait la possibilité que des partants ou des habitués apparemment en bonne santé soient soudainement jugés inéligibles pour se présenter aux champions nationaux en titre en raison d'un test COVID-19 positif.

La plupart des joueurs de LSU se sont remis du COVID-19

L'entraîneur a expliqué que parce que les joueurs qui se sont remis du COVID-19 n'ont pas à être testés à nouveau pendant 90 jours selon les protocoles de la Conférence du Sud-Est, il pense qu'il n'aura probablement pas à s'inquiéter du fait que ceux qui sont revenus du virus soient soudainement exclu à nouveau à cause de cela.

« Je pense que ce ne sont pas tous nos joueurs, mais la plupart de nos joueurs l'ont attrapé », a déclaré Orgeron lors d'une vidéoconférence, ajoutant plus tard qu'il ne connaissait pas le pourcentage de la liste qui avait été testé positif.

« Je pense, avec un peu de chance, qu’une fois que vous l’attrapez, vous ne l’obtiendrez plus », a ajouté Orgeron. « Je ne suis pas médecin. Je pense qu'ils ont cette fenêtre de 90 jours, donc la plupart des joueurs qui l'ont attrapé, nous avons l'impression qu'ils seront éligibles pour les matchs.

« Nous regardons donc les joueurs qui l'ont attrapé et disons: » OK, ces gars-là devraient être éligibles « , a poursuivi Orgeron. « Nous regardons les joueurs qui ne l’ont pas attrapé; nous leur disons d’être très, très prudents pour qu’ils soient éligibles aux jeux. Mais nous savons que les joueurs qui ne l’ont pas attrapé, nous devons avoir des sauvegardes à leur place au cas où ils l’attraperaient. Nous examinons donc notre liste de cette manière.  »

Orgeron n'a pas précisé si des joueurs de LSU testés positifs avaient présenté des symptômes. Alors que le COVID-19, qui a tué plus de 190000 Américains, est plus mortel chez les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies préexistantes, il a causé des problèmes de santé persistants chez certaines personnes plus jeunes et en bonne santé, y compris les athlètes.

Le nouveau coronavirus peut affecter plusieurs organes, y compris le cœur. Le lanceur des Red Sox de Boston, Eduardo Rodriguez, âgé de 27 ans, est absent toute la saison alors qu'il se remet d'un problème cardiaque lié au virus.

La politique de la SEC consistant à ne pas exiger le test des joueurs récupérés pendant 90 jours est basée sur des découvertes médicales selon lesquelles les anticorps développés pour lutter contre le COVID-19 offrent au moins une immunité à court terme contre le contracter à nouveau.

Le 6e LSU accueille l'État du Mississippi le 26 septembre pour ouvrir un calendrier de la SEC de 10 matchs, uniquement en championnat. La SEC a annulé tous les jeux non-conférence en raison de la pandémie.

Les Big Ten et le Pac-12 ont annoncé en août qu'ils ne joueraient pas au football cet automne, en partie par souci de sécurité des joueurs. Le Big Ten, cependant, a discuté de la possibilité de permettre à sa saison de football de commencer dès le mois prochain.

Les responsables du LSU ont refusé de rendre public des décomptes précis ou même des pourcentages de joueurs qui ont été testés positifs pour les anticorps ou la maladie elle-même. Le virus se propage à des taux alarmants sur les campus universitaires depuis que les étudiants ont commencé à revenir pour le semestre d'automne, certaines écoles ayant donc abandonné l'enseignement en personne.

Les commentaires d'Orgeron mardi étaient étroitement concentrés sur la façon dont le virus affecterait sa capacité à aligner une équipe plutôt que sur les implications plus larges d'une épidémie généralisée parmi ses joueurs.

« J'ai dit à l'équipe: » Nous avons besoin de tout le monde. « On ne sait pas ce qui va se passer avec le COVID », a déclaré Orgeron. « Je pense que nous en avons une bonne idée, mais une fois qu’un enfant l’a compris, le prochain doit monter. »

Orgeron a déclaré que le personnel de formation lui disait qui a été testé positif et qui doit être mis en quarantaine pendant combien de temps, « et nous devons faire des ajustements ».

Orgeron a raconté qu'il y a environ deux semaines, tous, à l'exception de quelques monteurs de lignes offensifs, étaient absents à cause des tests COVID-19 ou de la recherche des contacts, empêchant les Tigres d'exécuter des exercices 11 contre 11 pendant quelques jours.

« Nous nous sommes très bien ajustés », a déclaré Orgeron.

___

Plus de football universitaire AP: https:/com/Collegefootball et https://twitter.com/AP_Top25