L'Oregon permettra aux conducteurs de pomper leur propre gaz jusqu'au 11 avril au moins afin de réduire les contacts susceptibles de propager le coronavirus et de garantir que les travailleurs de première ligne essentiels aient accès au carburant en cas de pénurie potentielle de personnel, a annoncé tôt le samedi matin le prévôt des incendies.

« Pendant cette période sans précédent d'urgence de l'État, nous devons nous assurer que les lignes d'alimentation critiques pour les carburants et autres services de base restent ininterrompues », a déclaré le maréchal des incendies d'État Jim Walker dans un communiqué de presse.

L'Oregon lève temporairement l'interdiction du gaz en libre-service en réponse au coronavirus

L'annonce a provoqué le tollé de nombreux Oregoniens qui ont souligné que toute suspension du service de préposé, qui est une décision volontaire pour les exploitants de stations, augmenterait l'exposition des clients aux surfaces qui pourraient être contaminées par le virus. L'Oregon autorise déjà le gaz en libre-service limité dans de nombreux comtés ruraux de l'État.

Rudy Owens, un porte-parole du bureau du prévôt des incendies, a déclaré que l'objectif «primordial» derrière la décision du commissaire était de se préparer à une situation «où la main-d'œuvre pourrait ne pas pouvoir entrer ou il pourrait y avoir des fermetures» des stations en raison de la prévalence de coronavirus.

Il est également difficile pour les préposés des stations-service de maintenir la distance recommandée de 6 pieds par rapport aux autres personnes tout en prenant le paiement et en faisant le plein de certains véhicules. Certaines sociétés de carburant ont déjà autorisé les clients à payer le gaz en utilisant des applications spécifiques à l'entreprise sur leurs smartphones.

« En ce moment, nous sommes dans une situation où il y a des inconvénients majeurs sur tant d'Oregonians », a déclaré Owens. « Nous savons que toute situation qui crée des perturbations n'est pas la bienvenue. »

Le changement signifie que d'innombrables conducteurs toucheront l'équipement de ravitaillement et de paiement dans les stations-service, ils devront donc se désinfecter ou se laver les mains après avoir reçu de l'essence afin de minimiser leurs risques de contamination de leurs volants et d'autres choses qu'ils touchent par la suite. Owens, avec le bureau du prévôt des incendies, a reconnu qu'il s'agissait d'une préoccupation et a déclaré que les gens devaient suivre les conseils de santé publique pour se laver les mains et ne pas se toucher le visage, comme ils le feraient après avoir touché toute autre surface publique.

Le prévôt des incendies a ordonné aux stations-service de mettre immédiatement en place des politiques sur le lieu de travail pour veiller à ce que les employés suivent les conseils des responsables de la santé publique de l'État en matière de distanciation sociale. Il demande aux stations de garder un préposé en service «pour superviser le ravitaillement en libre-service» et «aider à atténuer le printemps de COVID-19 grâce à des mesures de désinfection …» COVID-19 est la maladie causée par le coronavirus.

Les stations ne peuvent fonctionner sans accompagnateur que si «aucun employé n'est disponible pour travailler» et l'exploitant de la station doit documenter les absences des travailleurs ainsi que les efforts d’embauche et de rétention des employés, a déclaré le bureau du prévôt des incendies.

– Hillary Borrud; [email protected]; @hborrud

Abonnez-vous à Oregonian / OregonLive bulletins d'information et podcasts pour les dernières nouvelles et les meilleures histoires.