Le nombre de morts du COVID aux États-Unis équivaut à la perte de toute la population du Wyoming

Le nombre de décès dus au COVID aux États-Unis a désormais dépassé le chiffre de l'ensemble de la population résidente de l'État du Wyoming.

© Chip Somodevilla/Getty Images
Le sergent de la Garde nationale du Maryland. Jason Grant (R) administre un vaccin contre le coronavirus Moderna au Wheaton Welcome Center de CASA de Maryland le 21 mai 2021 à Wheaton, Maryland. L'objectif est que 70% des adultes américains soient vaccinés d'ici le 4 juillet.

L'Amérique a franchi mardi le sombre cap des 600 000 décès, selon le tracker de l'Université Johns Hopkins, plus que tout autre pays. Le chiffre rapporté s'élève à 600 272 au moment de la rédaction.
Le pays a fait face à plus de 33 millions de cas, encore une fois, le plus élevé de tous les pays.
La population résidente du Wyoming en 2020 était de 576 851, selon les chiffres du Bureau du recensement des États-Unis.
Matt Ford, un rédacteur de The New Republic, a noté la comparaison sur Twitter, écrivant : " Difficile de comprendre l'ampleur des pertes ici. Si tout l'État du Wyoming était mort au cours des 15 derniers mois, le bilan serait encore faire environ 25 000 morts de moins. »

Le président Biden annonce que les États-Unis feront don de 500 millions de vaccins Pfizer COVID-19 à 92 pays

Cliquez pour agrandir

SUIVANT

Le Wyoming est l'État le moins peuplé du pays. Le Vermont est le deuxième moins important, le recensement de 2020 plaçant sa population résidente à 643 077. En plus de dépasser le Wyoming, le bilan est également plus élevé que la population de plusieurs grandes villes des États-Unis.
Ceux-ci incluent Milwaukee, Wisconsin, où la population estimée pour 2020 était de 589 067; Baltimore, Maryland, où il était de 586 131 ; et Tucson, Arizona, où il était de 553 571. Ces totaux proviennent des estimations du Census Bureau en juillet 2020.
Vidéo: le nouveau bilan des décès dus au COVID-19 au Pérou est le pire au monde (Reuters)

Le nouveau bilan des morts du COVID-19 au Pérou est le pire au monde

Cliquez pour agrandir

SUIVANT

Reuters a rapporté qu'il a fallu 113 jours aux États-Unis pour passer de 500 000 décès dus au COVID à 600 000.

Erreur de chargement

Le nombre survient alors que le président Joe Biden s'efforce d'atteindre son objectif du 4 juillet de 70 % des adultes américains recevant au moins une injection d'un vaccin COVID. Le pays a jusqu'à présent vacciné 166 millions d'adultes avec au moins une dose, soit 64,6%, selon les données du CDC.
Un tiers des décès dus au COVID, 200 000, se sont produits pendant le mandat de Biden. Les 400 000 autres sont venus alors que l'ancien président Donald Trump était en poste.
"Mon cœur va à ceux qui ont perdu un être cher … Nous avons encore du travail à faire pour vaincre ce virus et ce n'est pas le moment de baisser la garde", a déclaré Biden en s'exprimant en marge des réunions de l'OTAN à Bruxelles, Belgique, a rapporté Reuters.
Le taux de décès dus au COVID-19 est en baisse, selon les chiffres du CDC, malgré le cap des 600 000.
Selon ces statistiques, 219 décès ont été enregistrés le 14 juin. La moyenne mobile sur 7 jours était tombée à 292. Le pic de décès a eu lieu en janvier lorsque 4 412 ont été enregistrés le 19 janvier.
Newsweek a contacté la Maison Blanche pour de plus amples commentaires sur le nombre de morts du COVID.
Newsweek, en partenariat avec NewsGuard, se consacre à fournir des informations précises et vérifiables sur les vaccins et la santé. Avec l'extension de navigateur HealthGuard de NewsGuard, les utilisateurs peuvent vérifier si un site Web est une source fiable d'informations sur la santé. Visitez le site Web Newsweek VaxFacts pour en savoir plus et pour télécharger l'extension de navigateur HealthGuard.
Articles Liés
Commencez votre essai Newsweek illimité

Continuer la lecture

Afficher des articles complets sans bouton « Continuer la lecture » ​​pendant {0} heures.