00h33 HE

  • Tim Bontemps ESPN

La NBA et la National Basketball Players Association sont parvenues à un accord dimanche soir sur des règles autorisant des joueurs de remplacement supplémentaires pour les équipes traitant des joueurs entrant dans les protocoles de santé et de sécurité de la ligue, selon une note obtenue par Adrian Wojnarowski d'ESPN.
Les règles modifiées, qui ont été décrites dans la note, sont entrées en vigueur dimanche soir et resteront en place jusqu'au 19 janvier – date à laquelle la ligue donnera aux équipes des conseils supplémentaires sur la façon dont les choses se dérouleront à partir de là.
En vertu de l'accord, une équipe sera autorisée à signer un joueur de remplacement pour chaque cas positif de COVID-19 qui apparaît dans son alignement.

La NBA et la NBPA acceptent d'autoriser les équipes à court de personnel par COVID-19 à signer des joueurs de remplacement, selon une note

Ainsi, si une équipe a cinq cas positifs de COVID-19, par exemple, elle pourrait signer cinq joueurs de remplacement.
2 Liés
Pendant ce temps, les équipes devront signer au moins un joueur de remplacement si elles ont deux cas COVID-19 positifs ; au moins deux s'ils ont trois cas positifs de COVID-19 ; et au moins trois s'ils ont au moins quatre cas positifs de COVID-19.
La note indique également que chaque fois qu'une équipe est tenue de signer un joueur, ce joueur doit être disponible avant le début du premier match de l'équipe après que l'autorisation de signer un joueur de remplacement ait été accordée par la NBA.

Les joueurs de remplacement qui sont signés ne seront pas non plus pris en compte dans le salaire annuel d'une équipe et n'ajouteront pas à son paiement potentiel de taxe de luxe. C'est une différence significative pour une équipe comme les Brooklyn Nets, qui font partie des équipes confrontées actuellement à une importante épidémie de COVID-19. Les Nets ont reporté le match de dimanche contre les Denver Nuggets – ainsi que le match de mardi contre les Washington Wizards.

Selon Bobby Marks d'ESPN, chaque joueur de remplacement que les Nets devaient signer, si son salaire comptait pour la taxe de luxe, leur coûterait environ 500 000 ."
Dans le cadre de l'accord, la NBA et la NBPA supprimeront la limite du nombre de matchs qu'un joueur bidirectionnel est autorisé à figurer sur la liste active d'une équipe. En vertu d'un précédent accord conclu entre les deux parties cet été, il y avait eu une limite de 50 matchs.

Désormais, cette limite n'existe plus, les joueurs recevant un taux modifié s'ils finissent par être actifs pendant plus de 50 matchs cette saison.
La NBA a reporté cinq matchs dimanche – trois qui devaient être joués dimanche (New Orleans Pelicans-Philadelphia 76ers, Cleveland Cavaliers-Atlanta Hawks et Nuggets-Nets), ainsi que le match Orlando Magic-Toronto Raptors de lundi et les Wizards de mardi – Jeu des filets – en raison de la flambée des cas positifs de COVID-19 qui a balayé la ligue au cours de la semaine dernière.
Des dizaines de joueurs sont entrés dans les protocoles de santé et de sécurité la semaine dernière, y compris des stars telles que Kevin Durant de Brooklyn, James Harden et Kyrie Irving, l'attaquant des Milwaukee Bucks Giannis Antetokounmpo et le gardien des Hawks Trae Young, ainsi que l'entraîneur des Lakers de Los Angeles Frank Vogel.

La première équipe avec une épidémie importante cette saison, les Chicago Bulls, est revenue à l'action dimanche soir pour la première fois depuis que ses matchs mardi contre les Detroit Pistons et jeudi contre les Raptors ont été reportés – les premiers reports de la NBA cette saison. Les Bulls ont battu les Lakers 115-110 à Chicago.
Alors que les cas positifs montaient dans la ligue, les équipes se sont empressées de remplir leurs listes de joueurs de remplacement pour rester au-dessus du minimum de huit joueurs actifs nécessaires pour jouer un match NBA.

Samedi soir, les Nets et Magic ont disputé un match dans lequel les deux équipes se sont combinées pour avoir 24 joueurs manquants en raison d'une blessure ou des protocoles de santé et de sécurité et seulement 17 joueurs disponibles entre eux.
Plusieurs équipes tournent autour de la barre des huit joueurs pour le moment, en plus de celles qui devaient jouer dans des matchs nécessitant des reports dimanche.