Quatre joueurs sont sortis pour le moment, pourrait-il y en avoir plus dans les prochains jours ?

Vendredi après-midi, environ sept heures avant leur match contre les Padres à Petco Park, Jeff Passan d'ESPN a rapporté qu'au moins un joueur des Mariners de l'équipe itinérante avait été testé positif au COVID-19.

Des sources de la MLB ont confirmé le rapport selon lequel les Mariners ont au moins un joueur qui a été testé positif au COVID-19 avec la possibilité d'un deuxième joueur.

À 15 heures. PT, quand ils doivent soumettre leur alignement de départ pour 19 h. jeu, les Mariners ont confirmé un joueur avec un test positif tout en annonçant une série de mouvements d'alignement, y compris en plaçant quatre joueurs sur la liste des blessés COVID-19, qui n'a pas d'exigence minimale de jours servis. Le communiqué de presse a conduit à ceci :

"Sur la base d'un test potentiellement positif, et par prudence pour laisser le temps de travailler avec la Major League Baseball sur les protocoles de recherche des contacts, les Mariners ont aujourd'hui effectué les changements d'alignement suivants:

  • Keynan Middleton (# 99), RHP, rétabli à partir de la liste des blessés de 10 jours (biceps droit tendu)
  • Aaron Fletcher (# 41), LHP, rappelé de Triple-A Tacoma
  • Wyatt Mills (# 40), RHP, rappelé de Triple-A Tacoma
  • Yohan Ramírez (# 55), RHP, rappelé de Triple-A Tacoma
  • Eric Campbell (# 5), INF, sélectionné parmi Triple-A Tacoma
  • Robert Dugger, RHP, placé sur la liste des blessés
  • Anthony Misiewicz, LHP, inscrit sur la liste des blessés
  • Drew Steckenrider, RHP, placé sur la liste des blessés
  • Will Vest, RHP, placé sur la liste des blessés

"Lorsque nous avons atterri ici à San Diego, nous avons été informés que nous avions un test COVID positif", a déclaré le manager Scott Servais. "Nous allons être à court de quelques joueurs aujourd'hui. Nous avons ajouté des gars supplémentaires pour combler les lacunes là-bas alors que nous essayons de résoudre ce problème. La priorité numéro un, évidemment, est la santé et la sécurité de nos joueurs et tout le monde comprend l'importance de se faire vacciner. Mais c'est un choix individuel, malheureusement, tous nos gars ne sont pas vaccinés, c'est donc un problème auquel nous devons faire face. "

Selon les sources, moins de la moitié des joueurs des Mariners sur la liste active et sur la liste des blessés ont choisi de se faire vacciner lors de la première offre par l'équipe à la mi-avril. Le nombre a augmenté avec les changements apportés à la liste, y compris les appels de Triple-A Tacoma, qui étaient tous vaccinés. Pourtant, les Mariners ne sont pas près d’atteindre 85%.

Un joueur dont le test est positif doit être mis en quarantaine pendant au moins 10 jours. Les joueurs qui ne sont pas vaccinés et qui sont en contact avec ce joueur avec le test positif devront être mis en quarantaine pendant au moins sept jours. La durée se rapporte également aux trackers GPS personnels que les joueurs doivent emporter avec eux à tout moment. Il permet à la MLB de mesurer le temps qu'un joueur a passé en contact étroit. Les joueurs entièrement vaccinés et les contacts tracés n'auront pas à être mis en quarantaine s'ils sont asymptomatiques.

Depuis que les vaccins ont été mis à la disposition des joueurs, Servais a insisté sur l'importance de se faire vacciner complètement en termes de santé communautaire. Mais il connaissait également les aspects concurrentiels, en particulier les avantages de ne pas obliger les joueurs entièrement vaccinés à être mis en quarantaine obligatoires.

"C’est inquiétant", a-t-il dit. "COVID est réel. Les gens du monde entier l'ont ressenti. Cela a été une grande partie de ce à quoi nous avons dû faire face ici dans la Major League Baseball avec tous les protocoles. Mettez mes émotions de côté, elles n’ont vraiment pas d’importance. Il s'agit d'essayer de garder nos joueurs en bonne santé et de faire ce qu'il faut. Les gens doivent comprendre, oui, c’est un choix personnel, et je le comprends, mais cela affecte beaucoup d’autres personnes. Donc, même s'il s'agit d'un choix personnel, il y a différentes choses que vous devez regarder là-bas. "

De toute évidence, la source du test positif vient de l'enclos des releveurs. Les Mariners ne peuvent pas inscrire spécifiquement la raison du passage sur la liste des blessés - que ce soit un test positif ou une trace de contact - quand il s'agit de leur situation. Servais ne peut pas non plus parler de détails sur la situation d'un joueur si elle est liée au COVID.

L'ensemble du groupe de voyageurs a passé des tests COVID vendredi matin avec les résultats toujours en attente. Cela signifie que Seattle pourrait encore perdre plus de joueurs dans les prochains jours.

"Nous ne sommes pas sortis du bois dans ce cas", a déclaré Servais.

Mais les Mariners ont la chance que plusieurs joueurs, qui étaient entièrement vaccinés, ne soient pas allés sur le COVID IL malgré la recherche des contacts.

"Cela aurait pu être pire", a-t-il déclaré. "Certains des joueurs qui étaient à proximité de la personne avec le test positif sont complètement vaccinés, ce qui les élimine. Ils ne seront pas retenus. Ils ne vont pas au COVID IL. Nous aurions certainement pu perdre plus de joueurs. L’endroit où se trouvait cette personne dans l’avion est aléatoire. Il se trouvait qu'il était assis autour de gars qui avaient été vaccinés. Au fur et à mesure que nous avançons, ils sont disponibles pour nous ce soir et ils poursuivent leur saison. "

De toute évidence, la source du test positif vient de l'enclos des releveurs. Les Mariners ne peuvent pas inscrire spécifiquement la raison du passage sur la liste des blessés - que ce soit un test positif ou une trace de contact - quand il s'agit de leur situation. Servais ne peut pas non plus parler de détails sur la situation d'un joueur si elle est liée au COVID.

Dugger, qui a lancé en soulagement mercredi soir, devait servir de lanceur partant pour le prochain départ de l'enclos des releveurs des Mariners et lancer un long soulagement au cours des prochains jours si nécessaire. Vest a eu du mal lors de sa dernière sortie, mais a été l'un des meilleurs releveurs des Mariners cette saison. C'est la deuxième fois que Misiewicz manque en raison d'un problème lié au COVID. Il a raté quatre jours (du 12 au 16 avril) sur la liste des blessés du COVID.

Vest et Misiewicz se sont tous deux révélés être des hommes de confiance précieux dans les situations d'effet de levier, tandis que Steckenrider a bien lancé le relief moyen et voit son rôle augmenter.

Il y a une semaine, le directeur général des Mariners, Jerry Dipoto, a déploré le fait que les Mariners étaient loin d'atteindre le seuil de 85% des employés de niveau 1 - joueurs, entraîneurs, personnel de formation et personnel de soutien - étant entièrement vaccinés contre le COVID-19, ce qui réduirait les protocoles stricts définis par la MLB, y compris la mise en quarantaine obligatoire pour les joueurs non vaccinés dont les contacts sont suivis.

Ce n’était pas un avertissement ou une prédiction mais une admission exaspérée à l’inévitable.

Il avait vu les Nationals, Astros, Padres et Yankees perdre plusieurs joueurs pendant de longues périodes et perdre des matchs en raison de leur absence. Pendant ce temps, les Mariners n'avaient qu'un seul joueur - Misiewicz - manquer de temps pour une absence liée au COVID.

"Il semble impossible que nous ayons pu l’éviter depuis si longtemps", a-t-il déclaré.

Selon un accord avec la MLB et la MLBPA, les équipes ne peuvent pas forcer les joueurs à se faire vacciner contre le COVID-19. Ils ne peuvent pas non plus discuter ouvertement des joueurs qui ont choisi de se faire vacciner.

"De toute évidence, c'est décevant du point de vue de la santé et du bien-être", a déclaré Dipoto la semaine dernière. "Et il y a une gueule de bois inquiétante d'un point de vue compétitif, mais c'est la décision de l'individu, et même si je peux être déçu et espérer que le temps résoudra cela, je ne peux pas faire grand-chose à part exprimer que nous nous débrouillons très bien en tant que l'organisation, qui est à la traîne par rapport à notre club de la grande ligue, et j'espère que cela se résoudra bientôt, car comme cela s'est produit à d'autres endroits du match, il est probable que cela se reproduise. "

Selon les données publiées par l'État de Washington le 17 mai, 59% des personnes éligibles à la vaccination ont reçu leur premier vaccin.

Les Mariners ont fait venir le Dr Vin Gupta et le Dr Santiago Neme du Département de médecine de l’Université de Washington pour animer une session de questions-réponses pour les joueurs. L'espoir était de fournir une éducation aux joueurs sur le vaccin et d'effacer certaines des idées préconçues et des craintes.

Cela n’a pas eu beaucoup d’impact comme on l’espérait.

"Je pense que vous essayez de faire tout ce que vous pouvez, que ce soit en parler publiquement, où est votre position, ce que je ressens personnellement à ce sujet", a déclaré Servais. "Je n'arrête pas de dire qu'en fin de compte, c'est une décision personnelle, mais sur le plan organisationnel, de la propriété au front office en passant par moi-même, notre personnel d'entraîneurs, vous essayez simplement d'aider à éduquer les joueurs - à les coacher pour ainsi dire. Ils doivent croire que c’est la bonne chose pour eux. Je pense que nous avons essayé d’éduquer nos employés du mieux que nous pouvions, et nous continuerons d’essayer de le faire. Je ne vais pas changer. J’ai juste essayé de leur présenter les informations et j’espère qu’ils feront de bons choix. Je suis déçu. Je ne voulais vraiment pas que quelque chose de ce genre se produise. "

Note de l'éditeur : le fil de commentaires sur cette histoire a été fermé aux nouvelles soumissions.

Ryan Divish:

com; sur Twitter. Ryan Divish couvre les Mariners à Seattle et sur la route.