BURLINGTON, Vt. (WCAX) COVID-19 oblige de nombreux artistes locaux à annuler les représentations en personne et beaucoup se tournent vers le « busking virtuel » en ligne et demandent des dons volontaires pour les mini-concerts.

Troy Millette était censé être en tête d'affiche d'une tournée avec son groupe, Troy Millette et The Fire Below, en ce moment. Mais depuis la mi-mars, l'artiste né au Vermont a dû annuler plus de 40 concerts.

Les musiciens s'adaptent au busking virtuel pendant la pandémie de COVID-19

« Nous étions censés faire huit concerts en sept jours à travers la Nouvelle-Angleterre et cela a été totalement abandonné. J'étais super excité de jouer à New York pour la première fois », a déclaré Millette.

Il se produit dans des salles du Vermont depuis 2010 et a fait des tournées avec des artistes comme Grace Potter et Counting Crows et sa musique a récemment pris de l'ampleur. Le groupe a sorti un EP en 2019 et a fait la une d'une émission au Burlington's Higher Ground pour la deuxième fois en janvier.

Avec des plans pour se produire devant des foules mis en pause indéfiniment, Millette dit qu'il a changé d'orientation.

« Comment monétiser et utiliser Internet pour garder notre visage et nos sons devant les gens », a-t-il expliqué.

Millette s'est tourné vers le « busking virtuel » sur sa page Facebook et a demandé des dons volontaires.

« Cela ne reproduit certainement pas une émission en direct. La moitié de notre émission ne concerne que les interactions avec la foule, ce sont les allers-retours, jeter les couvertures étranges, et ça vous manque un peu quand vous regardez un écran », a déclaré Millette .

C'est à travers l'écran dans les commentaires Facebook que Millette interagit avec ses fidèles fans, qui se connectent pour l'entendre jouer et jeter quelques dollars à sa façon.

« Les gens ont été super généreux et super compatissants et prêts à aider. Il y a des gens qui sont bien pire que moi, mais c'est aussi agréable de savoir que cette couverture de sécurité et ce soutien sont là », a-t-il déclaré.

Le Flynn Center, Higher Ground et d'autres sites du Vermont organisent également des sessions de streaming en direct sur leurs pages Facebook. Comme Millette, de nombreux musiciens espèrent pouvoir revenir sur scène d'ici la fin de l'été, mais pour l'instant, ils ne font que le jouer à l'oreille.