Modifications des règles d'urgence COVID-19 du Michigan

Le 24 mai 2021, la gouverneure du Michigan, Gretchen Whitmer, a annoncé d'importants changements aux règles d'urgence COVID-19 de la Michigan Occupational Safety and Health Administration (MIOSHA), «Emergency Rules for Coronavirus Disease 2019». Le gouverneur Whitmer a également annoncé que le projet de règles permanentes du MIOSHA COVID-19 avait été annulé dans son intégralité et que l'audience publique pour discuter de ces règles prévue pour le 26 mai 2021 a été annulée.

Les règles d'urgence mises à jour, qui entrent en vigueur le 24 mai 2021 et expirent le 14 octobre 2021, remplacent toutes les règles COVID-19 que MIOSHA avait précédemment en place.

Quoi de neuf?

Les règles mises à jour introduisent un certain nombre de changements - peut-être le plus important, la suppression de la règle controversée de la politique de travail à distance, qui obligeait les employeurs du Michigan à créer des politiques obligeant les employés à travailler à distance lorsque cela était possible. Les autres changements importants sont les suivants:

  • Les nouvelles règles éliminent les règles spécifiques à l'industrie.

  • Les nouvelles règles suppriment, si possible, l'obligation de vérifier la température des employés. L'exigence quotidienne de contrôle d'entrée reste en vigueur.
  • Alors que les employeurs doivent toujours «aviser tous les collègues, sous-traitants ou fournisseurs qui peuvent avoir été en contact avec la personne ayant un cas connu de COVID-19», l'employeur n'a pas à en informer les autorités locales de santé publique.
  • Les nouvelles règles raccourcissent les exigences en matière de tenue de registres de 1 an à «6 mois à compter de la génération».

Les nouvelles règles ont apporté des changements majeurs supplémentaires concernant les employés entièrement vaccinés. Les règles d'urgence mises à jour prévoient que les personnes entièrement vaccinées n'ont pas besoin d'être socialement distancées ou de porter des masques (à moins que «dans le cadre de soins de santé où les patients peuvent être présents et lors de l'utilisation de l'avion ou des transports publics si requis par le dernier CDC [U.S. Centers for Disease Control and Prevention] conseils"). Selon les règles d'urgence, si un employeur décide d'autoriser des employés entièrement vaccinés à transmettre les exigences de distanciation sociale et de masque, l'employeur doit le faire «d'une manière jugée efficace pour le lieu de travail», ce qui «peut inclure:

  1. Tenir des registres indiquant si les employés sont des personnes entièrement vaccinées…
  2. L'affichage de panneaux dans la zone de travail rappelant aux employés qui ne sont pas complètement vaccinés de porter des masques faciaux et de maintenir une distance appropriée.
  3. Autoriser ou exiger un travail à distance. »

Alternativement, les employeurs peuvent continuer à exiger des couvertures faciales et une distance sociale pour tous les employés, quel que soit leur statut vaccinal.

Ce qui reste?

MIOSHA a également incorporé un certain nombre de règles, qui étaient en place depuis octobre 2020, dans ses règles d'urgence mises à jour, y compris quelques exigences particulièrement lourdes. Parmi celles-ci, une règle obligeant les employeurs à continuer à «mener un protocole d'auto-dépistage quotidien pour tous les employés ou sous-traitants entrant sur le lieu de travail, y compris, au minimum, un questionnaire couvrant les symptômes et l'exposition suspectée ou confirmée des personnes atteintes d'un COVID-19 . » De plus, les nouvelles règles obligent les employeurs à continuer à:

  • «Élaborer et mettre en œuvre un plan écrit de préparation et d'intervention contre le COVID-19.»
  • Encouragez les mesures de contrôle des infections comme le lavage fréquent des mains.
  • Isolez les employés malades ou demandez-leur de travailler à distance lorsqu'ils sont malades.
  • Suivez les instructions du CDC pour le nettoyage et la désinfection.
  • Désignez des «coordonnateurs de la sécurité pour mettre en œuvre, surveiller et rendre compte des stratégies de contrôle du COVID-19 élaborées conformément à ces règles.»
  • Exiger une distance sociale d'au moins 6 pieds pour les employés non vaccinés.
  • Exiger l'utilisation d'un masque pour les employés non vaccinés qui ne peuvent pas maintenir systématiquement 6 pieds de séparation à l'intérieur.
  • Fournir une formation COVID-19 aux employés.
  • Tenez un registre de la formation sur le COVID-19, des examens de santé quotidiens et des notifications des expositions possibles sur le lieu de travail. Comme mentionné ci-dessus, les enregistrements ne doivent être conservés que pendant 6 mois au lieu d'un an à compter de la date de création de l'enregistrement.

© 2021, Ogletree, Deakins, Nash, Smoak & Stewart, P.C., Tous droits réservés, National Law Review, Volume XI, Numéro 145