Le nombre de cas de COVID-19 peut différer entre les autorités sanitaires nationales et locales en raison de problèmes de notification et de vérification des adresses.

MISE À JOUR 20 h 25: Deux comtés du Mid-Missouri ont signalé zéro nouveau cas de COVID-19 jeudi.

MISES À JOUR DU JEUDI : Aucun nouveau cas de COVID-19 confirmé dans les comtés de Cole, Callaway

Le comté de Cole reste à 51 cas positifs, selon le département de santé du comté de Cole. Sur ces 51 cas, seulement trois sont actifs.

Les données montrent que 37% des cas étaient des patients âgés de 40 à 59 ans. Seulement 6% des cas concernaient des personnes de moins de 20 ans. 55% des patients sont des femmes tandis que 45% sont des hommes.

Le comté a signalé son premier et unique décès le 3 avril.

Pendant ce temps, le comté de Callaway n'a également signalé aucun nouveau cas de COVID-19 jeudi.

Selon les autorités sanitaires locales, il y a eu un total de 20 cas confirmés. Sur ces 20, 16 se sont rétablis, trois sont actifs et il y a eu un décès. Plusieurs des cas étaient associés à l'Université William Woods de Fulton.

MISE À JOUR 16 h 20.: Le comté de Boone a signalé un nouveau cas de COVID-19 jeudi, rapprochant le comté de la barre des 100.

Le comté compte désormais 94 cas de COVID-19 confirmés depuis le début de la pandémie le mois dernier, selon un site Web mis en place pour communiquer des informations officielles sur COVID-19. De ces cas, 89 personnes ont été libérées de leur isolement parce qu'elles se sont rétablies.

Selon les données de l'État, la région de Saint-Louis continue d'être la plus durement touchée. Jeudi, il y avait 1 077 cas confirmés dans la ville de Saint-Louis et 3 049 cas confirmés dans le comté de Saint-Louis. Au moins 219 personnes sont décédées dans la région de Saint-Louis des suites d'un coronavirus.

Au cours de la dernière semaine, l'État a ajouté plus de 1 200 cas de COVID-19 et plus de 100 décès liés.

MISE À JOUR 13 h 33: Le Moberly Parks and Recreation Board a annoncé jeudi que le centre aquatique de la ville restera fermé jusqu'à la fin de 2020.

Selon un communiqué, le conseil du parc a suivi une recommandation de la ville et de l'industrie aquatique.

Les responsables de la ville ont déclaré que les clients et les employés auraient eu besoin d'équipement de protection individuelle pour entrer dans l'établissement et qu'il serait difficile d'acheter l'équipement.

MISE À JOUR 11 h 20: L'Université du Missouri Health Care a donné les premières transfusions de plasma données par des patients COVID-19 récupérés.

Le système de santé a déclaré jeudi qu'il avait donné le plasma aux patients COVID-19 actuellement hospitalisés. Cela fait partie d'une étude pour voir si le plasma de patients récupérés au COVID-19 peut aider les personnes encore infectées à combattre le nouveau coronavirus.

Les chercheurs espèrent que le plasma donnera aux patients actuels des anticorps pour repousser le virus.

Plus de deux douzaines de personnes qui se sont remises de COVID-19 se sont inscrites pour donner du plasma, a déclaré MU Health dans un communiqué de presse.

« Nous sommes extrêmement reconnaissants à ceux qui se sont déjà portés volontaires pour faire un don, et nous encourageons ceux qui se sont remis de COVID-19 à envisager de faire un don », a déclaré Dima Dandachi, médecin spécialiste des maladies infectieuses à MU Health Care, dans un communiqué de presse. « Nous pensons que ce procès pourrait être prometteur et qu'il pourrait sauver la vie de quelqu'un. »

MU Health dispose d'un bassin pour travailler – 89 personnes dans le seul comté de Boone ont été libérées de l'isolement après avoir récupéré de COVID-19.

MISE À JOUR 10:29 A.M .: La ville de Columbia a annoncé jeudi que les dirigeants de la ville organiseront une réunion d'information sur les directives COVID-19 à 13 h 30.

L'annonce a indiqué que la directrice du département de santé de Columbia / Boone County, Stephanie Browning, le maire de Columbia, Brian Treece, et le président du comté de Boone, Dan Atwill, prendront la parole lors de la réunion.

Selon le communiqué, la conférence de presse se tiendra à l'hôtel de ville et des mesures de distanciation sociale seront en place.

Le comté de Boone a prolongé sa commande de séjour à domicile la semaine dernière pour correspondre aux directives de l'État. Il devrait expirer dans la matinée du lundi 4 mai. Il n'est pas clair si le comté décidera de prolonger l'ordre lors du briefing.

Jeudi, le département de la santé avait confirmé 93 cas de COVID-19 et un décès lié au coronavirus. Le site Web du ministère de la Santé a indiqué que 89 d'entre eux avaient depuis récupéré.

MISE À JOUR 9 AM: Jefferson City a annoncé jeudi matin que l'hôtel de ville rouvrirait partiellement le 4 mai après l'expiration de l'ordre de séjour à domicile dans tout l'État.

Un communiqué de presse de la ville a déclaré que le bâtiment rouvrirait au public lundi à 8 heures du matin, mais la porte du niveau inférieur de l'hôtel de ville restera fermée jusqu'à nouvel ordre.

Le communiqué prévoyait que les employés de la ville limiteraient le nombre de personnes à l'intérieur du hall à 10.

Les employés de la ville ont déclaré que l'application du stationnement au centre-ville et les opérations au garage de stationnement de la rue Madison reprendraient le 18 mai.

Jeudi, les plans de réouverture du LINC et d'autres programmes récréatifs n'avaient pas été finalisés.

MISE À JOUR 8 h 45: Le département du Travail et des Relations industrielles du Missouri a déclaré jeudi matin que les demandes de chômage au cours de la semaine dernière avaient atteint 54 710.

Le montant des réclamations a diminué de plus de 4 000 par rapport à la semaine dernière.

Au moins 453 189 résidents de l'État ont déposé une demande de chômage depuis le 21 mars.

Le département du Travail a déclaré que 226 394 personnes avaient déposé des demandes hebdomadaires de maintien du statut de réclamation au 18 avril. Selon le site Web du département, l'État a versé plus de 48 millions de dollars de demandes de chômage pour cette semaine.

ORIGINAL: Les dirigeants du comté de Moniteau devraient revoir l'adoption et la prolongation d'un ordre de séjour à la maison jeudi matin alors que l'État se prépare à rouvrir.

Le centre de santé a annoncé hier soir que la Commission du comté de Moniteau entendra l'ordonnance proposée à sa réunion de 9 h.

La direction du centre de santé a proposé d'adopter des règles de l'ordre à l'échelle de l'État en raison d'un afflux de cas de COVID-19 signalé entre le 14 et le 21 avril. S'il est approuvé par la commission, l'ordonnance sera prorogée au-delà du 4 mai car elle expire pour le reste de l'État.

L'annonce a indiqué que l'ordonnance pourrait permettre une période de deux semaines pour laisser les cas de coronavirus diminuer.

Jeudi matin, 41 cas de COVID-19 avaient été confirmés dans le comté – il y a également 10 cas probables. Le centre de santé a indiqué mercredi que 22 résidents se sont remis du virus.

Depuis le 21 avril, le comté a ajouté au moins 19 cas COVID-19.