Le Dr Vivek Murthy, nommé par le président Biden pour le poste de chirurgien général, a pris la parole à Wilmington, dans l'État de New York, le mois dernier.Crédit ... Hilary Swift pour le New York TimesQuatre responsables de Biden ont tenté dimanche de gérer les attentes du public concernant la distribution de vaccins, alors que la frustration grandissait parmi les Américains à cause des longues files d'attente, des rendez-vous annulés et d'autres problèmes décourageants.

Mises à jour en direct de Covid-19 : les responsables de Biden affrontent les problèmes de vaccination aux États-Unis

Les responsables ont également tenté de dissiper la confusion concernant l’objectif du président Biden de 100 millions de tirs au cours des 100 premiers jours de son administration. Le Dr Anthony Fauci, le plus grand spécialiste des maladies infectieuses du pays, a qualifié ce chiffre de "plancher, pas de plafond", dans le programme de CBS "Face the Nation".

Le Dr Fauci a précisé que M. Biden parlait de doses, pas de personnes entièrement vaccinées. Au cours de ces 100 jours, a-t-il dit, quelque 67 millions de personnes pourraient avoir reçu la deuxième de leurs deux doses de vaccin requises, et 37 millions de plus n'ayant reçu que la première dose.

Le jour de l'inauguration mercredi dernier, près de 36 millions de doses de vaccins Pfizer et Moderna avaient été distribuées aux gouvernements des États et locaux. Cependant, seulement 16,5 millions de coups environ avaient été administrés à ce moment-là.

Avec le Dr Fauci, les quatre fonctionnaires comprenaient le Dr Vivek Murthy, le candidat du président au poste de chirurgien général; Xavier Becerra, son candidat au poste de secrétaire à la Santé et aux Services sociaux; et Ron Klain, chef de cabinet de M. Biden. Lors des apparitions dans les talk-shows du dimanche, chacun a détourné la question de savoir si l'objectif de M. Biden était trop ambitieux ou trop modeste.

Au lieu de cela, M. Klain a déclaré que l'infrastructure de distribution de vaccins héritée de l'administration Trump devait être renforcée et que de nombreux goulots d'étranglement devaient être éliminés. "Nous avons besoin de plus de vaccins, nous avons besoin de plus de vaccinateurs, nous avons besoin de plus de sites de vaccination", a-t-il déclaré sur le programme NBC "Meet the Press".

Les responsables de la santé publique attendent avec impatience les résultats des essais de stade avancé du vaccin à dose unique en cours de développement par Johnson & Johnson. Dans le programme ABC "This Week", le Dr Murthy a déclaré que si l'objectif de 100 millions de doses pouvait être atteint avec les vaccins de Moderna et Pfizer déjà autorisés, il espérait également ajouter le vaccin Johnson & Johnson.

M. Klain a écarté la possibilité que des gouverneurs frustrés achètent directement des vaccins pour leurs propres États, plutôt que de compter sur le gouvernement fédéral. "Je ne pense pas que ce soit possible", a déclaré M. Klain, car l’autorisation d’urgence pour les vaccins signifie qu’une surveillance fédérale est nécessaire.

Le Dr Murthy a déclaré que le gouvernement voulait également accroître la recherche sur les traitements viraux. Et il a mentionné l'envoi d'unités mobiles de vaccination dans les communautés éloignées. Jusqu'à présent, les vaccins étaient principalement administrés à des populations captives telles que les résidents des maisons de retraite et les agents de santé, ou en milieu urbain.

M. Becerra a comparé la situation actuelle de la pandémie, avec un déploiement de vaccins gravement entravé et le pays se précipitant vers 600 000 morts, à un avion accidenté. Il a déclaré que l’administration serait en mesure de modifier sa trajectoire, mais que cela ne se ferait pas du jour au lendemain. "Vous devez nous donner une chance de comprendre ce qui se passe dans le cockpit, ce qui a fait plonger cet avion si gravement"

Pressé pour un calendrier précis avec des objectifs réalistes, M. Becerra s'est opposé, disant que sa nomination n'avait pas encore été confirmée.

Le Dr Fauci et d'autres responsables de la santé ont tenté de rassurer le public sur le fait que les vaccins qui sont maintenant disponibles seraient efficaces contre les nouvelles variantes du virus qui ont été identifiées pour la première fois en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud. Les vaccins pourraient être modifiés si une variante particulière posait un risque, a déclaré le Dr Fauci dimanche, mais rien n'indiquait encore que des modifications seraient nécessaires.

États Unis >

États UnisLe 24 janvier

Changement de 14 jours

Nouveaux cas

129 527

–33%

Nouveaux décès

1 815

–5%

Monde ›

MondeLe 24 janvier

Changement de 14 jours

Nouveaux cas

449 163

–20%

Nouveaux décès

8 808

+ 8%

Où les cas par habitant sont

le plus élevéJeffrey Moyo and Lynsey Chutel which includes the University of Michigan, said Saturday that five cases of the B.1.1.7 variant had been found in the county and that other possible cases were being investigated. They said that the first case was detected on Jan. 16 within the University of Michigan community, but that it was not clear whether the subsequent cases were related to the first one.

The university administration said five cases of the variant had been detected among people associated with the school. It added that all five people were in isolation and experiencing mild or no symptoms, and that all of their close contacts had been identified, tested and placed in quarantine.

The coronavirus has disrupted college sports programs across the country, with thousands of infections among athletes, coaches and staff members. A New York Times analysis last month found that the Big Ten Conference had reported the most cases of any top league, including more than 200 at Michigan.

The first U.S. case of the B.1.1.7 variant was found in Colorado last month, and it has now been detected in at least 22 states. Federal health officials have warned that it may become the country’s dominant source of coronavirus infection by March.