Mises à jour en direct du coronavirus NC : les cas de COVID-19 dépassent 976000

Nous suivons les informations les plus récentes sur le coronavirus et les vaccins en Caroline du Nord. Revenez pour les mises à jour.

Les cas dépassent les 976000

Au moins 976768 personnes en Caroline du Nord ont été testées positives pour le coronavirus et 12721 sont décédées depuis mars 2020, selon des responsables de la santé de l'État.
Le ministère de la Santé et des Services sociaux du N.C. a signalé 1468 nouveaux cas de COVID-19 mercredi, contre 981 la veille.
Vingt et un décès supplémentaires liés aux coronavirus ont été signalés mercredi. Les décès ne surviennent pas tous le jour où l’État les signale. Le département de la santé de l'État révise ses chiffres quotidiens au fur et à mesure que les informations deviennent disponibles.
Au moins 1000 personnes ont été hospitalisées avec le coronavirus mercredi, contre 1050 mardi.
Lundi, dernier jour pour lequel des données sont disponibles, 5,6% des tests de coronavirus ont été déclarés positifs. Les responsables de la santé disent que 5% ou moins est le taux cible pour ralentir la propagation du virus.
Près de la moitié des adultes de Caroline du Nord, soit 49,9%, ont reçu au moins une dose du vaccin COVID-19, selon les données de l'État. Environ 42% sont entièrement vaccinés.

Le tribunal annule le moratoire sur les expulsions. Ce que cela signifie pour NC

Un moratoire sur les expulsions à l’échelle de l’État restera en vigueur même après qu’un tribunal fédéral a jugé mercredi que le CDC n’avait pas le pouvoir de l’appliquer au niveau fédéral.
L’ordonnance du CDC interdit les expulsions en raison du non-paiement du loyer jusqu'en juin, mais un juge fédéral a estimé que l’agence avait outrepassé son autorité en décrétant le moratoire. Le décret du gouverneur Roy Cooper, cependant, empêche les tribunaux en dehors de la Caroline du Nord d'effectuer l'exécution de l'ordonnance du CDC dans l'État, a rapporté The News & Observer.
Dory MacMillan, l'attaché de presse de Cooper, a déclaré que le moratoire sur les expulsions de l'État restera en vigueur jusqu'au 30 juin.
«La décision d’aujourd’hui n’a aucun impact sur le décret du gouverneur prévoyant une protection contre les expulsions résidentielles pour non-paiement du loyer», a déclaré MacMillan au N&O. «L'État continue de travailler pour aider les gens à rester chez eux pendant la pandémie.»

Charlotte se concentre sur l'augmentation des totaux de vaccins

Le directeur de la santé publique, Gibbie Harris, a déclaré mercredi que le comté de Mecklenburg se concentrerait sur la vaccination du plus grand nombre de résidents possible au lieu d'atteindre l'immunité du troupeau.
L'immunité collective nécessite de 65% à 85% des résidents pour se faire vacciner contre le coronavirus, a rapporté The Charlotte Observer. Le gouverneur Roy Cooper, cependant, vise à vacciner environ les deux tiers de la population.
«C’est toujours bon d’avoir des buts», a déclaré Harris. "Mais à ce stade, nous ne savons vraiment pas quel serait le pourcentage pour l'immunité collective."

Cooper visite la clinique de vaccination de Charlotte

Le gouverneur Roy Cooper a visité mercredi la clinique de vaccination COVID-19 de l'agence EMS du Mecklembourg à Charlotte.
La clinique peut administrer jusqu'à 450 injections par jour et était, jusqu'à il y a quelques semaines, à pleine capacité pour les rendez-vous pour les vaccins, a rapporté The Charlotte Observer. Mais la demande dans la région a chuté.
Cooper a déclaré qu'il pourrait lever le mandat du masque à l'échelle de l'État une fois qu'au moins les deux tiers de la population auraient reçu un coup de feu. Bien que le seuil d’immunité collective soit probablement plus élevé, les experts ne pensent pas que l’État atteindra ce niveau si la demande de vaccin continue de ralentir.
«Nous voulons nous assurer que tout notre État est protégé», a déclaré le secrétaire du département d'État de la Santé et des Services sociaux, le Dr Mandy Cohen. "Je pense qu'il est important de se souvenir: les vaccins ne vous protègent pas seulement en tant qu'individu, plus il y a de gens qui se font vacciner, ils nous protègent tous."

NC change les directives des masques faciaux dans les écoles

En vertu des directives de santé de l'État mises à jour, les masques faciaux ne seront plus nécessaires à l'extérieur dans les écoles, mais sont toujours fortement recommandés lorsque la distanciation sociale n'est pas possible.
Le ministère de la Santé et des Services sociaux de Caroline du Nord a publié mercredi les nouvelles directives, qui répertorient désormais plusieurs situations à l'extérieur dans lesquelles les masques sont recommandés mais non obligatoires, a rapporté The News & Observer. Les masques sont toujours nécessaires à l'intérieur à l'école.
Les directives reflètent maintenant les changements institués par le gouverneur Roy Cooper la semaine dernière, qui ont mis fin au mandat de masque extérieur de l’État.

Le projet de loi interdirait les représailles des agents de l'État qui ne se font pas vacciner

Un projet de loi récent déposé à la législature de Caroline du Nord garantirait que les employés des gouvernements des États et des collectivités locales ne feront pas l'objet de «représailles» s'ils ne reçoivent pas le vaccin COVID-19.
Le House Bill 686 est le premier de plusieurs projets de loi déposés ces dernières semaines contre les mandats de vaccination pour obtenir une audience en comité, a rapporté The News & Observer. Cela donnerait aux fonctionnaires ainsi qu'aux candidats «le droit de refuser l'un quelconque des vaccins contre le coronavirus sans être soumis à un licenciement ou à des représailles».
Le représentant Jake Johnson, un républicain du comté de Polk, a parrainé le projet de loi et a déclaré qu'il découlait d'un incident impliquant un employé de l'administration du comté qui avait déclaré que son patron avait «insinué» qu'il perdrait son emploi s'il ne se faisait pas vacciner.
"Nous ne voulons certainement pas qu'ils perdent leur emploi s'ils le font", a déclaré Johnson.
Mais les responsables de la santé de l'État ont déclaré que le projet de loi était en conflit avec les règles fédérales qui obligent les travailleurs des établissements de santé gérés par l'État à se procurer certains vaccins, bien que le vaccin contre le coronavirus ne figure pas actuellement sur la liste. Il faudrait également que les agences d'État traitent tous les employés comme s'ils n'étaient pas vaccinés, ce qui signifie qu'en cas d'épidémie, tout le personnel devrait être mis en quarantaine.

Suivez nos reportages sur le coronavirus en Caroline du Nord

Voir toutes les histoires

Hayley Fowler est journaliste au Charlotte Observer et couvre les dernières nouvelles en temps réel en Caroline du Nord et du Sud. Elle est diplômée en journalisme de l'Université de Caroline du Nord à Chapel Hill et a précédemment travaillé comme journaliste juridique à New York avant de rejoindre l'Observer en 2019.

Simone Jasper est une journaliste qui couvre les dernières nouvelles pour The News & Observer et les nouvelles en temps réel dans les Carolines.