Un total de 1532 nouveaux cas connus de COVID-19 ont été révélés vendredi par le ministère de la Santé publique de l'Illinois, avec tous les nouveaux décès confirmés dans les comtés de Cook, DuPage ou Winnebago. Les nouveaux chiffres sont arrivés un jour après que les responsables ont annoncé le total quotidien le plus élevé de nouveaux cas depuis le Memorial Day, 1624 nouvelles infections.

Les comtés à des niveaux d'alerte sont ceux identifiés comme ayant au moins deux facteurs de risque d'augmentation des cas de COVID-19. Les avertissements ne changent pas nécessairement le niveau de verrouillage d'une région, mais sont censés être un guide pour les responsables locaux et les résidents concernant « les réunions personnelles et familiales, ainsi que les activités qu'ils choisissent de faire », selon un communiqué de presse de l'État.

Les quatre comtés ont tous vu récemment des épidémies de coronavirus liées à divers facteurs de risque, selon des responsables de l'État.

Également annoncé aujourd'hui, les employés de l'État de l'Illinois recevront deux masques en tissu pour se conformer aux directives COVID-19 pour le retour au travail.

« Alors que notre économie rouvre de plus en plus et que les habitants de l'Illinois retournent au travail, la meilleure chose que vous puissiez faire pour aider notre État est de porter un masque partout où vous allez », a déclaré le gouverneur J.B. Pritzker.

Voici ce qui se passe vendredi concernant le COVID-19 dans la région de Chicago et dans l'Illinois:

18 h 05: Les parents stressés font les courses pour la rentrée, ne sachant pas si les enfants apprennent en>

Jocelyn Lopez, une personne âgée qui monte à Round Lake High School, commence généralement tôt le magasinage de la rentrée. Cette année, elle n'a fait qu'un seul achat: un planificateur pour suivre son emploi du temps et ses devoirs.

Les camarades de>

Après être passés à l'apprentissage virtuel ce printemps alors que la pandémie de coronavirus se propage, de nombreuses écoles sont encore en train de déterminer à quoi ressembleront les cours cet automne. Jeudi, l’école de Lopez a déclaré qu’elle ne proposerait que l’apprentissage à distance, une semaine après avoir partagé un projet de plan qui donnait aux élèves la possibilité d’assister aux cours en personne un jour par semaine.

« Je suis une personne qui aime acheter des fournitures scolaires, mais il est difficile de les regarder », a déclaré Jocelyn Lopez. « Dois-je dépenser mon argent pour acheter des fournitures que je n'utiliserai pas ? Je ne sais pas quoi faire. « 

Les familles qui se demandent toujours si leurs enfants apprendront dans les salles de>

17 h 52: Le Flick Aquatic Centre de Glenview rouvrira après avoir fermé deux fois en raison de la contraction des sauveteurs COVID-19

Après la fermeture, la réouverture puis la fermeture, en raison de membres du personnel testés positifs au COVID-19, le Flick Aquatic Center doit rouvrir samedi.

La piscine a été fermée pour la première fois le 9 juillet après que deux sauveteurs ont été testés positifs pour le coronavirus. Une fois l'installation nettoyée et désinfectée en profondeur, la piscine a rouvert le 15 juillet mais s'est refermée le même jour, après que trois autres sauveteurs ont déclaré avoir été testés positifs.

Maintenant, après une autre série de désinfection et de nouveaux protocoles de sécurité du personnel, la piscine du Glenview Park District devrait rouvrir samedi avec des heures quotidiennes réduites de 9 h à 18 h 30.

16 h 55: Les enseignants de Plainfield sont les derniers à demander l’apprentissage à distance pour un début de rentrée scolaire en toute sécurité

Des centaines d'enseignants du district de Plainfield 202 ont uni leurs forces pour se rassembler devant le siège du district cette semaine, exigeant que le conseil scolaire approuve un plan pour commencer la nouvelle année scolaire avec l'apprentissage à distance jusqu'à ce que l'enseignement en personne puisse être dispensé en toute sécurité au milieu de la pandémie de COVID-19.

Dawn Bullock, présidente du syndicat des enseignants de Plainfield, a déclaré qu'il y avait « trop de questions sans réponse » pour que les éducateurs commencent l'année scolaire avec un apprentissage en personne, d'autant plus que les cas de COVID-19 continuent d'augmenter dans tout le pays.

« Nous portons tous des masques et des distances sociales à six pieds les uns des autres lors de ce rassemblement pour des raisons de sécurité, mais pour montrer à la commission scolaire à quoi cela ressemblerait si nous ramenions les élèves à l'automne », a déclaré Bullock, chef de l'Association des Enseignants de Plainfield.

« Je lui donnerais environ 20 minutes avant qu’un élève ne dise à un autre: » C’est un masque vraiment cool. Puis-je l'essayer ? « , A déclaré Bullock. « Comment pouvons-nous dispenser un enseignement de qualité lorsque les élèves ne peuvent pas se lancer la balle, doivent s'asseoir à six pieds l'un de l'autre avec des masques et doivent renoncer à tout leur confort, comme les activités de groupe et s'asseoir par terre en lisant un livre de bibliothèque ? . « 

Le rassemblement de jeudi matin a été lancé après que le conseil scolaire du district 202 a voté lundi contre un plan de retour à l'apprentissage qui aurait commencé l'année avec l'apprentissage à distance et a été soutenu par une majorité des membres du syndicat.

Le conseil a voté 3-3 pour le plan proposé, la mesure n'ayant pas été adoptée en raison de l'égalité des voix, ont déclaré des responsables.

15 h 43: Le camp d’entraînement des ours, qui se tiendra à Lake Forest pour la première fois depuis des décennies, ne sera pas ouvert aux spectateurs

Les responsables de Lake Forest adoptent une approche philosophique à l’annonce de vendredi selon laquelle le camp d’entraînement des Bears de Chicago ne sera pas ouvert au public comme initialement prévu.

Ce n’est pas une décision inattendue compte tenu de la pandémie de coronavirus en cours, mais les dirigeants locaux et les résidents attendaient avec impatience le premier camp d'entraînement qui se tiendrait à Lake Forest depuis des décennies.

Dans une lettre aux détenteurs de billets de saison, le président et chef de la direction des Bears, Ted Phillips, a déclaré que les joueurs avaient déjà commencé à se présenter au premier camp d'entraînement qui se tiendra à Lake Forest depuis 1983. Cependant, avec les nouvelles directives de santé et de sécurité de la NFL en place en raison de la Épidémie de COVID-19, toutes les équipes auront fermé des camps cette saison.

« Bien que l'énergie et l'enthousiasme des fans dont nous avons profité pendant le camp pendant de nombreuses années nous manqueront, la santé et la sécurité de tous restent notre priorité absolue », a écrit Phillips dans la lettre. « Nous avons hâte que les fans reviennent au camp en 2021. »

15 h 13: Alors que les districts préparent la rentrée des>

Les parents et les tuteurs du nord-ouest de l'Indiana ont été aux prises avec la décision de renvoyer leurs enfants à des cours en personne au milieu de la pandémie mondiale, car les cours devraient commencer à la mi-août.

Alors que le nombre de cas de COVID-19 dans le nord-ouest de l'Indiana est en augmentation et que les plans de libération des districts sont en hausse, de nombreux parents, comme Sally Ceiga, ont changé d'avis à plusieurs reprises sur la décision concernant l'année scolaire 2020-2021.

« J'ai continué à faire des allers-retours pendant deux semaines », a déclaré Ceiga. « C'était horrible. »

Alors que certains ont décidé de revenir à l'apprentissage en personne, d'autres parents comme Erica Bizon – qui a une deuxième et une troisième année dans la ville scolaire de Highland – ont choisi de garder leurs enfants à la maison pour suivre des cours en ligne. Bizon a déclaré qu'elle s'attendait à ce que ses enfants veuillent retourner à l'école, mais a trouvé le contraire.

« Je dois attendre qu’il y ait un vaccin », a déclaré Bizon, qui est immunodéprimé. « Ils sont beaucoup plus jeunes, donc ils ne comprennent pas … ils ne voulaient tout simplement pas rentrer parce qu'ils ne voulaient pas porter de masque tout le temps. »

14 h 21: L’aide-chômage supplémentaire de 600 $ expire alors que le coronavirus pose de nouveaux risques pour certaines parties du Midwest et du Sud

Alors que les responsables de la santé publique ont averti vendredi que le coronavirus posait de nouveaux risques pour certaines parties du Midwest et du Sud, des paiements fédéraux améliorés qui ont aidé à éviter la ruine financière de millions d'Américains au chômage devaient expirer – laissant les filets de sécurité usés offerts par les États individuels pour les attraper.

Depuis le début de la pandémie, le gouvernement fédéral a ajouté 600 $ aux chèques de chômage hebdomadaires que les États envoient. Cette augmentation prend fin cette semaine, et avec le Congrès toujours en train de négocier les prochaines étapes, la plupart des États ne seront pas en mesure d'offrir autant.

14 h 19: McDonald’s exigera des masques dans les restaurants, retarde la réouverture d’un mois

McDonald's exigera des clients qu'ils portent des masques faciaux dans ses restaurants, rejoignant d'autres grandes entreprises qui resserrent les règles alors que les cas de COVID-19 se multiplient à travers le pays.

Le géant de la restauration rapide basé à Chicago a également déclaré vendredi qu'il retarderait de 30 jours la réouverture des salles à manger qui restent fermées.

L'exigence de masque prend effet le 1er août.

McDonald's proposera des masques aux clients qui n'en ont pas. Si un client refuse d'en porter un, sa commande sera expédiée et il sera guidé vers un point de ramassage désigné à une distance sûre des autres clients.

Près de 82% des 14 000 restaurants américains de McDonald's se trouvent dans des États ou des régions qui exigent des protections faciales pour les clients, y compris l'Illinois, mais « il est important de protéger la sécurité des tout employés et clients « , a déclaré la société.

14 h 04: 4 comtés sont à un « niveau d’alerte » pour le COVID-19 en raison d’épidémies

Après avoir annoncé plus de 1500 nouveaux cas de coronavirus connus et 19 décès confirmés, les responsables de la santé de l'État ont déclaré vendredi que quatre comtés étaient à un « niveau d'alerte » pour le COVID-19 en raison d'épidémies du virus.

Un total de 1532 nouveaux cas connus de COVID-19 ont été révélés vendredi par le ministère de la Santé publique de l'Illinois, avec tous les nouveaux décès confirmés dans les comtés de Cook, DuPage ou Winnebago. Les nouveaux chiffres sont arrivés un jour après que les responsables ont annoncé le total quotidien le plus élevé de nouveaux cas depuis le Memorial Day, 1624 nouvelles infections.

Les responsables ont également signalé 44 330 nouveaux tests au cours des 24 heures précédentes. Le taux de positivité à l'échelle de l'État sur sept jours était de 3,4%.

Dans le comté de Cook, une femme dans la soixantaine, trois femmes dans la soixantaine, un homme dans la soixantaine, quatre femmes dans les 80 ans et quatre dans les 90 ans sont décédées. Les décès du comté de DuPage concernaient trois femmes dans leurs 90 ans et une femme de plus de 100 ans. Une femme dans la soixantaine et une autre dans la soixantaine d'années sont décédées dans le comté de Winnebago.

L'État a signalé que 1471 personnes dans l'Illinois avaient été hospitalisées jeudi soir avec le COVID-19. Les hôpitaux ont accueilli 325 de ces patients dans des unités de soins intensifs, dont 115 patients sous ventilateurs. Les patients avec des cas rapportés vont de moins d'un an à plus de 100 ans.

Les comtés à des niveaux d'alerte sont ceux identifiés comme ayant au moins deux facteurs de risque d'augmentation des cas de COVID-19. Les avertissements ne changent pas nécessairement le niveau de verrouillage d'une région, mais sont censés être un guide pour les responsables locaux et les résidents concernant « les réunions personnelles et familiales, ainsi que les activités qu'ils choisissent de faire », selon un communiqué de presse de l'État.

Les quatre comtés ont tous vu récemment des épidémies de coronavirus liées à divers facteurs de risque, selon des responsables de l'État.

Le comté de LaSalle a eu des cas de coronavirus contractés en raison de réunions familiales et sociales, de jeunes allant dans des bars et d'exigences de masque incohérentes. Le comté a également enregistré plus de cas signalés par des personnes de moins de 29 ans. Le comté de Peoria a également enregistré une augmentation du nombre de personnes de moins de 29 ans contractées par COVID-19 et des épidémies liées aux rassemblements et aux voyages en Floride, dans l'Iowa, au Texas et au Wisconsin.

Le comté d'Adams a connu des épidémies liées à des résidents se rendant dans le Missouri et l'Iowa, des États identifiés comme des points chauds du COVID-19. Des épidémies se sont également produites à la suite de grands événements sociaux, d'une exposition aux soins de santé et de voyages pour le culte et les sports pour les jeunes, selon des responsables de l'État.

Le comté de Randolph a été témoin de cas liés à des bars ne respectant pas les directives relatives aux masques et à la distanciation sociale, aux endroits bondés et aux fêtes au sein des ménages – y compris une partie de plus de 200 personnes, ont déclaré des responsables.

Selon l'État, les comtés comptant au moins 50 nouveaux cas pour 100 000 habitants ou un nombre de décès en augmentation de plus de 20% pendant deux semaines consécutives sont menacés. L'agence a déclaré que des taux de positivité des tests sur sept jours supérieurs à 8% peuvent contribuer aux avertissements.

Les comtés à risque peuvent également inclure ceux avec: plus de 80% si les lits de soins intensifs sont occupés; 20% d'augmentation hebdomadaire des visites aux urgences liées au COVID-19; et une augmentation de 20% des hospitalisations hebdomadaires pour coronavirus.

13 h 27: Durbin dit que la proposition des démocrates du Sénat pour un nouveau soulagement du coronavirus enverrait plus d’argent aux écoles

La proposition des démocrates du Sénat pour le prochain plan de secours contre les coronavirus s'appuierait sur la loi CARES pour fournir près de 430 milliards de dollars pour l'éducation et la garde d'enfants, avec 175 milliards de dollars destinés aux écoles K-12, ont déclaré vendredi le sénateur démocrate américain Dick Durbin et la PDG des écoles publiques de Chicago, Janice Jackson.

Jackson ne sait pas combien d'argent le CPS recevrait de la proposition du Sénat démocrate « mais nous espérons que c'est autant ou plus que ce que nous avons reçu grâce au financement de CARES », a-t-elle déclaré lors de la conférence de presse de vendredi.

Jackson a déclaré que le district est en train de finaliser son budget de fonctionnement pour la prochaine année scolaire, mais qu'il aura besoin du soutien du gouvernement fédéral pour équilibrer le budget.

« Ces ressources supplémentaires feront la différence entre le type de soutien que nous pouvons mettre en place pour assurer la sécurité des élèves à leur retour à l'automne », a déclaré Jackson. Durbin a déclaré que le Congrès avait « un débat actif en cours sur le montant d'argent qui sera inclus pour les écoles », mais que les démocrates « prendront ce que nous pouvons obtenir là où nous pouvons l'obtenir. » Il a dit qu'il voulait « augmenter ce nombre le plus possible parce que je sais que bon nombre de ces districts scolaires sont confrontés à de véritables lacunes ».

Les républicains, qui détiennent la majorité au Sénat, proposent 105 milliards de dollars pour l'éducation, dont 70 milliards sont destinés à l'enseignement primaire et secondaire. Le projet de loi républicain, qui lie les incitations financières à la réouverture des écoles pour l'enseignement en personne, a été retardé en raison de luttes intestines, mais sera publié la semaine prochaine. Les démocrates de la Chambre ont adopté un projet de loi de secours contre les coronavirus de 3 billions de dollars en mai, avec 90 milliards de dollars réservés pour l'enseignement primaire, secondaire et supérieur. Le projet de loi fournit également 1 billion de dollars aux gouvernements des États et locaux, dont certains peuvent être utilisés pour les écoles.

Les écoles publiques de Chicago se sont jointes mardi à un procès fédéral contre les directives fédérales annoncées en juin, qui obligent les districts scolaires publics à partager le financement de la lutte contre les coronavirus avec des écoles privées ou à limiter l'argent aux seules écoles publiques avec une proportion importante d'élèves à faible revenu.

En vertu de cette règle, la SCP estime qu'elle perdrait environ 10 millions de dollars sur les 205 millions de dollars qu'elle attend de la Loi CARES. 503 millions de dollars ont été alloués au total des écoles de l'Illinois.

La semaine dernière, la SCP a annoncé une approche d'apprentissage hybride pour la plupart des étudiants en tant que plan préliminaire pour l'automne. Le plan comprend l’embauche de 400 employés de garde supplémentaires, le renforcement des procédures de nettoyage et l'augmentation de l'accès à la technologie et à Internet, bien que le CPS n'ait pas précisé combien le plan devrait coûter.

Le Chicago Teachers Union, qui s'oppose fermement à la réouverture des écoles pour l'enseignement en personne à l'automne, a estimé qu'il en coûterait entre 450 millions de dollars et 1,7 milliard de dollars pour ouvrir les écoles CPS en toute sécurité.

12 h 51: ordinateurs portables, bureaux et beaucoup de désinfectant pour les mains. À quel point le magasinage de la rentrée scolaire est différent cette année.

Les familles qui ne savent pas encore si leurs enfants apprendront dans les salles de>

Les listes de courses auront également un aspect différent: les enfants qui apprennent à la maison n'ont peut-être pas besoin de boîtes à lunch ni d'uniformes, mais peuvent avoir besoin d'outils technologiques et de bureaux. Et tout le monde s'inquiète de trouver suffisamment de lingettes désinfectantes.

12 h 09: 1532 nouveaux cas connus de COVID-19, 19 décès supplémentaires

Les autorités ont également signalé 19 décès supplémentaires confirmés vendredi, portant le nombre de morts dans tout l'État à au moins 7367. L'État a également annoncé 44 330 nouveaux résultats de tests.

11 h 47: Les ours annulent tous les forfaits d’abonnement pour la saison 2020 en raison de problèmes liés au COVID-19

Les Chicago Bears n'auront pas de forfaits d'abonnement pour la saison 2020, a annoncé l'équipe dans une lettre vendredi matin.

Chicago n'a pas encore levé ses restrictions COVID-19 pour permettre aux fans de participer à des événements sportifs. Mais alors que les Bears se préparent à la possibilité que les fans puissent être admis au début de la saison, leurs plans de distanciation sociale nécessiteront une capacité réduite à Soldier Field.

Dans le cas où certains fans sont autorisés, les Bears offriront d'abord des billets pour une partie aux détenteurs de billets de saison. Il n'y aura pas de forfait multi-jeux.

11 h: Les écoles Waukegan commenceront par l’apprentissage à distance, incertain de la reprise des cours en personne: « Nous n’allons pas nous précipiter »

Les élèves de l'école publique de Waukegan commenceront l'année scolaire 2020-2021 le 17 août en apprenant à distance dans le cadre d'un plan en quatre étapes, les renvoyant éventuellement à des études en face à face dans leurs salles de>

Les administrateurs du district scolaire communautaire de l'unité Waukegan 60 ont dévoilé un plan en quatre volets lors d'une réunion virtuelle du conseil de l'éducation jeudi pour rouvrir leurs 15 écoles élémentaires, cinq collèges et les trois campus du lycée Waukegan.

Le plan emmène les 16 000 élèves du district de l’apprentissage à distance sur ordinateur ou avec des paquets à deux étapes hybrides avec une combinaison d’apprentissage en face à face et virtuel pour aller à l’école tous les jours. La phase initiale pourrait durer longtemps.

10 h 38: les agents de l’État recevront des masques en tissu

Les employés de l'État de l'Illinois recevront deux masques en tissu pour se conformer aux directives COVID-19 pour le retour au travail, selon un communiqué de presse de vendredi.

Le département de la santé publique de l'Illinois, les services de gestion centrale et la gestion des urgences de l'Illinois supervisent la distribution des masques. Les employés de l'État qui travaillent dans les agences, les conseils et les commissions recevront les masques. Les couvertures faciales et la distanciation sociale sont nécessaires lorsque les fonctionnaires retournent à leur travail, selon le communiqué.

« Alors que notre économie rouvre de plus en plus et que les habitants de l'Illinois retournent au travail, la meilleure chose que vous puissiez faire pour aider notre État est de porter un masque partout où vous allez », a déclaré le gouverneur J.B. Pritzker.

Le directeur de l'IDPH, le Dr Ngozi Ezike, a rappelé aux travailleurs qu'ils peuvent propager le COVID-19 jusqu'à deux jours avant de présenter des symptômes.

« Mais si une personne infectée porte un masque facial, cela peut aider à empêcher les gouttelettes de sa bouche ou de son nez d'atteindre les autres autour d'elle », a déclaré Ezike.

Le CMS a élaboré des lignes directrices pour les lieux de travail des États après avoir sondé les agences, les commissions et les conseils d'administration, indique le communiqué.

Les employés de l'État ne recevront pas de masques faciaux de qualité médicale car ils sont réservés aux agents de santé, indique le communiqué. Les masques en tissu ont été reçus d'une source privée par l'intermédiaire de l'Agence fédérale de gestion des urgences.

« La mise en œuvre d'une politique de couverture du visage est un moyen simple mais efficace de protéger vos employés et vos clients », a déclaré Alicia Tate-Nadeau, directrice de l'IEMA.

9 h 24: Les gants peuvent faire plus de mal que de bien lorsqu’il s’agit de vous protéger du COVID-19

Les gens veulent se demander si le port d'un masque fonctionne contre le COVID-19, mais le CDC dit que ce sont les gants que vous devriez enlever.

Le CDC et le CDC européen ont tous deux publié des lignes directrices indiquant que l'utilisation de gants n'est pas une tactique préventive nécessaire en ce qui concerne COVID-19. Les directives du CDC indiquent que les gants « ne vous protégeront pas nécessairement contre le COVID-19 et peuvent encore conduire à la propagation de germes. »

Les gants peuvent tromper le porteur dans la complaisance, a déclaré Allison Bartlett, directeur médical associé du programme de contrôle des infections pédiatriques à l'Université de Chicago. Elle a déclaré que les gants ne remplaçaient pas une bonne hygiène des mains.

8 h 30: L’optimisme s’estompe pour le retour des emplois perdus pendant la pandémie

Près de la moitié des Américains dont les familles ont été licenciées pendant la pandémie de coronavirus croient désormais que ces emplois sont perdus à jamais, selon un nouveau sondage, alors que les compressions temporaires cèdent la place à des entreprises fermées, à des faillites et à des réductions de salaires durables.

C'est un changement radical après l'optimisme initial du retour des emplois. En avril, 78% des personnes vivant dans des ménages en perte d’emploi pensaient qu’elles seraient temporaires. Aujourd'hui, 47% pensent que l’emploi perdu est certainement ou probablement pas de retour

Cela se traduit par environ 10 millions de travailleurs qui devront trouver un nouvel employeur, sinon un nouvel emploi.

7 h 25: Certaines parties du sentier au bord du lac rouvrent après des réparations, des plages et d’autres commodités au bord du lac toujours fermées

Un tronçon près du nord du sentier au bord du lac de Chicago fermé en raison des dommages causés par l'érosion a été rouvert vendredi matin, mais les plages du Chicago Park District et les parkings au bord du lac restent fermés, selon le bureau du maire.

La réouverture vendredi était un tronçon du sentier Lakefront entre les rues Ohio et Oak; D'autres parties du sentier, de Fullerton Parkway aux avenues North et des 43e à 51e rues, sont toujours en cours de réparation, ce qui oblige les cyclistes, les coureurs et les marcheurs à partager le sentier lorsque les réparations sont terminées, selon un communiqué de presse.

Le sentier est ouvert de 6 h à 19 h, les personnes sur le chemin étant invitées à rester en mouvement constant dans le cadre des restrictions COVID-19.

7 h 13: la course reprend à l’hippodrome d’Arlington sans spectateurs, mais les jockeys sont reconnaissants de rouler

L'hippodrome international d'Arlington a ouvert pour la saison jeudi avec huit courses de chevaux et des stands vides.

Les spectateurs n'étaient pas autorisés à entrer et la tribune était vide, à l'exception du personnel et des membres des médias. Les masques faciaux étaient obligatoires et ceux qui pouvaient assister devaient se faire prendre leur température avant de pouvoir entrer dans l'hippodrome.

Pour Tony Petrillo, président de l'hippodrome international d'Arlington, la journée d'ouverture était « un peu étrange mais ça fait vraiment du bien ».

6 h 39: Le resserrement du bar, du restaurant, du club de fitness et des restrictions de service personnel entre en vigueur vendredi

Les bars, restaurants, clubs de fitness et entreprises qui fournissent des services personnels à Chicago seront sous un contrôle plus strict à partir de vendredi, dans le cadre d'une tentative de freiner la propagation du coronavirus.

Les bars de Chicago qui ne vendent pas de nourriture ne pourront plus servir d'alcool à l'intérieur à partir de vendredi, et les bars et restaurants qui servent de la nourriture devront limiter le nombre de personnes à une table à six en vertu des nouvelles restrictions. Depuis que la ville a autorisé les restaurants à rouvrir, ils ont été limités à 25% de leur capacité, avec seulement 10 personnes autorisées aux tables.

Conformément à l'Illinois dans son ensemble, la ville a récemment connu une augmentation du nombre de cas de COVID-19, ce qui, selon les responsables de la ville, a déclenché les nouvelles restrictions.

5 h: les joueurs de la MLB sont testés pour COVID-19 tous les deux jours. Mais est-ce que cela détourne des ressources du reste d’entre nous ?

Alors que la Major League Baseball ouvrait cette semaine sa saison 2020 sans précédent, le plan de ramener le passe-temps de l'Amérique à mi-pandémie repose sur des tests COVID-19 rigoureux, avec des milliers de joueurs et de membres du personnel à vérifier régulièrement pour le nouveau coronavirus.

Pourtant, certains experts médicaux remettent en question l'éthique de consacrer des tests de masse au sport professionnel dans un contexte de pénurie nationale de tests et de ressources de laboratoire, ce qui a fait augmenter les temps d'attente pour les résultats et rendu plus difficile pour le grand public de se faire tester.

« Compte tenu des énormes défis auxquels nous sommes confrontés en tant que nation, il semble difficile de justifier l'engagement de toute capacité pour quelque chose d'option comme le sport », a déclaré le Dr Neel Gandhi, expert en maladies infectieuses et professeur associé d'épidémiologie à l'École de santé publique Rollins de l'Université Emory. .

5 h: Les restaurants du quartier chinois de Chicago rouvrent lentement alors que la peur du coronavirus persiste

Les affaires ont encore chuté de façon spectaculaire. La plupart des restaurants ont essayé de rester ouverts – certains n'ont jamais cessé de servir du thé à bulles, du bao et des boulettes à emporter et à livrer. Les quelques bars – tous karaoké – sont devenus sombres jusqu'à récemment. Moins de la moitié des restaurants ont rouvert pour les repas à l'intérieur et pratiquement aucun n'a de place pour les repas en plein air.

Alors que les restaurants et les bars de la ville ont rouvert le service intérieur il y a quatre semaines, Chinatown est resté prudent. Les propriétaires, les employés et les clients suivent l'actualité des médias chinois, pour le meilleur ou pour le pire. Ils entendent parler de leur famille et de leurs amis en Chine sur WeChat sur ce qui pourrait arriver ensuite. Cependant, il devient de plus en plus clair, compte tenu de la baisse du nombre de cas là-bas et de l’augmentation du nombre ici, que nous définissons notre propre destin dans ce pays.

En savoir plus ici.