Les comtés ombragés en orange figuraient parmi ceux étiquetés vendredi par le ministère de la Santé publique de l'Illinois.

Département de la santé publique de l'Illinois

Mises à jour sur le coronavirus de vendredi : les résidents de Vermilion et Douglas perdent des vies à cause du COVID; L'IDPH signale des éclosions dans 13 établissements de soins de longue durée de la région; 51 comtés sur 102 sont désormais au niveau d'alerte

Le nombre de cas confirmés dans le comté de Vermilion a augmenté de 63 vendredi, tandis que le nombre de morts COVID a ajouté un 12e résident.

"Nous sommes attristés de signaler un autre décès lié au COVID - une femme dans la soixantaine", a écrit l'administrateur de la santé du comté Doug Toole dans un courriel. "Nos pensées et nos prières vont à sa famille et à ses amis, ainsi qu'à tous ceux qui ont été touchés par cette maladie."

Sur 204 cas actifs, 12 résidents de Vermilion sont hospitalisés avec le coronavirus.

Les nouveaux cas varient en âge du tout-petit à un résident dans les 80 ans:

  • Deux tout-petits
  • Trois enfants d'âge scolaire
  • Onze adolescents
  • Six dans la vingtaine
  • Neuf dans la trentaine
  • Huit dans la quarantaine
  • Dix dans la cinquantaine
  • Huit dans la soixantaine
  • Cinq dans leurs 70 ans
  • Un dans les 80 ans

Pendant ce temps, le comté de Vermilion est resté sur la liste des niveaux d'avertissement de coronavirus de l'État pour une troisième semaine consécutive. Il a été rejoint par Douglas, Ford (un nouveau cas, quatre hospitalisations signalées vendredi) et 48 autres comtés, exactement la moitié des 102 de l'Illinois.

Alors que les facteurs dans chacun des 51 pays actuellement au niveau d'alerte varient, les comtés atteignent le niveau d'alerte lorsqu'ils atteignent deux ou plusieurs indicateurs de risque.

Parmi les indicateurs de risque figurent le nombre de décès, de nouveaux cas pour 100 000 personnes, le taux de positivité hebdomadaire au test (supérieur à 8%), la disponibilité des lits de soins intensifs, les admissions à l'hôpital et les visites aux urgences.

Certains facteurs communs responsables de l'atteinte du niveau d'avertissement dans les comtés comprennent les rassemblements dans des maisons privées, les mariages, les funérailles, les bars et les clubs, les fêtes universitaires et collégiales, les équipes sportives collégiales, les milieux institutionnels tels que les établissements de soins de longue durée, les écoles et les centres correctionnels, ainsi que la communauté se propager, en particulier parmi les personnes dans la vingtaine, selon la santé publique.

Les 51 comtés figurant sur la liste des niveaux d’alerte de l’IDPH:

  • Adams
  • Liaison
  • Boone
  • Carroll
  • Cass
  • Christian
  • Argile
  • Clinton
  • Crawford
  • DeKalb
  • Douglas
  • Edwards
  • Fayette
  • Gué
  • Franklin
  • Gallatin
  • Greene
  • Hamilton
  • Henderson
  • Jersey
  • Jo Daviess
  • Johnson
  • Kane
  • Kendall
  • Knox
  • La salle
  • Lee
  • Macon
  • Macoupin
  • McDonough
  • McHenry
  • Mercer
  • Morgan
  • Moultrie
  • Lorgner
  • Poiré
  • Brochet
  • Pulaski
  • Rock Island
  • Saline
  • Shelby
  • Stephenson
  • syndicat
  • Vermillon
  • Wabash
  • Garenne
  • Wayne
  • Côté blanc
  • Volonté
  • Williamson
  • Winnebago

Une personne dans les 90 ans est devenue le 10e résident du comté de Douglas à perdre la vie à cause du COVID-19, ont annoncé vendredi les responsables locaux de la santé.

"Malheureusement, nous devons annoncer leur décès en raison de complications de santé causées par le COVID-19", a écrit le département de la santé du comté de Douglas dans une annonce publiée sur Facebook. "… Dans nos efforts continus pour respecter la vie privée et la paix de leur famille en deuil, aucun détail supplémentaire ne sera divulgué."

Le comté a également signalé 30 nouveaux cas vendredi, portant son total à 661, dont 291 au cours des deux dernières semaines.

Les nouveaux cas par âge:

  • Cinq enfants de moins de 10 ans - 4 mois et 4, 6, 7 et 9 ans
  • Un garçon de 12 ans
  • Une fille de 14 ans
  • Deux jeunes de 19 ans
  • Un homme et une femme dans la vingtaine
  • Quatre femmes et trois hommes dans la trentaine
  • Quatre hommes et une femme dans la quarantaine
  • Une femme et un homme dans la cinquantaine
  • Deux femmes et deux hommes dans la soixantaine
  • Un homme dans ses 70 ans

Graphique par Ben Zigterman

Quatre comtés de la région - Champaign, Douglas, Ford et Vermilion - ont ouvert des épidémies de COVID-19 dans des établissements de soins de longue durée, selon le ministère de la Santé publique de l'Illinois vendredi. Par comté, les installations comprennent:

Champaign

  • Brookdale Urbana Résidence médicalisée: sept cas et un décès
  • Soins infirmiers et réadaptation Champaign-Urbana: 15 cas et un décès
  • Endroit Evergreen: six cas
  • Maisons vertes au village Clark-Lindsey: trois cas
  • Centre de santé Meadowbrook à Clark-Lindsey: sept cas
  • Centre de réadaptation universitaire: cinq cas

DOUGLAS

  • Soins de santé Arcola: deux cas
  • Soins de santé de Tuscola: 10 caisses

GUÉ

  • Réadaptation de Piper City: 43 cas et trois décès

Vermillon

  • Arcadia Care de Danville: 13 cas
  • Manoir Gardenview: cinq cas
  • Hawthorne Inn: neuf cas
  • Système de soins de santé VA Illiana: quatre cas

Les flambées dans les établissements de soins de longue durée sont considérées comme ouvertes si les établissements ont eu de nouveaux cas au cours des 28 derniers jours.

En comptant les flambées ouvertes et fermées dans les établissements de soins de longue durée, il y a eu 115 cas et 10 décès dans le comté de Champaign, 99 cas et six décès dans le comté de Ford et 31 cas dans le comté de Vermilion.

Les deux seules éclosions à ce jour dans le comté de Douglas sont celles qui sont actuellement ouvertes.

Vendredi, il y avait 33440 cas de COVID-19 dans des établissements de soins de longue durée dans tout l'État, dont 5019 entraînant des décès, selon le département de la santé publique de l'État.

Graphique par Ben Zigterman

Sur 12 426 nouveaux tests, 60 sont revenus positifs vendredi dans le comté de Champaign, soit un taux de 0,5%.

Le taux de positivité du comté sur sept jours est resté de 0,5% pour la deuxième journée consécutive.

Le taux de sept jours sans prise en compte des tests de l'Université de l'Illinois - le chiffre que l'État utilisera pour le comté de Champaign dans son plan d'atténuation - est passé de 3,7 à 4,0%.

Le taux de sept jours pour la région du centre-est de l'Illinois Le comté de Champaign fait partie de la carte d'atténuation de l'État (région 6) est passé de 7,5 à 7,3% sans tests d'interface utilisateur.

Autres numéros de coronavirus du comté de Champaign à noter:

  • Le nombre de résidents du comté hospitalisés pour COVID-19 est resté sept pour le troisième jour consécutif
  • Les cas actifs ont augmenté de cinq, à 306. Les cas récupérés ont augmenté de 55, à 5 472
  • Le nombre de contacts étroits actuellement en quarantaine a augmenté de 51, à 1 047
  • Graphique par Ben Zigterman

    Voici un aperçu mis à jour des codes postaux des comtés avec des cas actifs, suivi de leur nombre total de cas, selon les données du district de santé publique C-U:

    • 61820 / Champaign: 78 actifs (en hausse de trois par rapport à jeudi), 2599 au total (en hausse de 14)
    • 61866 / Rantoul: 53 actifs (en baisse de cinq par rapport à jeudi), 431 au total (en hausse de 13)
    • 61821 / Champaign: 37 actifs (jusqu'à deux par rapport à jeudi), 568 au total (jusqu'à six)
    • 61822 / Champaign: 34 actifs (en baisse de trois par rapport à jeudi), 437 au total (en hausse de trois)
    • 61801 / Urbana: 27 actifs (trois de plus que jeudi), 542 au total (six de plus)
    • 61802 / Urbana: 24 actifs (en baisse de deux par rapport à jeudi), 408 au total (en hausse de quatre)
    • 61853 / Mahomet: 17 actifs (un de plus que jeudi), 225 au total (trois de plus)
    • 61874 / Savoie: 7 actifs (en baisse par rapport à jeudi), 142 au total (en hausse d'un)
    • 61880 / Tolono: 6 actifs (trois de plus que jeudi), 84 au total (trois de plus)
    • 61873 / St. Joseph: 5 actifs (en baisse par rapport à jeudi), 115 au total (en hausse d'un)
    • 61843 / Fisher: 3 actifs (jusqu'à deux par rapport à jeudi), 44 au total (jusqu'à deux)
    • 61816 / Broadlands: 3 actifs (inchangé par rapport à jeudi), 6 au total (inchangé)
    • 61864 / Philon: 2 actifs (inchangé par rapport à jeudi), 31 au total (inchangé)
    • 61847 / Gifford: 2 actifs (inchangé par rapport à jeudi), 17 au total (inchangé)
    • 61840 / Dewey: 2 actifs (inchangé par rapport à jeudi), 7 au total (inchangé)
    • 61877 / Sidney: 1 actif (jusqu'à un par rapport à jeudi), 30 au total (jusqu'à un)
    • 61878 / Thomasboro: 1 actif (jusqu'à un par rapport à jeudi), 20 au total (jusqu'à un)
    • 61859 / Ogden: 1 actif (en baisse par rapport à jeudi), 18 au total (inchangé)
    • 61863 / Pesotum: 1 actif (inchangé par rapport à jeudi), 16 au total (inchangé)
    • 61849 / Homère: 1 actif (jusqu'à un par rapport à jeudi), 15 au total (jusqu'à un)
    • 61871 / Royal: 1 actif (jusqu'à un par rapport à jeudi), 9 au total (jusqu'à un)
    • 61875 / Seymour: 0 actif (inchangé par rapport à jeudi), 10 au total (inchangé)
    • 61845 / Foosland: 0 actif (inchangé par rapport à jeudi), 9 au total (inchangé)
    • 60949 / Ludlow: 0 actif (inchangé par rapport à jeudi), 6 au total (inchangé)
    • 61872 / Sadorus: 0 actif (inchangé par rapport à jeudi), 6 au total (inchangé)
    • 61851 / Ivesdale: 0 actif (inchangé par rapport à jeudi), 5 au total (inchangé)
    • 61862 / Penfield: 0 actif (inchangé par rapport à jeudi), 2 au total (inchangé)
    • 61810 / Allerton: 0 actif (inchangé par rapport à jeudi), 1 total (inchangé)

    Les totaux de la pandémie du comté, selon le CUPHD: 726 192 tests, 5 806 cas confirmés, 28 décès, 8 786 contacts étroits mis en quarantaine et 940 contacts étroits qui sont devenus positifs.

    Graphique par Ben Zigterman

    Après quatre jours à 0,1%, le taux de positivité sur sept jours sur le campus a légèrement augmenté vendredi, à 0,2%.

    Vingt-trois nouveaux cas sont apparus jeudi après 9 581 nouveaux tests, soit un taux de 0,3%, a rapporté vendredi l'IU.

    Depuis le 24 août, date à laquelle les cours ont commencé, il y a eu 2487 cas uniques de COVID-19 sur le campus.

    Depuis le 16 août, date du début de la semaine d'emménagement, il y a eu 2769 cas.

    Graphique par Ben Zigterman

    Voici une répartition quotidienne des tests et des cas uniques depuis que les étudiants ont commencé à se présenter sur le campus à la mi-août, selon le tableau de bord COVID-19 de l'interface utilisateur:

    • Jeudi 22 octobre: 8581 nouveaux tests, 23 nouveaux cas
    • Mercredi 21 octobre: 9639 nouveaux tests, 20 nouveaux cas
    • Mardi 20 octobre: 9964 nouveaux cas, 18 nouveaux cas
    • Lundi 19 octobre: 10611 nouveaux tests, 18 nouveaux cas
    • Dimanche 18 octobre: 4320 nouveaux tests, 6 nouveaux tests
    • Samedi 17 octobre: 3666 nouveaux tests, 2 nouveaux cas
    • Vendredi 16 octobre: 9700 nouveaux tests, 9 nouveaux cas
    • Jeudi 15 octobre: 7777 nouveaux tests, 9 nouveaux cas
    • Mercredi 14 octobre: 9322 nouveaux tests, 11 nouveaux cas
    • Mardi 13 octobre: 10057 nouveaux tests, 14 nouveaux cas
    • Lundi 12 octobre: 9573 nouveaux tests, 23 nouveaux cas
    • Dimanche 11 octobre: 4358 nouveaux tests, 8 nouveaux cas
    • Samedi 10 octobre: 3574 nouveaux tests, 11 nouveaux cas
    • Vendredi 9 octobre: 9867 nouveaux tests, 10 nouveaux cas
    • Jeudi 8 octobre: 7953 nouveaux tests, 14 nouveaux cas
    • Mercredi 7 octobre: 9780 nouveaux tests, 21 nouveaux cas
    • Mardi 6 octobre: 10369 nouveaux tests, 25 nouveaux cas
    • Lundi 5 octobre: 11142 nouveaux tests, 48 ​​nouveaux cas
    • Dimanche 4 octobre: 4374 nouveaux tests, 7 nouveaux cas
    • Samedi 3 octobre: 3851 nouveaux tests, 9 nouveaux cas
    • Vendredi 2 octobre: 10765 nouveaux tests, 18 nouveaux cas
    • Jeudi 1er octobre: 7577 nouveaux tests, 27 nouveaux cas
    • Mercredi 30 septembre: 10354 nouveaux tests, 32 nouveaux cas
    • Mardi 29 septembre: 10637 nouveaux tests, 36 nouveaux cas
    • Lundi 28 septembre: 10736 nouveaux tests, 36 nouveaux cas
    • Dimanche 27 septembre: 4408 nouveaux tests, 28 nouveaux cas
    • Samedi 26 septembre: 3892 nouveaux tests, 17 nouveaux cas
    • Vendredi 25 septembre: 11090 nouveaux tests, 41 nouveaux cas
    • Jeudi 24 septembre: 9086 nouveaux tests, 27 nouveaux cas
    • Mercredi 23 septembre: 9671 nouveaux tests, 28 nouveaux cas
    • Mardi. 22 septembre: 11030 nouveaux tests, 62 nouveaux cas
    • Lundi 21 septembre: 10474 nouveaux tests, 42 nouveaux cas
    • Dimanche 20 septembre: 4383 nouveaux tests, 11 nouveaux cas
    • Samedi 19 septembre: 4133 nouveaux tests, 13 nouveaux cas
    • Vendredi 18 septembre: 10564 nouveaux tests, 27 nouveaux cas
    • Jeudi 17 septembre: 7802 nouveaux tests, 18 nouveaux cas
    • Mercredi 16 septembre: 9965 nouveaux tests, 24 nouveaux cas
    • Mardi 15 septembre: 11232 nouveaux tests, 45 nouveaux cas
    • Lundi 14 septembre: 10214 nouveaux tests, 40 nouveaux cas
    • Dimanche 13 septembre: 4568 nouveaux tests, 17 nouveaux cas
    • Samedi 12 septembre: 4009 nouveaux tests, 10 nouveaux cas
    • Vendredi 11 septembre: 11 253 nouveaux tests. 35 cas d'actualité
    • Jeudi 10 septembre: 6626 nouveaux tests, 34 nouveaux cas
    • Mercredi 9 septembre: 11993 nouveaux tests, 47 nouveaux cas
    • Mardi 8 septembre: 11621 nouveaux tests, 81 nouveaux cas
    • Lundi 7 septembre: 6299 nouveaux tests, 69 nouveaux cas
    • Dimanche 6 septembre: 2987 nouveaux tests, 37 nouveaux cas
    • Samedi 5 septembre: 2609 nouveaux tests, 37 nouveaux cas
    • Vendredi 4 septembre: 14204 nouveaux tests, 104 nouveaux cas
    • Jeudi 3 septembre: 14841 nouveaux tests, 88 nouveaux cas
    • Mercredi 2 septembre: 7089 nouveaux tests, 120 nouveaux cas
    • Mardi 1er septembre: 14367 nouveaux tests, 199 nouveaux cas
    • Lundi 31 août: 17227 nouveaux tests, 230 nouveaux cas
    • Dimanche 30 août: 3640 nouveaux tests, 104 nouveaux cas
    • Samedi 29 août: 2895 nouveaux tests, 50 nouveaux cas
    • Vendredi 28 août: 15030 nouveaux tests, 65 nouveaux cas
    • Jeudi 27 août: 15123 nouveaux tests, 60 nouveaux cas
    • Mercredi 26 août: 6812 nouveaux tests, 54 nouveaux cas
    • Mardi 25 août: 15850 nouveaux tests, 89 nouveaux cas
    • Lundi 24 août: 17656 nouveaux tests, 79 nouveaux cas
    • Dimanche 23 août: 4474 nouveaux tests, 53 nouveaux cas
    • Samedi 22 août: 3326 nouveaux tests, 43 nouveaux cas
    • Vendredi 21 août: 10877 nouveaux tests, 54 nouveaux cas
    • Jeudi 20 août: 10742 nouveaux tests, 52 nouveaux cas
    • Mercredi 19 août: 6300 nouveaux tests, 29 nouveaux cas
    • Mardi 18 août: 6162 nouveaux tests, 20 nouveaux cas
    • Lundi 17 août: 9064 nouveaux tests, 24 nouveaux cas
    • Dimanche 16 août 2453 nouveaux tests, 7 nouveaux cas

    Graphique par Ben Zigterman

    Il y a eu des dizaines de nouveaux cas de COVID-19 à l'usine Libman Co. à Arcola depuis le 11 octobre, a déclaré un responsable de la société. Deb Pressey du journal télévisé le vendredi.

    Le président de la société, Andrew Libman, a déclaré que l'usine avait eu très peu de cas depuis le début de la pandémie, environ 20 sur huit mois, et avait commencé la semaine du 11 octobre avec trois cas actifs.

    Mais depuis jeudi dernier, l'usine a enregistré en moyenne 10 à 15 nouveaux cas par jour, a-t-il déclaré.

    La société travaille en étroite collaboration avec le département de la santé du comté de Douglas, qui a également effectué des tests sur site, a-t-il déclaré.

    Depuis le début de la pandémie, a déclaré Libman, l'entreprise prend des précautions, notamment le port de masques, l'utilisation de désinfectant pour les mains et s'assure que les employés travaillent à distance les uns des autres.

    "Nous sommes très dispersés. Nous avons 1,5 million de pieds carrés ici ", a-t-il déclaré.

    Graphique par Ben Zigterman

    Sur 82 256 nouveaux tests, 3 874 sont revenus positifs dans tout l'État vendredi, soit un taux de 4,7%.

    Le taux de positivité de l’État sur sept jours a légèrement diminué - de 5,7 à 5,6% - mettant fin à une période de 16 jours où il a augmenté ou est resté inchangé.

    Tarifs d'État de sept jours d'octobre:

    • Vendredi 23 octobre: 5,6 pour cent
    • Jeudi 22 octobre: 5,7 pour cent
    • Mercredi 21 octobre: 5,7 pour cent
    • Mardi 20 octobre: 5,5 pour cent
    • Lundi 19 octobre: 5,4 pour cent
    • Dimanche 18 octobre: 5,3 pour cent
    • Samedi 17 octobre: 5,2 pour cent
    • Vendredi 16 octobre: 5,1 pour cent
    • Jeudi 15 octobre: 4,9 pour cent
    • Mercredi 14 octobre: 4,6 pour cent
    • Mardi 13 octobre: 4,5 pour cent
    • Lundi 12 octobre: 4,3 pour cent
    • Dimanche 11 octobre: 4,2 pour cent
    • Samedi 10 octobre: 4,0 pour cent
    • Vendredi 9 octobre: 3,8 pour cent
    • Jeudi 8 octobre: 3,7 pour cent
    • Mercredi 7 octobre: 3,5 pour cent
    • Mardi 6 octobre: 3,4 pour cent
    • Lundi 5 octobre: 3,4 pour cent
    • Dimanche 4 octobre: 3,3 pour cent
    • Samedi: 3 octobre: 3,4 pour cent
    • Vendredi 2 octobre: 3,4 pour cent
    • Jeudi 1er octobre: 3,5 pour cent

    Vendredi, le ministère de la Santé publique de l'Illinois a également signalé 31 décès dans tout l'État, dont deux dans le comté de Vermilion qui ont été signalés localement plus tôt cette semaine:

    • Comté d'Adams: 1 femme des années 70
    • Comté de Christian: 1 homme 40 ans, 1 femme 80 ans
    • Comté de Clark: 1 femme des années 80
    • Comté de Clinton: 1 homme des années 90
    • Comté de Cook: 1 homme 30 ans, 1 femme 90 ans
    • Comté de DeWitt: 1 femme des années 70
    • Comté de Jefferson: 1 homme des années 60
    • Comté de Kane: 1 femme des années 70
    • Comté de Kankakee: 1 homme des années 60
    • Comté de Lake: 1 femme des années 70
    • Comté de LaSalle: 2 femmes des années 90
    • Comté de Macon: 1 homme des années 70, 1 homme des années 80
    • Comté de Madison: 1 femme des années 80
    • Comté de McLean: 1 femme des années 80, 1 homme des années 80, 1 femme des années 90
    • Comté de Rock Island: 1 homme des années 90
    • Comté de Sangamon: 1 homme des années 70
    • Comté de Shelby: 1 femme des années 70
    • Comté de St.Clair: 1 homme des années 80
    • Comté de Tazewell: 1 homme des années 80
    • Comté de Vermilion: 2 hommes des années 70
    • Comté de Warren: 1 homme des années 90
    • Comté de White: 1 homme des années 70, 1 homme des années 90
    • Comté de Will: 1 femme des années 70

    - Totaux quotidiens d'hospitalisation dans tout l'État, selon l'IDPH: 2498 personnes hospitalisées (en hausse de 35 par rapport à la veille), 511 patients en lits de soins intensifs (en baisse de 14) et 197 patients sous ventilateurs (en baisse de 15).

    Totaux pandémiques, selon IDPH: 7 113 338 tests, 364 033 cas et 9 418 décès.

    Le directeur de l'IDPH, le Dr Ngozi Ezike À travers les larmes, elle a appelé à une utilisation généralisée des masques faciaux après avoir averti de l'augmentation du nombre d'hospitalisations liées au COVID-19 qui pourrait dépasser les pics de mars et avril.

    com

    Rapports Jerry Nowicki

    À travers les larmes, le directeur du département de la santé publique de l'Illinois, le Dr Ngozi Ezike, a de nouveau appelé à une utilisation généralisée des masques pour le visage vendredi après avoir averti de l'augmentation du nombre d'hospitalisations liées au COVID-19 qui pourrait dépasser les pics d'avril et de mai.

    "Je veux dire que c'est triste de voir les chiffres augmenter à nouveau", a déclaré Ezike lors d'un briefing COVID-19 à Chicago. "Les gens ont travaillé très dur pour nous aider à traverser la première phase ... et alors que nous voyons les chiffres augmenter à l'hôpital, les gens apportent plus de lits, essayent de se préparer à nouveau pour les unités COVID, et le personnel qui a traversé toute cette douleur pour essayer de sauver autant de personnes que possible, c'est voir l'histoire se répéter. "

    Le virus a maintenant fait 9418 morts dans l'Illinois, avec 31 autres décès signalés au cours des 24 heures précédentes - dont une personne dans la trentaine, une dans la quarantaine, deux dans la soixantaine, 11 dans la soixantaine et le reste 80 ou plus.

    "Je n'ai jamais couru de marathon, mais j'ai le plus grand respect pour ceux qui ont pu s'entraîner, planifier et terminer un marathon. Mais c'est une course difficile lorsque vous ne pouvez pas vraiment voir le point final, et je suis désolé que ce soit le message que j'ai pour vous ", a déclaré Ezike.

    "Néanmoins, je vous demande de lutter contre la fatigue", a-t-elle ajouté. "Combattez l'envie d'abandonner la distanciation sociale. Battez-vous pour que vos enfants aient des occasions sûres et saines d'apprendre en personne à l'école avec des enseignants qui ont été formés pour leur enseigner en classe.

    "Luttez pour avoir des environnements sûrs et sains dans lesquels nous pouvons travailler afin que les entreprises puissent rester ouvertes afin que nos économies puissent recommencer à prospérer. Cela signifie porter votre masque. "

    Ezike et le gouverneur J.B. Pritzker ont réitéré que les masques faciaux sont le moyen le plus efficace de limiter la propagation du virus, tout en gardant une distance de six pieds des autres et en ne se rassemblant pas en grande foule. Elle a dit qu'elle cherchait un message pour transmettre l'importance du masquage à tous, même lors de réunions privées.

    "Et donc si vous parlez de la fatigue COVID d'avoir à continuer à porter un masque - pensez à la fatigue COVID pour les travailleurs de la santé, les inhalothérapeutes qui vont devoir refaire tout cet épisode, d'essayer de se battre pour les gens vit, parce que nous ne pouvions pas comprendre comment contrôler ce virus en prenant certaines des mesures simples qui ont été prescrites ", a-t-elle déclaré.

    Elle a déclaré que les décisions de ceux qui assistent à des rassemblements non masqués favorisent la propagation du virus qui peut ensuite se retrouver vers des populations plus vulnérables. Elle a exhorté ceux qui assistent à des rassemblements non masqués à "penser au-delà d'eux-mêmes" et à se demander qui ils peuvent infecter sans le savoir, surtout s'ils sont porteurs du virus mais ne présentent pas de symptômes.

    "Toutes ces personnes qui travaillent régulièrement avec le public - vous ne pouvez pas travailler de chez vous en tant que chauffeur de bus", a déclaré Ezike. "Et donc, ces personnes doivent aller travailler tous les jours alors que la maladie augmente dans tout l'État. Et ce sont eux qui mourront.

    Elle a parlé du fait que quatre des 11 régions d'atténuation de l'État étaient officiellement soumises à des mesures d'atténuation accrues et exactement la moitié des 102 comtés de l'État ont atteint un niveau d'alerte pour la propagation du COVID-19.

    Chacune des 11 régions avait un taux de positivité au test COVID-19 de 7% ou plus, la région 4, y compris la région métropolitaine de l'Est à la frontière du Missouri près de Saint-Louis, atteignant un taux de positivité de 8,1%. Deux jours de plus au-dessus de 8 pour cent et la région ferait l'objet de mesures d'atténuation accrues pour la deuxième fois.

    Alors que Pritzker a déclaré qu'il n'envisageait pas une ordonnance de maintien à la maison à l'échelle de l'État comme il l'avait imposée plus tôt dans la pandémie, il a noté que l'État appliquera des mesures d'atténuation dans les différentes régions qui y sont soumises.

    Pritzker a déclaré qu'il suivrait les règles d'urgence approuvées par un comité législatif d'élaboration des règles qui permettent des avertissements, des citations et des ordonnances de dispersion pour les entreprises ne respectant pas les règles d'atténuation. Les autorités peuvent effectuer des contrôles sur les lieux et ceux qui ne respectent pas les règles "seront soumis, potentiellement, à des poursuites engagées contre eux pour retirer leurs jeux ou leurs permis d'alcool", a-t-il déclaré.

    Pritzker a noté que le département du commerce et des opportunités économiques de l'Illinois accordera la préférence aux entreprises des régions qui ont connu des mesures d'atténuation accrues lorsqu'il distribuera des subventions pour interruption d'activité financées par le gouvernement fédéral.

    Il a également une fois de plus appelé le gouvernement fédéral à prendre une mesure visant à fournir un financement aux gouvernements des États et davantage de possibilités de subventions aux petites entreprises qui ont été confrontées à des interruptions d'activité.

    "Je vais continuer ce combat. Pour une raison quelconque, cela ne se produit pas, les fonctionnaires fédéraux, les membres du Congrès fédéral, les sénateurs, le président ne semblent pas pouvoir se réunir pour y parvenir ", a déclaré Pritzker. "Donc, ce que je peux dire, c'est que, malheureusement, nous devons encore vivre selon les règles ici parce que nous ne voulons pas que les gens tombent malades et meurent. … La vérité est que si tout le monde porte son masque, nous pourrons rouvrir nos entreprises beaucoup plus rapidement.

    Graphique par Ben Zigterman

    Dans l'espoir d'améliorer la participation du public à son enquête sur les cas et aux efforts de recherche des contacts, le District de Santé Publique de Champaign-Urbana distribue ce graphique. Dans une annonce de mercredi, les responsables locaux de la santé ont écrit: "Les résidents dont le test est positif au COVID-19 ou qui sont identifiés comme un contact étroit avec un cas positif recevront un appel du 312-777-1999 ou un numéro de téléphone 217-531. l'appel de l'un ou l'autre numéro est manqué, les personnes peuvent le rappeler et être dirigées vers un spécialiste des enquêtes de cas / recherche des contacts. "

    District de santé publique C-U